Boudjellal veut s’attaquer à la FFR et à PSA

Boudjellal veut s’attaquer à la FFR et à PSA

5 septembre 2011 - 11:00

Publicité

En libérant Philippe Saint-André, on pensait que Mourad Boudjellal voulait s’acheter une image auprès de la FFR. Non issu du milieu du rugby, l’ancien propriétaire des éditions Soleil tenait ses distances avec le milieu fédéral. Le fait de lâcher son manager sans résistance, et de se présenter pour siéger à la Ligue, faisait de Mourad Boudjellal un homme totalement intégré dans le milieu. Tout allait bien jusqu’à cette piteuse défaite à Mayol, ce samedi 3 septembre face à Clermont (0-17). Un match qui a provoqué la colère des supporters mais aussi et surtout celle du président Toulonnais qui s’attaque à PSA, égratigne la FFR, et retire sa candidature à la LNR.
Il s’est exprimé : « J’ai le sentiment d’avoir été trahi ou du moins, je n’en ai pas pour mon argent. En terme de jeu, on n’a rien proposé. Mais qu’avons-nous vu depuis trois ans ? Où est le style de jeu Saint-André ? Le match face à Clermont est la résultante de tout ça. On avait avec un Tana Umaga, un Sony Bill Williams, un Jonny Wilkinson, des arbres qui cachaient la forêt. On peut planter des arbres, on ne bâtit pas une forêt ». Quelque peu énervé du rendement de l’équipe, Boudjellal a l’intention de remplacer PSA au plus tôt : « Après le match de Montpellier (programmé le 30 septembre), Philippe s’en ira s’il paie au club le dédommagement qui m’agrée. D’ici là, il a une obligation de résultats. Un contrat stipulait que je devais payer 720 000 euros à Philippe si je le licenciais. Pour son départ, je demande des indemnités liées aux résultats. Rien si on est premiers, 300 000 euros si on est derniers  ». Cette mesure serait une première dans le monde du sport…
Après s’être attaqué à son manager, place à la Fédération : « Philippe pris pour l’équipe de France par la FFR, c’est ni plus ni moins du débauchage actif. C’est un acte délictuel. Il existe dans le rugby français des habitudes. Mais ces habitudes-là, ce n’est pas le droit. Je ferai estimer le préjudice. J’irai, si nécessaire, devant les tribunaux. On verra alors si la justice me donne raison ou tort. Ce n’est pas moi qui fais la loi. La règle aurait voulu que la FFR me contacte pour savoir si j’étais prêt à lâcher Philippe. Là, j’ai été mis devant le fait accompli. Pris en otage, j’ai été piégé ». On est loin de l’ambiance paisible de la conférence de presse lors de l’intronisation de Philippe Saint-André chez les Bleus.
Excédé, le boss toulonnais se demande même si PSA était le bon choix… « Désormais et jusqu’à son départ, Philippe va pouvoir se mettre à ma place. J’entends aussi que face à l’ASM, ce n’est pas lui qui tapait les pénalités ou lançait en touche. Certes. Mais alors s’il a si peu d’influence sur le rendement de l’équipe, pourquoi le payer aussi cher (plus de 30 000 euros par mois, Ndlr) ?  ».
Eric Champ pourrait devenir le nouveau manager du RCT à partir du mois d’octobre. Jusqu’à cette date, PSA devrait vivre quelques moments de tension sur le banc Rouge et Noir.

En libérant Philippe Saint-André, on pensait que Mourad Boudjellal voulait s’acheter une image auprès de la FFR. Non issu du milieu du rugby, l’ancien propriétaire des éditions Soleil tenait ses distances avec le milieu fédéral. Le fait de lâcher son manager sans résistance, et de se présenter pour siéger à la Ligue, faisait de Mourad Boudjellal un homme totalement intégré dans le milieu. Tout allait bien jusqu’à cette piteuse défaite à Mayol, ce samedi 3 septembre face à Clermont (0-17). Un match qui a provoqué la colère des supporters mais aussi et surtout celle du président Toulonnais qui s’attaque à PSA, égratigne la FFR, et retire sa candidature à la LNR.

