Bernard Lemaitre : « À Toulon, quand on ne dispute pas les phases finales, on est au plus mal »

Bernard Lemaitre : « À Toulon, quand on ne dispute pas les phases finales, on est au plus mal »

12 mai 2024 - 20:42

0 Commentaire

Publicité

Le président du Rugby Club Toulonnais, Bernard Lemaitre s’est confié via Le Figaro et Sud Radio pour évoquer la saison de son équipe.

Ce-dernier l’affirme : quand Toulon ne dispute pas les phases finales, le club et les supporters ne vont vraiment pas bien. Extrait:

« À Toulon, quand on ne dispute pas les phases finales, on est au plus mal. Après, on a amélioré nos chances, nos derniers résultats sont encourageants, mais on n’y est pas encore. Le calendrier des quatre dernières journées n’est pas simple… »

Dans la foulée, il est revenu sur la victoire remportée contre le LOU Rugby.

Il estime que la qualification prend forme et dévoile l’objectif du RCT pour cette fin de saison.

Il vise clairement une place dans le top 4 pour accueillir un barrage au Stade Mayol. Extrait:

« C’est la victoire de toute une équipe et pas celle de Baptiste Serin même si c’est un très grand joueur. C’est une victoire qui est précieuse car difficile. Elle a été très difficile. Les Lyonnais méritent beaucoup mieux que leur classement. Ils ont raison d’être déçu et ça a été un match très équilibré.

La qualification prend forme petit à petit mais ce n’est pas fait. Il faut encore aller à Oyonnax et gagner ici contre Clermont. Il faut au moins cela pour se qualifier et peut-être rentrer dans le top 4 et jouer un barrage à Mayol.

Je sens une fin de saison positive mais il faut garder de l’humilité. Les Lyonnais nous ont donné une petite leçon. On pensait remporter cinq points facilement et ça n’existe pas en Top 14. Malgré le fait qu’on le rappelle aux joueurs, il faut travailler sans arrêt pour garder de l’humilité. Il nous reste trois matches. On va aller à Oyonanx où il n’est jamais facile de gagner mais on espère le faire. Ensuite on recevra Clermont. Puis le dernier ce sera contre le Stade-Français. Notre ambition est de se qualifier mais aussi d’être dans le top 4 et de pouvoir jouer un barrage à domicile. »

« Les choses se mettent en place pour redevenir une place forte du rugby français, oui. Le Top 14 fonctionne par cycles. Le Stade Français a été l’équipe des années 2000, Toulon celle des années 2010, Toulouse depuis. Pour être à nouveau cette équipe-là, il faut mettre les bases. »

Publicité

0 Commentaire