C’est Charles Ollivon qui a informé Patrice Collazo que le RCT ne voulait pas jouer contre les Scarlets

C’est Charles Ollivon qui a informé Patrice Collazo que le RCT ne voulait pas jouer contre les Scarlets

21 décembre 2020 - 18:57

4 Commentaires

Publicité

Dans son édition du jour, le Midi Olympique revient plus en détails sur la décisions$ du Rugby Club Toulonnais de ne pas jouer le match de Champions Cup contre les Scarlets, ce vendredi soir à l’occasion de la 2ème journée Européenne.

Tout a commencé jeudi soir au moment où le RCT a appris qu’un joueur des Scarlets avait été testé positif au Coronavirus durant la semaine.

Dès lors, les dirigeants Toulonnais demandaient à l’EPCR davantage de précisions sur ce cas positif pour s’assurer que tout le protocole sanitaire était correctement respecté et éviter une contamination du groupe Varois.

Mais vendredi matin, le RCT ne recevait toujours aucune information précis à ce sujet, obligeant le président Bernard Lemaître à prendre les devants.

Ce-dernier contacte le directeur général de l’EPCR, Vincent Gaillard pour lui demander pourquoi toutes les équipes étant touché par le Coronavirus voient leur match être annulé sauf les Scarlets.

Vincent Gaillard réunit alors une commission médicale en urgence pour trancher sur la suite à donner au match entre les Scarlets et Toulon. Cette commission annonce rapidement que tout le protocole sanitaire est respecté et que la rencontre pourra donc se tenir. Mais le RCT n’est pas convaincu et Bernard Lemaître se montre très sceptique.

Entre temps, ce sont les joueurs du RCT qui commencent à douter de la situation après avoir rapidement discuté avec certains joueurs Gallois, lors de la reconnaissance du terrain. Extrait:

« Nos joueurs ont croisé leurs adversaires qui étaient sur place. Forcément, ils ont discuté. Certains leur ont dit qu’ils étaient décimés, qu’il y avait plein de cas positifs et qu’ils allaient jouer avec une équipe bis… »

C’est finalement le troisième ligne Charles Ollivon qui est directement allé voir le manager Patrice Collazo pour lui indiquer que le groupe Varois ne se sentait pas de jouer le match dans de telles conditions. Dans la foulée, Patrice Collazo en informe Bernard Lemaître lequel décide de préserver ses joueurs et de ne pas les faire jouer.

La suite on la connait : Bernard Lemaître refusera la proposition de l’EPCR qui reporter le match à dimanche.

Publicité

4 Commentaires

  1. Publicité

  2. F.BO. 21 décembre 2020 at 20h- Répondre

    cette histoire sent de plus en plus l’embrouille des joueurs gallois qui auraient bluffé en disant ça à nos joueurs, histoire de leur faire peur. Sinon, quel est intérêt des gallois à dire qu’ils sont décimés?

  3. Casimiri 21 décembre 2020 at 22h- Répondre

    Oui, on s’est bien fait enfumer, une fois de plus par les Gallois plus roublards que nous….

  4. Michel Fery . 22 décembre 2020 at 02h- Répondre

    Un vrai sac de Mer… cette affaire !.. l’embrouille parfaite réalisée , on peut déjà se rendormir je crois !.. l’on s’est fait bel et bien dupé , puis c’est tout !..

  5. Virage sud 22 décembre 2020 at 13h- Répondre

    Épouvantable Malhonnêteté de de monsieur Gaillard et de l’epcr qui n’est pas à sa première pour essayer de nous évincer

  6. Publicité