Bernard Lemaître : « Il a été reproché à Clermont de présenter une équipe amoindrie à Toulon »

Bernard Lemaître : « Il a été reproché à Clermont de présenter une équipe amoindrie à Toulon »

4 mars 2021 - 21:23

13 Commentaires

Publicité

Lors d’un long entretien accordé au journal régional Var-matin, le président du Rugby Club Toulonnais, Bernard Lemaître a pesté contre les doublons.

Ce-dernier a notamment indiqué que le diffuseur officiel du Top 14, n’y trouvait pas forcément son compte.

Et pour cause : il affirme que les clubs font parfois tourner leur effectif et cela ne convient pas forcément à Canal + qui paye pour diffuser de gros chocs chaque week-end.

Par exemple, Bernard Lemaître explique que Clermont n’a pas aligné sa meilleure équipe contre Toulon cette saison, à Mayol, chose qui aurait agacé la chaîne cryptée. Extrait:

« Pour être en relation avec Canal + sur ce sujet-là, je peux vous dire qu’ils ne trouvent pas leur compte. Ils râlent. Certains clubs ne jouent pas le jeu, il a par exemple été reproché à Clermont de présenter une équipe amoindrie à Toulon alors qu’il s’agissait du match vedette de la soirée ! »

Publicité

13 Commentaires

  1. Publicité

  2. HL1315 4 mars 2021 at 22h- Répondre

    On finira bien par l’avoir ce Top 12.
    Quelle est la part de marché pour un match en triplex SR Brive, ST SUA, MHR UBB, quand en plus presque en même temps tu as un Galles Angleterre en tournoi d’automne ?

    Quelle est la part de marché d’un Castres Montpellier à 17h00 quand en même temps tu as un Racing Lyon et en plus un Ecosse Galles du Tournoi des 6 Nations à 17h45 ?
    Simplement aberrant.

  3. m 4 mars 2021 at 23h- Répondre

    Il faut faire attention à ce réflexe d’élitisme pour passer à un Top 12, même si je préfèrerais.

    Car quand on va dans ce sens, on va forcément aller dans le sens d’une ligue européenne, comme au foot, et il y aura beaucoup moins de clubs élus et beaucoup plus de déçus.

    • Schtroumpf grognon 5 mars 2021 at 08h- Répondre

      Avant de voir les conséquences au niveau européen, nos décideurs préférés vont déjà devoir se pencher sur les effets nationaux.
      En effet, Top12, ça veut dire 4 journées en moins dans le championnat. Quand on voit dans le calendrier officiel de la LNR qu’on a 4 doublons EdF/championnat (hors reports COVID), ça peut résoudre une partie de cette grande mascarade de notre sport. La santé des joueurs va aussi en bénéficier.
      Top 12, ça veut dire aussi que les meilleurs joueurs vont être concentrés sur moins de clubs. On peut donc supposer que le niveau global sera supérieur, les affiches seront plus attractives, il y aura moins de matchs gagnés d’avance (mais y en a-t-il vraiment ? cf Toulon-Bayonne).
      La ProD2 va-t-elle récupérer 2 clubs et se jouer à 18 ? Combien de joueurs et d’entraîneurs vont se retrouver sur le carreau ? Car les clubs aujourd’hui composent leur effectif en tenant compte de ces doublons. Sans doublons, avec moins de matchs donc moins de blessures, les clubs n’auront plus besoin de 45 joueurs comme aujourd’hui, mais peut-être 40 ou 42… Cela fait environ 150 joueurs de moins en Top 14 (sans compter les entraîneurs !)
      Comment les clubs vont-ils augmenter la qualité de leurs effectifs sans augmenter la masse salariale ? En jouant uniquement sur la baisse des effectifs ?
      Peut-on imaginer que des régions traditionnellement rugby n’aient plus de représentants au plus haut niveau ?

      Bref la question n’est pas si simple. Mais bon. Il y a quand même beaucoup d’avantages au Top12… quitte à faire de la casse au niveau de certains clubs historiques.

      • ralax31 5 mars 2021 at 09h- Répondre

        4 matchs en moins veut aussi dire des recettes en moins. Est ce que les clubs accepterons cela? Et le diffuseur ? Pendant les matchs internationaux, il n’y aura pas de matchs de top 14. Vont ils être d’accord alors qu’ils viennent de racheter les droits jusqu’en 2027?

        • HL1315 5 mars 2021 at 11h- Répondre

          Les 3 à 5 joueurs en moins dont parle Schtroumpf grognon, dus aux doublons et aux blessures en moins, c’est plus que probable.

