Bruce Devaux ne regrette pas d’avoir prolongé son contrat à Toulon

Bruce Devaux ne regrette pas d’avoir prolongé son contrat à Toulon

28 octobre 2022 - 18:41

5 Commentaires

Publicité

En manque de temps de jeu depuis le début de la saison, le pilier gauche du Rugby Club Toulonnais Bruce Devaux patiente sagement que son tour vienne.

Il faut dire que la concurrence est rude à son poste avec notamment deux internationaux Français : Jean-Baptiste Gros et Dany Priso.

Suite à la blessure de Jean-Baptiste Gros et la sélection de Dany Priso avec le groupe France, Bruce Devaux va rapidement retrouver du temps de jeu, et cela dès ce dimanche soir contre l’Union Bordeaux-Bègles.

Malgré son faible temps de jeu, ce-dernier explique via Var-matin ne pas du tout regretter d’avoir prolonger son bail au RCT. Extrait:

« Certainement pas. D’autant qu’on n’est qu’au début de la saison. Je verrai comment se passe la suite et on avisera à ce moment-là, en fonction de mon temps de jeu sur la saison complète. Mais là, je ne pense qu’à aider les mecs. »

Il espère pouvoir enchaîner les matches durant les doublons. Extrait:

« Le révélateur, c’est le terrain. J’en saurai plus lors des prochains week-ends, où je risque de jouer un peu plus. J’espère rester sur le rythme de la saison passée, avec cette confiance que j’avais réussi à engranger au fil des rencontres. »

Dans la foulée, il révèle dans quels domaines il a progressé depuis la saison dernière. Extrait:

« À mon poste, on parle beaucoup de mêlée et je pense avoir pris de l’expérience dans ce secteur. Mais j’ai également compris pas mal de choses en défense, des détails sur les plaquages, sur la technique dans les rucks. D’ailleurs, avec l’arrivée de Richie Gray on a fait un focus sur le jeu au sol depuis le début de saison, et j’ai beaucoup appris sur la vitesse à adopter, la façon de se positionner… »

Il précise ensuite ce qu’il doit travailler pour rattraper la concurrence. Extrait:

« Les déplacements, les rucks, les plaquages, la mêlée, les lifts en touche… Ils sont probablement plus complets que moi, et je dois continuer de progresser pour avoir ma chance, et la saisir. Je sais que dans les prochaines semaines, entre la blessure de Jibé [fracture de l’avant-bras droit ndlr.] et la présence de Dany en équipe de France, je devrais avoir plus de temps de jeu. Alors, c’est le moment de montrer le plus possible. J’ai les crocs! Et ce match face à Bordeaux arrive à point nommé. »

Bruce Devaux n’appréhende pas ce retour à la compétition. Il précise d’ailleurs ne pas avoir la boule au ventre au moment d’entrer sur le terrain. Extrait:

« Honnêtement, je n’ai pas d’appréhension, mais uniquement de l’envie… De jouer et de montrer ce que je peux apporter à l’équipe, sans trop en faire. La boule au ventre ? C’est étonnant, mais je l’ai eu tout au long de mes années espoirs. Je l’ai également eu lors de mon premier match en une, face à Newcastle, et depuis, elle n’est plus jamais apparue. Je pense que je sais mieux gérer le stress. Certains sont galvanisés par cette boule au ventre, mais moi je n’aime pas. Je préfère être serein avant les rencontres. »

Pour conclure, Bruce Devaux évoque le retour du jeune Fabio Gonzalez à Toulon. Il souhaite le prend sous son aile pour l’aider à évoluer. Extrait:

« Forcément. Je vais lui parler tout au long de la semaine. Il a de grandes qualités, et a le niveau pour jouer en Top 14. Je vais tenter de l’accompagner, de répondre à ses questions. On va faire en sorte qu’il soit le plus prêt possible sur les combinaisons en touche, sur les déplacements dans le jeu courant. Il faut le sensibiliser pour qu’il soit le plus précis lorsqu’il aura sa chance. »

Publicité

5 Commentaires

  1. Publicité

  2. boom09 28 octobre 2022 at 20h- Répondre

    pas de probleme , j ‘ai l’intime conviction que tu vas tout CASSER à CHABAN ? gaffe aux boules tout de méme !

  3. Max08 28 octobre 2022 at 21h- Répondre

    Bruce à un air de Peneloppe Fillon 😉

    J'aime 3
    J'aime pas 8
    • Captain swing 28 octobre 2022 at 23h- Répondre

      il me semblait que madame Chirac la préparait ytéx bien pour son époux qui en raffolait……

      Comme je raffole à venir répondre à ton humour, et je ne manque pas d’air
      à te parodier, toi avec son air, moi avec sa tête…

      Cela nous fait donc deux jolis sots à ricaner sur le blog……….

      J'aime 5
      J'aime pas 1
  4. Max08 28 octobre 2022 at 21h- Répondre

    Bruce à un air de Penelope Fillon 😉

    J'aime pas 14
  5. Name 29 octobre 2022 at 09h- Répondre

    Oh non, ça, pour sûr, il ne regrette pas, non !

  6. Publicité