Christophe Urios réagit à la courte victoire contre Toulon

Christophe Urios réagit à la courte victoire contre Toulon

31 octobre 2022 - 9:58

15 Commentaires

Publicité

Le manager de l’Union Bordeaux-Bègles, Christophe Urios s’est confié via Canal + à l’issue de la courte victoire des siens contre le Rugby Club Toulonnais, ce dimanche soir à l’occasion de la 9ème journée du Top 14 (27-26).

Ce-dernier a expliqué avoir eu peur de la première période effectuée par ses joueurs.

Il l’affirme : l’UBB était logiquement menée sur le score de 20 à 10 à la mi-temps. Extrait:

« Je n’ai pas eu peur de la deuxième mi-temps, j’ai surtout eu peur de la première. Franchement, sur la première mi-temps… On avait envie de faire les choses, on avait envie d’aller vite mais on n’était pas méthodiques, pas cohérents, pas patients. Cela nous a mis en difficulté. On prend deux essais sur des ballons à nous et une mauvaise défense. On se retrouve menés 20 à 10 à la mi-temps de façon très logique. On était battus devant, sur le jeu au pied, on n’avait rien pour nous.

On savait que la tâche allait être difficile. On avait un grand défi et on ne s’est pas rendu les choses faciles mais avec le caractère on a réussi à revenir dans le match et le gagner. C’est plutôt positif et de bon augure pour la suite. »

Il explique dans la foulée pourquoi il a rapidement effectué des changements dans son paquet d’avants au cours de cette rencontre. Extrait:

« On fait le pari de changer trois joueurs du cinq de devant car je trouvais que notre cinq de devant n’arrivait pas à trouver la clé et il fallait changer, trouver autre chose. Il a fallu techniquement faire le point puis faire du coaching et faire passer le message en leur disant qu’il fallait y aller maintenant car sinon c’était plier et on allait perdre. Je savais que les joueurs qui étaient sur le banc allaient nous amener cela. C’est un coaching gagnant. »

Pour conclure, Christophe Urios évoque les périodes de doublons qui ne sont jamais faciles à aborder. Extrait:

« On connait ces périodes. Mais je la découvre un peu car cette année nous avons huit internationaux Français, trois sont revenus et un est blessé à savoir Romain Buros. Ce sont des périodes qui ne sont pas faciles. En ce début de championnat, on n’arrive pas à trouver cette confiance pour avoir de la rigueur dans notre jeu. Ce sont des moments difficiles mais c’est à travers ces moments-là que l’on se construit. »

Publicité

15 Commentaires

  1. Publicité

  2. desmorct 31 octobre 2022 at 10h- Répondre

    Hier il a tremble mais il gagne le match des coachs,en faisant ces remplacements.En plus sans la charniere titulaire,Bordeaux gagne gros coup pour eux

    J'aime 25
    J'aime pas 4
  3. Flat6 31 octobre 2022 at 10h- Répondre

    Nos Dupont et Dupond sont 2 nuls !! Ça tiendra pas la saison !!

    J'aime 8
    J'aime pas 40
    • GLOP83 31 octobre 2022 at 10h- Répondre

      On prend le bonus à Chaban et ça râle. Tout le monde aurait signé pour ce scénario au coup d’envoi.

      J'aime 50
      J'aime pas 4
      • Mola the best 31 octobre 2022 at 10h- Répondre

        Peut-être mais la victoire était tout à fait possible après une première mi temps prometteuse.

        J'aime 23
        • Sylvestre Twester 1 novembre 2022 at 09h- Répondre

          Surtout sur l’essai de l’ailier Bordelais qui aurait du être refusé, il relâche le ballon dans l’en but. Avant donc pas essai.

    • Mola the best 31 octobre 2022 at 10h- Répondre

      Peut-être nuls ensemble, mais individuellement ils sont pas mal. J’ai toujours pas compris l’embauche de Mignoni. Si Azéma a une bonne proposition il risque de partir.

      J'aime 16
      J'aime pas 8
  4. boom09 31 octobre 2022 at 10h- Répondre

    je ne pense pas que LESGOURGUES soit inferieur à LUCU ? et HOLMES est quand méme une tres bonne doublure de JALIBERT !come il l’était de TAMACK au ST !Quand je lis certains commentaires relatifs à l’handicap des béglais avec les sélections çà fait quand sourire !

    J'aime 21
    J'aime pas 9
    • Mola the best 31 octobre 2022 at 10h- Répondre

      Fallait bien que leur manager ait une raison de se plaindre.

      J'aime 7
      J'aime pas 5
    • Sylvestre Twester 1 novembre 2022 at 09h- Répondre

      Il faut bien que le pauvre petit Urios se fasse plaindre.

  5. Cristobal 33 31 octobre 2022 at 10h- Répondre

    Mais ou se trouve la dernière recrue de UBB , ce fameux italien, 3eme ligne centre ?.

    J'aime 3
    J'aime pas 1
  6. HL1315 31 octobre 2022 at 11h- Répondre

    Coaching gagnant pour l’UBB, Marais mais aussi Mori qui rentre et marque un essai en force.

    Mais au vu de la première mi-temps, il y avait effectivement la place de gagner.
    La bonne surprise c’est que le RCT est compétitif à l’extérieur, malgré les nombreuses lacunes et fautes.

    Puis le RCT s’est trouvé un buteur longue distance.
    Mention spéciale à Serin d’avoir laissé le but à Salles.

    J'aime 30
    J'aime pas 2
  7. Wilko974 31 octobre 2022 at 11h- Répondre

    C dans ces moments difficiles que Bordeaux se construit…
    …et que Toulon se désunit au final malgré toute la gnaque de certains dont notre valeureux 9 Serin et de son capitaine Sergio

    J'aime 8
    J'aime pas 4
    • toulontoujours 31 octobre 2022 at 16h- Répondre

      Pas complètement d’accord avec vous, même si vous soulignez de ce fait que les deux mi temps n’ont pas eu le même visage. Donc je ne parle pas de l’UBB , mais côté RCT la fin de match les Bordelais sont restés sous pression et le RCT poussait.
      Ce n’est pas une victoire du genre une équipe craque en fin de match sous la pression de l’équipe gagnante mais plutôt un match équilibré qui pouvait basculer d’un côté ou de l’autre. Non, moi je trouve que le RCT s’améliore dans les matchs à l’extérieur et je reste optimiste compte tenu du jeu qu’ils nous ont présenté.

      J'aime 7
      J'aime pas 1
  8. Larade 31 octobre 2022 at 14h- Répondre

    Lui qui critiquait Mola sur les doublons, maintenant il voit ce que c’est.

    J'aime 10
    J'aime pas 5
  9. LOU 2 novembre 2022 at 21h- Répondre

    Tant qu’il y aura Poirot capitaine, L’équipe ne sera pas sécure…

  10. Publicité