Il s’est exprimé : « J’ai le sentiment d’avoir été trahi ou du moins, je n’en ai pas pour mon argent. En terme de jeu, on n’a rien proposé. Mais qu’avons-nous vu depuis trois ans ? Où est le style de jeu Saint-André ? Le match face à Clermont est la résultante de tout ça. On avait avec un Tana Umaga, un Sony Bill Williams, un Jonny Wilkinson, des arbres qui cachaient la forêt. On peut planter des arbres, on ne bâtit pas une forêt ». Quelque peu énervé du rendement de l’équipe, Boudjellal a l’intention de remplacer PSA au plus tôt : « Après le match de Montpellier (programmé le 30 septembre), Philippe s’en ira s’il paie au club le dédommagement qui m’agrée. D’ici là, il a une obligation de résultats. Un contrat stipulait que je devais payer 720 000 euros à Philippe si je le licenciais. Pour son départ, je demande des indemnités liées aux résultats. Rien si on est premiers, 300 000 euros si on est derniers  ». Cette mesure serait une première dans le monde du sport…

Après s’être attaqué à son manager, place à la Fédération : « Philippe pris pour l’équipe de France par la FFR, c’est ni plus ni moins du débauchage actif. C’est un acte délictuel. Il existe dans le rugby français des habitudes. Mais ces habitudes-là, ce n’est pas le droit. Je ferai estimer le préjudice. J’irai, si nécessaire, devant les tribunaux. On verra alors si la justice me donne raison ou tort. Ce n’est pas moi qui fais la loi. La règle aurait voulu que la FFR me contacte pour savoir si j’étais prêt à lâcher Philippe. Là, j’ai été mis devant le fait accompli. Pris en otage, j’ai été piégé ». On est loin de l’ambiance paisible de la conférence de presse lors de l’intronisation de Philippe Saint-André chez les Bleus.

Excédé, le boss toulonnais se demande même si PSA était le bon choix… « Désormais et jusqu’à son départ, Philippe va pouvoir se mettre à ma place. J’entends aussi que face à l’ASM, ce n’est pas lui qui tapait les pénalités ou lançait en touche. Certes. Mais alors s’il a si peu d’influence sur le rendement de l’équipe, pourquoi le payer aussi cher (plus de 30 000 euros par mois, Ndlr) ?  ».

Eric Champ pourrait devenir le nouveau manager du RCT à partir du mois d’octobre. Jusqu’à cette date, PSA devrait vivre quelques moments de tension sur le banc Rouge et Noir.

Source: lerugbynistere.fr

Publicité

  1. dk_snake 5 septembre 2011 à 12h

    autant le dégager de suite PSA, plutot que de trainer un boulet, et plomber l'équipe pendant encore 1 mois…

    quitte à faire uniquement avec Mignoni et Azam en attendant un directeur sportif.

  2. Cyril 5 septembre 2011 à 12h

    Putain mais quelle turne ce Boudjellal! Qu'il la ferme ça vaudra mieux pour tout le monde!

    Il me gave de plus en plus depuis la fin de notre aventure en HCup!

  3. jean marie 5 septembre 2011 à 12h

    Personnelement lorsqu'il dit que depuis trois ans il y a toujours pas de jeu et de stile à la Saint André il a effectivement raison il y a pas de jeu, le problème c'est surtout que la saison à commencé et qu'il va être difficil de mettre en place une autrte façon de travailler je pense qu'on va jouer le maintien cette année sauf si vraiment les joueurs veulent s'impliquer et relever le defis, il faut un remplacant pour un projet de longue durer et pas un remplacant pour remplacer, Eric Champs je l'estime bien mais je le vois pas dans se projet .

    si il y a pas une autre implication des vendredi je pense que cela risque d'être pire que la saison derniere.

  4. Lavaroisedu64 5 septembre 2011 à 12h

    On avait tout pour faire une belle saison et patatra…

    Je ne suis même pas en colère… Je suis juste triste

    🙁

  5. Chris 5 septembre 2011 à 12h

    MB a raison le rugby et un monde de mafieux encore plus depuis qu il est pro. Donc la loi existe qu elle soit respecté.

