Champions Cup : Yann Roubert explique comment seront organisés les voyages des équipes Françaises en Afrique du Sud

Champions Cup : Yann Roubert explique comment seront organisés les voyages des équipes Françaises en Afrique du Sud

14 juin 2022 - 20:12

5 Commentaires

Publicité

Dès la saison 2022 / 2023, des équipes Sud-Africaines intégreront les compétitions Européennes.

Ainsi, les Stormers, les Sharks et les Bulls disputeront la Champions Cup tandis que les Cheetahs et les Lions joueront la Challenge Cup.

Interrogé à ce sujet via Rugbyrama, le président du LOU Rugby, Yann Roubert a exprimé sa grande satisfaction de voir ces équipes intégrer les compétitions Européennes. Extrait:

« Il y a une grande excitation sportive de se confronter à ce qui se fait de mieux au monde. Avec les franchises sud-africaines, les champions du monde springboks qui vont débouler sur nos terrains. Comment cela ne pourrait-il pas être excitant pour les joueurs, le public, les médias ? Quand on voit leurs performances à l’international et pour leur première participation à l’URC (United rugby championship, ex-Ligue celte), c’est un superbe challenge qui nous attend. »

Il l’avoue : la compétition sera encore plus difficile à gagner. Extrait:

« La compétition sera encore plus dure à gagner, on le sait. C’est justement ce qui fait la beauté de cette nouvelle formule. Ce sera plus dur, donc d’autant plus beau pour celui qui ira au bout. En espérant que ce soit un club français. Et Lyon, si possible. (sourire) »

Certains pestent contre l’arrivée de ces équipes et Yann Roubert peut le comprendre. Mais il explique que l’intérêt sportif est réellement important. Extrait:

« Cela interpelle, je le comprends évidemment. Il y a aussi des contraintes logistiques, on ne peut pas le nier. Mais tout cela me semble dépassé par l’intérêt sportif, celui pour le public et les médias. Quand on met tout dans la balance, on constate que cela vaut le coup de se frotter à tous ces problèmes. Nos amis celtes avaient fait le choix de les accepter à leur compétition. Dès lors, ils ont formulé la demande de les intégrer également au processus de qualification pour nos compétitions continentales. Face à cette demande : soit on est conservateur, soit on regarde devant et on les accueille. Nous avons choisi d’avancer. Il nous paraissait normal, légitime de les accueillir. »

Questionné sur le déplacement des équipes en Afrique du Sud, Yann Roubert explique comment l’organisation de ces déplacements sera menée. Extrait:

« Cinq clubs français devront aller jouer en Afrique du sud. Cela se fera sur un format « lundi-dimanche ». En clair, nos équipes partiront dès le lundi et passeront la semaine sur place, pour avoir le temps de s’acclimater et de gérer la fatigue accumulée par les voyages. Il n’y aura pas d’aller-retour en 48h. Ces voyages sur une semaine comportent effectivement des coûts beaucoup plus importants et l’EPCR prendra en charge le différentiel. Pour les clubs, cela doit être transparent. »

Pour conclure, Yann Roubert affirme que l’aspect financier n’est pas la raison première de l’arrivée des franchises Sud-Africaines en Coupes d’Europe. Extrait:

« L’argent n’est pas ce que nous cherchons en priorité et les revenus générés devraient principalement servir à compenser le surcoût de logistique engendré par cette nouvelle formule. Il n’y a pas de grand enrichissement des clubs et des joueurs. Sur ce dossier, nous avions une réflexion sportive, celle d’améliorer encore notre compétition. Le sportif a primé. Ce n’est malheureusement pas toujours le cas, dans notre monde professionnel. Ici, ça l’est. »

Publicité

5 Commentaires

  1. Publicité

  2. Dranix 15 juin 2022 at 00h- Répondre

    Et la réflexion sportive sur une solution pour supprimer les doublons, c’est pour quand?

    J'aime 13
  3. Bonnus2013 15 juin 2022 at 07h- Répondre

    Ensuite ce seront les équipes australiennes, puis les argentines, les néo z, les japonaises…… Tout ça pour arriver à un championnat mondial des clubs qui regroupera les équipes les plus riches et notre top 14 sera au niveau de la prod d’ aujourd’hui avec 2 montées pour le championnat mondial. C’est ce que tente de faire les équipes les plus riches au foot. Bienvenue dans le rugby interplanétaire. Reste plus qu’à espérer que les martiens ne jouent pas au rugby…

    J'aime 7
    J'aime pas 1
  4. LordB 15 juin 2022 at 13h- Répondre

    J’aime bien, l’AFS a quitté le Super Rugby pour limiter les déplacements lointains, et qui voit-on débouler à 9000 km de là? lol

    • Bonnus2013 15 juin 2022 at 14h- Répondre

      Je pense que vue le remplissage des stades du Super rugby ils préfèrent venir chez nous. 7

  5. Fred 16 juin 2022 at 09h- Répondre

    Je trouve ça aberrant, on parle de réchauffement climatique d avenir vitale pour l’environnement et là on va jouer a 10000 km en avion, c est du n importe quoi!!!

  6. Publicité