Christophe Urios explique comment il a fait retrouver à Anthony Belleau son meilleur niveau

Christophe Urios explique comment il a fait retrouver à Anthony Belleau son meilleur niveau

26 mars 2023 - 21:03

6 Commentaires

Publicité

Auteur d’un début de saison poussif avec Clermont, l’ouvreur Anthony Belleau semble avoir trouvé ses repères au sein de l’équipe Auvergnate.

Ce-dernier a effectué une très belle prestation contre le CA Brive, ce samedi après-midi à l’occasion de la 21ème journée du Top 14.

Interrogé via L’équipe, l’ancien joueur du Rugby Club Toulonnais a évoqué ce match et sa bonne forme du moment. Extrait:

« Ça fait toujours plaisir, mais il y a eu beaucoup de déchet sur les sorties de camp, le jeu au pied, à titre personnel. J’étais tendu au début du match ça m’a mis dedans. Je me sentais très bien dans le jeu, c’était plus un aspect technique pur au poste. Christophe m’a dit : « lâche-toi un peu, il faut avoir confiance ». Ça m’a permis de me remettre dans le bain. À la mi-temps, j’ai soufflé un coup et on a pu repartir du bon pied ! »

Dans la foulée, Anthony Belleau n’a pas manqué de dire le plus grand bien de Christophe Urios.

Il affirme s’entendre extrêmement bien avec son nouveau manager. Extrait:

« Depuis son arrivée, Christophe a fait bouger les choses, dans un contexte délicat. Il m’avait challengé quand il est arrivé, j’espère répondre présent pour l’équipe. »

De son côté, Christophe Urios a expliqué comment il a réussi à piquer Anthony Belleau pour lui faire retrouver son niveau de jeu. Extrait:

« Je lui ai dit que, quand il était à Toulon, c’était un joueur qui portait le ballon, s’engageait, fort sur la ligne d’avantage. Je trouvais que, par rapport à la qualité de nos centres et de nos avants, on avait besoin de ce genre de joueurs, qui attaquent la ligne d’avantage. Je lui ai dit : « Je te vois pas le faire ! Je veux que tu le fasses et que tu joues avec tes qualités ». Il fallait qu’il pèse sur le jeu, qu’il soit dangereux par lui ou par ses centres et ses avants, qu’il ait cette alternance. Je ne le voyais pas faire ça quand je suis arrivé, et là c’est mieux. »

Publicité

6 Commentaires

  1. Publicité

  2. marc 26 mars 2023 à 21h58- Répondre

    Les dommages du Briviste qui lui ont fait perdre son jeu comme à Carbo… Il retrouve un entraîneur compétent et en quelques semaines il est déjà métamorphosé. Et dire que y’a des mecs qui soutiennent encore aujourd’hui l’autre imposteur…

    J'aime 21
    J'aime pas 9
    • Flowrian 27 mars 2023 à 1h08- Répondre

      La critique est simple mais pourtant tu as raison. Le Belleau dont Urios parle, qui attaquait la ligne à Toulon, c’était le Belleau avant Collazo.
      Celui qui a fait quelques sélections avec l’EDF et qui avait mis un bel essai solo face aux springboks dans une tournée d’automne.

      En attendant, Urios a de l’oeil, car depuis Collazo on avait l’impression que Belleau n’était plus qu’un 10 gestionnaire, bon à donner des coups de pompes et passer des pénalités. Assez impressionné qu’Urios arrive à ressortir les talents d’attaquant de Belleau.

      J'aime 20
      J'aime pas 1
  3. Bandol 26 mars 2023 à 22h30- Répondre

    Mouais, c’était Brive en face, pas de quoi fanfaronner
    Attendons de voir en challenge cup éventuellement car ils sont foutus pour le championnat

    J'aime 14
    J'aime pas 6
  4. math1907 26 mars 2023 à 23h41- Répondre

    Là c’est son meilleur niveau ?

    J'aime 6
    J'aime pas 4
  5. Rock métal 27 mars 2023 à 6h59- Répondre

    Content pour lui mais attendons de voir contre une équipe de meilleur niveau je lui souhaite de réussir bonne chance anto 😀😀😀😀😀

    J'aime 6
    J'aime pas 1
  6. Tarak83 28 mars 2023 à 11h31- Répondre

    D’accord avec Urios, avant Belleau était un joueur qui attaquait la ligne et faisait des différences. Content pour lui s’il retrouve la confiance qu’il lui manquait mais dommage que ce ne soit pas avec le RCT. On aurait pu avoir une telle ligne de 3/4 si on avait eu du nez… Pour moi dès les jeunes vu le nombre de jeunes qu’on avait pouvant jouer 10 il aurait fallu décaler Carbo en 9 ou je pense il aurait largement tiré son épingle du jeu. Je me répète mais ça donnerait:
    9 Carbo Meric Cottin
    10 Berdeu Belleau Le Brun
    11 Gabin Drean Zegdhar
    12 Seuteni Sinzelle Barthélémy
    13 Fickou Rabbut Smaili
    14 Tuisova Buliruarua Jacquelain
    15 Jaminet Dumora Domon
    C’est dingue de se dire qu’on pourrait avoir une ligne de 3/4 comme ça pour ainsi dire formée à Toulon ou dont les joueurs ont éte découverts à Toulon
    Devant c’est plus dur étrangement malgré notre culture de jeu d’avants.
    1 Gros Devaux FRESIA chiocci
    2 Ivaldi Orioli Boulassel
    3 Setiano Chilachava Yemsi Mtchelidze
    4 Rebbadj Halagahu Vernet
    5 Mikautadze Warion
    6 Ory Van Bost Günther
    7 Le Corvec Munoz
    8 Coulon Hoarau
    C’est bizarre que devant on sorte moins de top joueurs…

    J'aime 1
    J'aime pas 1
  7. Publicité