Certains Toulonnais peuvent encore gagner leur place pour la finale

Certains Toulonnais peuvent encore gagner leur place pour la finale

25 avril 2015 - 10:17

1 Commentaire

Publicité

toulonA une semaine de la finale de Champions Cup face à Clermont, Toulon se déplace à La Rochelle avec un groupe remanié. Pour autant, avec sa profondeur d’effectif, le RCT reste compétitif avec notamment des joueurs qui ont envie de gagner leur place pour les prochaines échéances.

Abondance de bien ne nuit pas. Samedi à La Rochelle, Toulon va aligner une équipe avec quatorze changements par rapport à celle qui a débuté la demi-finale, dimanche, face au Leinster. Frédéric Michalak étant le seul rescapé. Pour le reste, Giteau, Lobbe et Habana prendront place sur la banc. Les autres titulaires de Marseille sont priés de rester sur la rade. Pour autant, le RCT ne se déplace pas pour la beauté des paysages de Charante-Maritime. Avec des Menini, Chilachava, Gorgodze, Wulf, Tuisova ou encore Drew Mitchell, le XV de départ mis en place par Laporte impressionne encore.

« On ne craint pas la blessure mais on a joué un match intense avec des prolongations et certains ne sont pas tout jeunes, il faut les ménager. Mardi matin, en voyant l’état des joueurs on a fait le choix de la récupération et de la fraicheur », s’est justifié Bernard Laporte. Le manager toulonnais s’est d’ailleurs montré irrité quand il lui a été répété que certains estimaient que le RCT et Clermont pouvaient fausser le championnat en faisant tourner ce weekend. « Il n’y a pas d’impasse, à Grenoble on avait notamment changé six joueurs devant et on s’est imposé ».

Des places à prendre pour la finale

Pour ceux qui seront alignés sur la pelouse de Marcel-Deflandre, la motivation est toute trouvée. Objectif finale. Car si Toulon s’est imposé face au Leinster, certains ont déçu et le groupe de 23 qui défiera Clermont n’est pas fermé. « Si je disais qu’il y a des places à prendre dans le XV de départ ce serait mentir. Mais dans les 23, c’est possible », expliquait Laporte. Un message reçu par les joueurs.

Laissé en tribunes au Vélodrome, Eric Escande fait partie de ceux qui ont un coup à jouer. « Sur le plan personnel, c’est un match couperet dans le sens où si je me plante je ne serai pas dans les 23, mais pour autant si je suis performant ça ne veut pas dire que j’y serai ». L’ancien Montpelliérain assurait par ailleurs que tout cela était bien intégré par les joueurs. « En début de semaine, certains ont été laissés au repos. Il y a une rotation qui est prévue. Ça ne doit rien changer. Jusqu’à présent ça s’est bien passé. Ça peut être compliqué pour certains par rapport au rythme, mais on s’accroche et on essaie de s’adapter au mieux ».

Vosloo: « Comme si c’était mon premier match »

Enfin, pour d’autres, ce déplacement à La Rochelle est avant tout l’occasion de retrouver le goût de la compétition. C’est le cas pour un garçon comme Gerhard Vosloo. La dernière apparition du troisième ligne sud-africain, en Top 14, remonte au 28 décembre dernier et un match perdu face au Stade Français. « Je suis très content de rejouer. C’est une chance pour moi », confiait l’ancien Clermontois. Et du haut de ses 35 ans, c’est avec l’envie d’un jeune premier qu’il aborde cette rencontre. « J’ai continué mon entrainement pendant tout ce temps, je suis frais. Je suis dans le même état d’esprit que s’il s’agissait de mon premier match en Top 14. J’ai beaucoup d’envie. J’ai des papillons dans le ventre ! Ça montre que je suis toujours là ». Les leviers de motivation sont donc nombreux côté toulonnais. Surtout qu’une victoire samedi assurerait, presque, une qualification dans les deux premiers. La meilleure des choses avant de basculer vers la finale européenne.

Source: rugbyrama.fr

Publicité

1 Commentaire

  1. Publicité

  2. bison25 25 avril 2015 at 11h- Répondre

    Voilà qui va donner en supplément du grand coeur à l’ouvrage . Et c’est tant mieux . Car on peu déjà leur faire confiance la dessus . :yes:

  3. Publicité