  6. BANO83 5 septembre 2011 à 12h

    C'est normal que le boss pète un plomb après ce match de merde, avec tout son investissement depuis des années dans notre club (argent, temps et passion), je comprends qu'il craque, on a rien montré contre une équipe composée de 12 espoirs de Clermont (avec les remplaçants). Tout le monde s'est énervé, même nous avec les prix des abonnements on trouve qu'on a trop payé pour ce spectacle ridicule. Après biarritz on les a vu trop beau, moi le premier, mais faut vite se remettre au travail maintenant. Et je partage aussi l'idée que PSA n'a jamais su imposer un style de jeu à Toulon, jamais…

  7. jeep 5 septembre 2011 à 12h

    je comprends très bien la position de MB et ce sentiment de trahison qu'il ressent apres la defaite. Qu'il soit intraitable en affaire ne me choque pas. Il a su déjà démontrer qu'il pouvait être un gentleman dans d'autres cas. Par contre, j'espère ( et de ma place, je n'en ai aucune idée) que les déclarations fracassantes dont il est l'auteur ne vont pas dégrader l'esprit de l'équipe, ni même le respect que les joueurs doivent avoir pour lui.

  8. Vincent 5 septembre 2011 à 12h

    Nous avons de la chance d'avoir un président tel que Mourad. Il faut regarder les choses en face: PSA est certes un bon entraineur, il n'a pas été capable de classer notre équipe là ou elle devrait être sur le papier. Nous avons de très bons éléments qui sont arrivés à Toulon comme David Smith sur lesquels il faut construire notre jeu. Notre squellette (2-8-9-10-15) est fébrile, Thillous-Bordes n'a pas l'étoffe d'un capitaine et n'a pas encore un jeu aussi fluide que Mignoni là montrer auparavant. Cibray ou même Magnaval ont monter de bien meilleures choses lors de leurs premières sorties en rouge et noir. Notre paire de centre est une catastrophe, Messina bien trop faible en plaquage et Bastaraud peu décisif en jeu offenssif. Le match de samedi dernier était une parodie. J'espère ne plus revoir celà à Mayol.

  9. Frakas 5 septembre 2011 à 12h

    Bien sûr qu'il a raison !!

    Mais Put… il n'a pas besoin de s'épancher dans la presse !

    Il fait ce qu'il doit faire point barre ! Il convoque, il tranche ET APRES il dit le pourquoi du comment dans la presse, pas avant !!

  10. Tof83 5 septembre 2011 à 12h

    Il faut laver son linge sale en famille ! La colère de MB est légitime mais pourquoi la piquer par média interposes ? Quant a la solution Eric Champ plus TU je trouve ça bien ! ER est forcément un manager compte tenu de son parcours,un grand guerrier Toulonnais,un ancien grand international! Son discours portera ! TU en tacticien,indiscutable ! Il y aura enfin un esprit de combat et un style brillant de jeu ! Et tant qu'à perdre,autant que crépit dans l'honneur ! Samedi,on s'est déshonore!

  11. Juan 5 septembre 2011 à 12h

    Le problème c'est que la presse connait bien le bonhomme… elle se doutait bien qu'une déconvenue comme celle de ce week end allait délier la langue à MB et à dézinguer quelque tête du staff et des joueurs !!! Après c'est du MB dans le texte !!!

