Brad Weber : « Je suis ciblé, je le lis dans les regards : quand certains me voient, ils foncent sur moi »

Brad Weber : « Je suis ciblé, je le lis dans les regards : quand certains me voient, ils foncent sur moi »

25 avril 2024 - 18:12

1 Commentaire

Publicité

Ce samedi, le Stade-Français Paris défiera Clermont au Stade Marcel-Michelin à l’occasion de la 22ème journée du Top 14.

A l’approche de cette rencontre, le demi-de-mêlée Néo-Zélandais du Stade-Français Paris, Brad Weber s’est confié via L’équipe.

Ce-dernier a rappelé peser seulement 75 kilos et mesurer 1m72.

Selon lui, il est clairement ciblé durant les matches.

Les défenseurs veulent lui rentrer dedans.

Mais il l’affirme : il n’est pas du genre à s’échapper. Extrait:

« Je pèse 75 kilos pour cent soixante-douze centimètres. Avec ces dimensions, l’idée est de se faire choper le moins souvent possible. Dans sa grande générosité, dame nature m’a doté de fibres musculaires rapides. Grâce à elles je peux faire la différence à mon poste. Même si je suis un homme petit j’aime plaquer. Je suis ciblé. Les équipes auraient tort de résister à la tentation.

Je le lis dans les regards : quand certains me voient, ils foncent sur moi. Je ne suis pas du genre à m’échapper. Plus les règles insisteront sur la vitesse du jeu, plus ce sera favorable aux petits gabarits. Si on fait du rugby un sport plus brutal, plus haché, les petits disparaîtront. J’espère que les règles suivront la tendance d’un rugby rapide et plus divertissant du coup. »

Publicité

1 Commentaire