Christophe Urios n’est pas content et il le dit !

Christophe Urios n’est pas content et il le dit !

9 juin 2024 - 19:18

4 Commentaires

Publicité

Ce samedi soir, Clermont a écrasé une équipe largement remaniée de Montpellier.

Interrogés via La Montagne à l’issue de la rencontre, les joueurs Clermontois ont exprimé leur satisfaction.

Le pilier Clermontois Giorgi Beria a savouré son essai inscrit lors de cette rencontre. Extrait:

« Pour un mec qui a grandi ici depuis ses 14 ans, il était très particulier de marquer sur ce terrain pour la dernière dans ce stade. Je n’ai pas les mots mais que rêver de mieux ! »

Le talonneur Yohan Beheregaray a savouré sa dernière avec l’ASM. Extrait:

« Cela fait chaud au coeur d’être acclamé comme ça ! (…) Avec ce que l’on a donné au club, cela fait plaisir d’avoir de la reconnaissance. (…) Je retiendrai le titre et les amis ! Quand il n’y a plus de ballon, il reste les amis. C’est cela qui va rester… »

Egalement sur le départ, le deuxième ligne Paul Jedrasiak remercie les supporters. Extrait:

 « Juste merci au public. Vous m’avez fait vibrer et j’en serai éternellement reconnaissant. Je suis frappé de ce maillot. Quand tu es jeune, c’est un rêve de porter ce maillot et de gagner des titres et j’ai eu la chance de le faire. Merci à tous. Merci de tout le bonheur que vous m’avez donné. On se reverra ! Je prendrai plaisir à revenir ici et à jouer sur ce terrain. »

En revanche, le discours du manager Christophe Urios n’est pas du tout le même. Extrait:

« La mission n’est pas accomplie. L’objectif intermédiaire de finir dans le top 8 fixé cette semaine par le président n’existait que parce que nous avions raté l’objectif de finir dans le top 6. Les objectifs étaient de gagner la coupe d’Europe et le top 6. Les phases finales, on va les regarder à la TV et moi ça me gonfle. »

Publicité

4 Commentaires

  1. Esteve jean marc 9 juin 2024 at 19h- Répondre

    Urios normal comme propos

    J'aime 12
    J'aime pas 1
  2. Sylvestre Twester 10 juin 2024 at 08h- Répondre

    Furios « jamais content ». Son rugby des années 80 c’est fini. Mais lui continue d’y croire.

  3. besagne 10 juin 2024 at 08h- Répondre

    Urios une chanson Urios une chanson

  4. Verbatim 201 10 juin 2024 at 20h- Répondre

    Ça se voit de plus en plus que ça le gonfle ,gaffe de ‘ne pas éclater gars …