  12. Juan 5 septembre 2011 à 12h

    * et qu'il allait dézinguer…

  13. schulz 5 septembre 2011 à 12h

    Monsieur Boudjellal est un grand président. Comme Tapie, comme Aulas, il gêne, parce-qu'il innove, parce-que c'est un précurseur, parce qu'il l'ouvre pour défendre ses "petits", sa maison, votre club. Sans lui vous seriez peut-être revenu au niveau de La Seyne. Avec lui la ville retrouve du dynamisme, de l'orgueil, la fierté d'être Toulonnais, la chance d'avoir et de voir des joueurs de classe mondiale. Essayez de mesurer l'investissement qui est le sien depuis son arrivée au club, faites un petit bilan et j'espère que vous vous montrerez plus indulgent à son encontre.Vous possédez un des plus beaux stades de l'hexagone, Toulon, à travers son club, votre club, est connu dans le monde entier du rugby. J'ai passé toute mon enfance à Toulon. J'habite à Cherbourg depuis 25 ans et je porte toujours l'écharpe du RCT. Je ne peux pas me rendre à Mayol mais je suis avec vous depuis toujours. Imaginez les Toulousains si Novès et Brusc avait décidé de partir, imaginez un peu la "tronche" de leur président. Il faut croire que Novès aime vraiment sa ville, son club et ses joueurs et que PSA a une autre vision des choses, ce n'est pas plus simple que ça mais ça nous fout bien dans la mouise … Et c'est qui qui doit gérer maintenant?

  14. Hellboy 5 septembre 2011 à 12h

    Eric Champ est forcément un grand manager vu son expérience dans le privé et que c'était un grand guerrier…

    Moui… Suis pas convaincu par "forcément grand manager"…

    On a vu ses talents de gestionnaires lors de notre recrutement catastrophique de la remontée en Top 14, puis dans la gestion de l'équipe et du staff en 2005.

    Mémoire sélective ?

  15. Mimo83 5 septembre 2011 à 13h

    PSA ne va pas finir la semaine… Le torchon brûle et ne s'éteindra plus. Impossible.

    Mignoni et Azam feront le boulot et seront sur le banc le weekend prochain… PSA, il sera en train de faire ses cartons à Bandol. Je vois mal comment l'équipe pourrait tourner autrement, avec le minimum vital de "sérénité" pour ne pas sombrer…

  16. Magik 5 septembre 2011 à 13h

    Le truc, c'est que MB a 100% raison sur tout ce qu'il dit.

    Mais il le dit avec une telle violence et avec si peu de tact que ça parait complètement dingue.

    A la limite, ça ne m'inquiète pas pour la relation PSA-MB, je m'inquiète plus de l'impact d'une telle guéguerre sur les joueurs, surtout ceux venus pour PSA.

    La solution, c'est Mignoni-Azam jusqu'à la fin de la saison avec Umaga pour l'aura auprès des joueurs, et on trouvera un grand manager libre pour 2012-2013.

    A l'heure actuel, même moi je signe pas au RCT pour 30000€ vu le climat.

  17. schulz 5 septembre 2011 à 13h

    Tout à fait en accord avec HELLBOY. Le rugby moderne se situe à des années lumières de celui pratiqué à l'époque de Eric Champ, préparations physique et psychologique, pressions médiatiques, financières, il exige pour en extraire toutes ses subtilités des grands techniciens, des grands tacticiens, des mecs atypiques, des forts caractères, des innovateurs, des créateurs (Novès, Berbizier, Galthié … Que du lourd). Je ne suis pas du tout partisan de créer un triumvirat pour succéder à PSA, ça ne fonctionnera pas, à court terme les problèmes d'EGO apparaitront.Si Boudjellal optait pour cette solution je serais désagréablement surpris. Et puis Mignoni et Azam débutent en tant qu'entraîneurs, quant à Champ, pardonnez-moi, mais ses compétences datent d'un autre siècle.

  18. eric.7283 5 septembre 2011 à 14h

    au SF il y a quelques années il y a eu une grande tourmente et s est landreau avec dominguez qui faisaient de l auto-gestion. en tant que joueurs-entraîneurs. résultats alors qu ils étaient dernier ils avaient fini avec un très bon maintien. alors faut pas raconter tout le temps des conneries… il faut juste qu un mec puisse dire au gars de ce sortir les doigts. regardez en natation vous croyez que lucas est un entraîneur surdoué? mais pas du tout… sauf qu il pourrit ses nageurs et sait les piquer à vif.après il va pas leurs apprendre a nager. je veut donc dire que le duo mignoi azam peut suffire à condition de savoir commander et punir.

  19. joel la seyne 5 septembre 2011 à 20h

    faut k arrete boudjellal de parler a tort et a travers k lave son linge dans son bureau et ne pas l etaler sur la place publique ça nous fait plus de mal qu autre chose pitoyable !!

Comments are closed.