          Sur la base de 10000€ brut par mois, cela pourrait faire 5*10000*12 = 600000€ d’économies par an par club.

          Le salaire moyen devant être plutôt proche de 20000€.
          Sans compter les cotisations des clubs qui aussi devraient diminuer car fonction des accidents du travail de l’entreprise.

          Tu rajoutes à cela une baisse du Salary Cap jusqu’à 8 ou même 7 millions d’euros.
          Une diversification des recettes type Jacky Lorenzetti. Des solutions il doit y en avoir.
          Le Top 12 mérite d’être envisagé. Alain Tingaud le met en bonne position dans son programme, c’est bon signe.

          • ralax31 5 mars 2021 at 11h

            A part didier lacroix, je n’ai pas entendu beaucoup de président se positionner pour un top 12. N’oublie pas que le président de la lnr est aussi élu par les présidents de pro d2. Sont ils pour un top 12? Est ce que cela ne va pas définitivement les empêcher de monter à l’echellons supérieur?

          • Schtroumpf grognon 5 mars 2021 at 11h

            Oui, sachant que le coût total pour l’employeur n’est pas le salaire brut, car il faut ajouter les charges patronales. Le coût final pour l’employeur est plus proche de 1,5 fois le salaire brut (je ne connais pas spécifiquement les charges pour les contrats sportifs, mais c’est le cas pour les contrats habituels).
            Donc le gain est plus proche de 1m€.

        • HL1315 5 mars 2021 at 11h- Répondre

          Le diffuseur ? Combien a gagné Canal plus en diffusant sur Rugby+ le match dont je parle plus haut ST SUA, gagné 63 à 18, avec 2 autres matchs un peu plus équilibrés et avec un Galles Angleterre sur une chaîne concurrente ?

          • ralax31 5 mars 2021 at 11h

            franchement, je n’en sais rien mais si c’était si mauvais que ça en terme de chiffre, je pense qu’ils auraient déjà mis le hola.

      • HL1315 5 mars 2021 at 12h- Répondre

        Schtroumpf grognon
        Le Top 12, je l’accompagnerais par une Pro D2 à 14 plutôt et une Pro D3 à 12.
        Ce qui ferait 38 clubs professionnels.

        Un Top 12 plus attrayant grâce aux doublons en moins, et donc plus court, moins omniprésent dans le calendrier, la Pro D2 aurait mécaniquement un peu plus de visibilité.

        Pour rendre la Pro D2 plus attrayante, une EDF de Pro D2 pour jouer 3 ou 4 matchs dans la saison, contre la Russie, l’Espagne, la Roumanie, l’Ukraine, l’Allemagne, le Nigéria, la Côte d’Ivoire, Madagascar…
        Cela aurait de la gueule, pour le rugby et un peu de géopolitique.

        Pour baisser la masse salariale, le Salary Cap peut être baissé jusqu’à 7 ou 8 millions d’euros tout en restant attractif pour les meilleurs joueurs français qui viseraient l’équipe nationale.

        Les places dans les autres championnats étant aussi limitées, par le nombre d’équipes professionnelles et leurs règlements locaux sur les étrangers. Les joueurs français seraient « obligés » de jouer « travailler » en France.

        • Schtroumpf grognon 5 mars 2021 at 14h- Répondre

          Oui, ce sont plein de bonnes idées. J’imagine que ceux qui baignent dans le milieu du rugby en ont aussi à revendre. Il y a des choses à faire !
          Mais par pitié, plus de doublons…

  4. TUTY 5 mars 2021 at 11h- Répondre

    Au lieu de raler qu il dise merci le nanard .
    Si l ASM avait mis sa meilleure equipe il aurait encore perdu

  5. HL1315 5 mars 2021 at 12h- Répondre

    Ralax31

    Monter descendre, je ne le remettrais pas en cause, le dernier descend, barrage entre le 11e et le second de Pro D2, en matchs aller-retour.

    Une solution serait même de faire les montées descentes sur 2 saisons.
    Le club qui monte ferait moins l’ascenseur, le dernier ne lâcherait pas en cours de saison s’il sait qu’il a une saison pour se refaire.
    Le dernier sur 2 saisons descend. Pareil pour le barrage, le 11e sur 2 saisons disputerait le barrage.

    Pour ce qui concerne l’organisation du Top 14, les clubs ont 4 voix, ceux de Pro D2 seulement 2.
    Avec 11 clubs de Top 14 pour, cela pourrait passer. Sans compter les voix des autres membres hors clubs qui ont un droit de vote.

  6. Publicité