Christophe Urios furieux après la défaite de l’UBB : « Je trouve qu’on parle beaucoup ! »

Christophe Urios furieux après la défaite de l’UBB : « Je trouve qu’on parle beaucoup ! »

5 septembre 2021 - 13:43

8 Commentaires

Publicité

Ce samedi après-midi, l’Union Bordeaux-Bègles est tombée de haut en s’inclinant contre le Biarritz Olympique sur le score de 27 à 15, en ouverture de la saison 2021 / 2022.

Cette défaite contre le promu Biarrot a forcément plongé le manager Bordelais dans une grande colère et une grande frustration.

Interrogé via le journal Sud-Ouest, ce-dernier n’a pas mâché ses mots. Extrait:

« On a pris une leçon d’enthousiasme, une leçon de courage, une leçon de couilles, une leçon de rugby… Ce n’est pas un non match. Pourquoi un non match ? Parce qu’on n’a pas joué ? Je suis content du match pour plein de raisons. La première, c’est que le retour du public au stade, c’est chouette. Il y avait longtemps qu’on ne l’avait pas vu et c’est une bonne chose. C’est un match que Biarritz a bien préparé. Je pensais qu’on l’avait bien préparé mais on n’a pas réussi à jouer. Entre ce qu’on a envie de faire et ce qu’on a fait, il y a un monde. Je n’ai fait que le répéter : il n’y a pas de continuité dans ce sport, c’est ce que tu mets dans l’engagement. La meilleure équipe a gagné, on s’est fait manger. Je n’ai pas vu l’équipe de Bordeaux sur le terrain. Quand tu as de l’envie et de la volonté, il y a toujours un chemin. Biarritz avait plus de volonté et d’envie que nous. On reprend une saison donc il faut se remettre au charbon. »

Christophe Urios ne manque pas de faire retomber sur terre ses joueurs après cette défaite inaugurale.

Selon lui, ses joueurs parlent trop et se prennent pour d’autres. Il demande de l’humilité et du travail et il refuse qu’ils se prennent pour d’autres. Extrait:

« Je n’arrive pas à comprendre le rugby qu’on a pratiqué cet après-midi. En première mi-temps, il aurait probablement fallu occuper davantage, jouer plus simple sur des passes courtes. Et en seconde période, il y a un déchet technique incroyable. On est logiquement battus. Le rugby, ce n’est pas les plus gros budgets, les plus grands joueurs, c’est ceux qui ont le plus envie de gagner. En ce sens, je suis fier de l’équipe de Biarritz, pas de la mienne. Je l’avais dit à mes joueurs : je suis monté avec Oyonnax, on a reçu Clermont d’entrée, un cador, on leur en a mis 40. Nous, nous ne sommes pas des cadors, on n’a joué qu’une demi-finale. Tu es un cador quand tu en as joué cinq ou six. Donc on ne va pas trop parler parce que je trouve qu’on parle beaucoup. Et on va chercher des solutions. C’est un beau coup de pompe au cul. »

Pour conclure, Christophe Urios indique ne pas vouloir tout remettre en cause. Extrait:

« On ne va pas commencer à pleurer après la première journée. Sinon, ça va être long. Mais quand tu prends 30 points, tu prends le bus, tu rentres, et lundi tu effaces l’ardoise et tu repars au boulot. On a une semaine pour rétablir la chose. »

Publicité

8 Commentaires

  1. Publicité

  2. ST 5 septembre 2021 at 14h- Répondre

    J’ai vu le match et je trouve que l’UBB s’en sors très bien car le score aurait mérité d’être encore plus lourd! Ils ont été très inférieur au BO sur tous les secteurs de jeu! En plus de ça, l’UBB n’a pratiquement aucune absence et c’était bien l’équipe 1 qui était alignée.
    Il a de quoi avoir les boules le hamster :-))
    Il faudra encore une fois une coupe du monde+ Radradra + le Covid pour terminer 1er du championnat M.Urios!

    J'aime 3
    J'aime pas 5
    • Ralax31 5 septembre 2021 at 15h- Répondre

      la saison dont tu parles n’est pas allée jusqu’au bout, il manquait 9 rencontres.
      De plus, il n’y a pas que le ST qui a été « repéché », le mhr, 2 clubs de premiership et deux clubs de pro 14.
      Sachant que cette formule était celle que voulait mettre en place l’epcr. Ils ont juste profité du covid pour avancer leur réforme d’une saison

      J'aime 2
      J'aime pas 2
      • ST 5 septembre 2021 at 15h- Répondre

        9 matchs avec les internationaux enfin revenus après la coupe du monde et les 6 nations. Les quelques points manquants au ST auraient été largement remportés. Comme l’année dernière après chaque période de doublons.

    • Ralax31 5 septembre 2021 at 18h- Répondre

      aucune bricole, ça faisait un moment que l’epcr réfléchissait à une nouvelle formule avec moins de match de poules qui avaient tendance sur les 2 derniers matchs à être sans suspense.
      Si ils ont reconduit la formule cette saison alors que tous les championnats sont allés à terme, prouve bien leur intention de changement, sinon ils seraient revenus à l’ancienne formule.

      • Ralax31 5 septembre 2021 at 19h- Répondre

        c’est l’essence du rugby de très souvent modifier ses règles. A partir du moment où c’est connu avant que la compétition démarre, il faut s’adapter, c’est tout

  3. Stade58 5 septembre 2021 at 16h- Répondre

    Brennus il ne faut pas se plaindre si le RCT avait fini 7è l’an dernier il serait qualifié grâce à la LNR. Puis il faut arrêter de toujours parler de la 1er place de Bordeaux qui avait tout juste gagné contre un Toulouse au match aller (5 points d’écart) amputé de presque toute sa ligne de 3/4 (hormis Akhi) championne l’année d’avant et nettement dominé au match retour. De plus il restait 9 matchs et quand on sait que depuis presque 3 ans en championnat le ST complet n’a jamais perdu.

  4. Manu8320 6 septembre 2021 at 12h- Répondre

    Lui le beau premier… !!

  5. CASI 33 6 septembre 2021 at 14h- Répondre

    Déçu surtout de l’etat d’esprit
    A l’échauffement j’avais bien remarqué que quelques joueurs étaient encore dans le bus, un joueur surtout incroyable il ne faisait pas tous les exercices, on se demandait même s’il ne se testait pas rapport une blessure.
    Bref à oublier mais il faut pas dire qu’on est content de revoir des supporters si on les traite comme ça !!!!!!!!

  6. Publicité