Christophe Urios n’a pas mâché ses mots en conférence de presse

Christophe Urios n’a pas mâché ses mots en conférence de presse

6 mars 2021 - 20:44

1 Commentaire

Publicité

L’Union Bordeaux-Bègles a rencontré énormément de difficultés contre la Section Paloise, ce samedi soir à Chaban-Delmas.

Les Girondins ont dû se battre jusqu’à la dernière minute de jeu pour valider leur victoire sur le score de 29 à 23.

Interrogé en conférence de presse à l’issue de la rencontre, le manager de l’UBB, Christophe Urios n’a pas mâché ses mots.

Ce-dernier indique s’être énormément ennoyé devant la prestation de ses joueurs et indique avoir été déçu par le match de son équipe dans sa globalité.

Selon lui, ses joueurs étaient endormis ce samedi et pour lui, il s’agit clairement d’un gros avertissement. Extrait:

« Je me suis fait chier. Je n’angoisse pas mais là, on a le match qu’on mérite. Je n’ai pas reconnu l’équipe que j’ai vue cette semaine… Il y a des signes comme ça… À l’échauffement, on blesse Marc Tauleigne et on prend trois points de suture pour un autre (Jefferson Poirot). Soit c’est qu’on est à fond dedans, soit ça veut dire qu’on dort. Tu ne sais pas comment le prendre. Le match l’a montré : je pense qu’on dormait. On n’a pas fait un bon match, c’est un avertissement important pour nous. Une action est très belle (le premier essai), mais c’est tout. J’étais inquiet avant le match car notre semaine était excellente, ce n’est jamais bon signe en fait. »

Christophe Urios affirme que ses joueurs n’ont pas assez eu peur de la Section Paloise ce samedi. Extrait:

« On n’a pas eu assez peur de Pau. Il nous a manqué la pression du match, la tension individuelle après de bonnes semaines de travail. Je n’ai pas su créer cette tension cette semaine, j’aurais peut-être dû missionner un mec pour qu’ils se battent (rires). Je ne vais même pas le revoir ce match mais j’ai les idées claires là-dessus. S’ils trouvent la dernière touche, je n’ose même pas imaginer la suite. Tu peux perdre un match et une saison comme ça dont il faut faire attention. »

Publicité

1 Commentaire

  1. Publicité

  2. ST 7 mars 2021 at 08h- Répondre

    A force de gueuler après les joueurs, ils vont finir par se lasser.
    Une victoire, ça reste une victoire.
    Les joueurs vont élever leur niveau en fonction de leur adversaire…

  3. Publicité