Bastareaud : « Je ne suis plus un petit garçon »

Bastareaud : « Je ne suis plus un petit garçon »

19 novembre 2011 - 21:36

Publicité

Mathieu Bastareaud nous raconte sa nouvelle vie à Toulon, ses ambitions avec le RCT ainsi que son retour espéré en équipe de France.
La vie à Toulon
« Je me sens bien. C’est surtout grâce au club et à mes coéquipiers qui m’ont très bien accueillis. Du coup, je n’ai pas eu de coup de blues. J’ai mes parents au téléphone tous les jours et j’ai la chance d’avoir des amis qui me rendent visite régulièrement. Quand tu es bien dans ta vie privée, bien dans ta tête, forcément, sur le terrain, c’est plus facile. Aujourd’hui, je suis vraiment épanoui. J’ai retrouvé un équilibre. Je ne regrette pas mon choix. A Toulon, ce que je vis est énorme. Je n’avais jamais connu ça auparavant. »
Son début de saison
« Je prends du plaisir. Il ne me manque plus qu’un essai pour me libérer et valider tout le travail accompli. Mais je ne me focalise pas là-dessus non plus. Si c’est un autre qui marque et que l’on gagne, ça me va. »
Ses ambitions
« Gagner des titres ! Mon seul regret au Stade Français, c’est d’être parti sans titre. On avait l’occasion de gagner le Challenge européen. On a échoué à la dernière minute. C’est passé. A Toulon, il ne faut pas se le cacher, on a un gros effectif pour aller au bout, que ce soit en championnat ou en Coupe d’Europe. »
L’équipe de France
« C’est un de mes objectifs. J’ai les cartes en main. Cela passe par de bons entraînements et de bons matchs et une certaine régularité. Ma non-sélection pour la Coupe du monde est digérée depuis un moment. De toute façon, je ne suis plus un petit garçon qui boude dans son coin. Je suis un homme. »

Mathieu Bastareaud nous raconte sa nouvelle vie à Toulon, ses ambitions avec le RCT ainsi que son retour espéré en équipe de France.

La vie à Toulon

« Je me sens bien. C’est surtout grâce au club et à mes coéquipiers qui m’ont très bien accueillis. Du coup, je n’ai pas eu de coup de blues. J’ai mes parents au téléphone tous les jours et j’ai la chance d’avoir des amis qui me rendent visite régulièrement. Quand tu es bien dans ta vie privée, bien dans ta tête, forcément, sur le terrain, c’est plus facile. Aujourd’hui, je suis vraiment épanoui. J’ai retrouvé un équilibre. Je ne regrette pas mon choix. A Toulon, ce que je vis est énorme. Je n’avais jamais connu ça auparavant. »

Son début de saison

« Je prends du plaisir. Il ne me manque plus qu’un essai pour me libérer et valider tout le travail accompli. Mais je ne me focalise pas là-dessus non plus. Si c’est un autre qui marque et que l’on gagne, ça me va. »

Ses ambitions

« Gagner des titres ! Mon seul regret au Stade Français, c’est d’être parti sans titre. On avait l’occasion de gagner le Challenge européen. On a échoué à la dernière minute. C’est passé. A Toulon, il ne faut pas se le cacher, on a un gros effectif pour aller au bout, que ce soit en championnat ou en Coupe d’Europe. »

L’équipe de France

« C’est un de mes objectifs. J’ai les cartes en main. Cela passe par de bons entraînements et de bons matchs et une certaine régularité. Ma non-sélection pour la Coupe du monde est digérée depuis un moment. De toute façon, je ne suis plus un petit garçon qui boude dans son coin. Je suis un homme. »

Source: le10sport.com

Publicité

  1. Maxi22 19 novembre 2011 à 23h

    Faudrait encore perdre qq kilos pr postuler à l'EDF

  2. Joël 20 novembre 2011 à 01h

    Mon commentaire est incognito da. Tant mieux. Mais Bastareaud, t'as vraiment du boulot devant toi. Je t'aime bien mais ce soir, tu es vraiment passé inaperçu.

  3. Joël 20 novembre 2011 à 01h

    Joël votre commentaire est en attente de modération.

  4. Joël 20 novembre 2011 à 01h

    Passé inaperçu en pesant douze tonnes, c'est quaNd même un exploit.

  5. Jay-b 20 novembre 2011 à 03h

    Arretez de trop en demander sérieux. Vous croyez quoi ? Il vient a Toulon, il perd 25 kgs en 3 mois et il marque 3 essais par match ?

    Les mecs soyez raisonnables. C'est deja beau ce qu'il a fait. Essayez de voir l'homme et non le rugbyman : le mec est parti de la ou il a grandi, en tant que personne et en tant que rugbyman, il a change du tout au tout en se donnant un challenge, ça doit être difficile a vivre. Il a perdu une dizaine de kgs, il se tue a la tache, et il est heureux. N'est-ce pas le plus important ?

    Il a 23 ans, il a signe 3 ans, si il lui faut 1 an pour revenir a son meilleur niveau, je signe des 2 pieds. Fallait pas s'attendre a le voir chavirer tout le monde au bout de 3 mois.

  6. Jay83 20 novembre 2011 à 03h

    Oui je suis d'accord avec certain, il faudrait qu'il perdent au moins encore 10 kg, pour un trois quart centre il est beaucoup trop lourd…A côté de Lovobalavu, il faisait un peu tâche mais il défend bien heureusement qu'il a quand même ca mais pour bien attaquer il faut s'alaigé encore un peu…

Comments are closed.