Christophe Urios sans langue de bois : « Il y a beaucoup de promesses qui ne sont pas tenues ! »

Christophe Urios sans langue de bois : « Il y a beaucoup de promesses qui ne sont pas tenues ! »

12 juin 2022 - 23:32

5 Commentaires

Publicité

Le manager de l’Union Bordeaux-Bègles, Christophe Urios s’est confié au micro de Canal + à l’issue de la victoire de ses joueurs contre le Racing 92, ce dimanche soir en barrage du Top 14.

Ce-dernier est notamment revenu sur une semaine très tendue dans son groupe suite à la défaite concédée sur la pelouse de Perpignan le week-end dernier, à l’occasion de la 26ème journée du Top 14.

En conférence de presse, Christophe Urios avait pesté contre la prestation de ses joueurs et notamment contre le match raté de ses cadres en citant d’ailleurs Matthieu Jalibert et Cameron Woki.

Interrogé à ce sujet ce dimanche soir, le technicien de l’UBB est revenu sur ses déclarations.

Il l’affirme : son équipe n’a pas tenu beaucoup de promesses ces derniers temps et il se devait donc de pousser un coup de gueule pour recadrer tout le monde.

Il aurait vraiment préféré que ses joueurs se qualifient directement pour les demi-finales sans passer par ce barrage. Extrait:

« Ce n’est pas ce que j’aime faire. Mais on s’était promis des choses la semaine dernière. Depuis trois mois, il y a beaucoup de promesses qui ne sont pas tenues et c’est chiant. J’ai pris un risque forcément. Car à une semaine d’un quart de finale, c’était très risqué, mais je l’ai fait avec mon coeur. Il fallait que l’on se réveille et qu’on se révolte. Le sport m’a appris cela : se révolter. Ce que l’on a fait à Perpignan, ce n’était pas notre équipe.

J’aurais tellement aimé faire ce qu’on avait prévu de faire. Maintenant c’est comme ça. Les joueurs ont fait une belle semaine. C’était une semaine difficile pour moi car il y avait de la tension. Cela ne me fait pas peur mais je n’aime pas. Ce ne sont pas des choses que j’affectionne. Aujourd’hui, les joueurs ont répondu présents et les leaders ont répondu présents, ils ont fait une semaine incroyable et c’est leur réussite ce soir, ce n’est pas la notre. »

Dans la foulée, il confirme avoir ciblé des joueurs car il estime que les grands joueurs doivent absolument répondre présents lors des matches importants. Extrait:

J’ai ciblé des joueurs car j’ai répondu à des questions. Quand tu as de grands joueurs, il faut qu’ils soient bons. Tu as le droit de ne pas être bon et de passer à côté d’un match. Mais je m’aperçois qu’Anthony Dupont a été bon hier soir contre La Rochelle. Donc c’est comme ça qu’on gagne des titres. La performance, c’est l’engagement de tous et le projet commun. Après, ce sont les grands joueurs et j’ai trouvé que nos grands joueurs n’ont pas été assez performant. Alors certes ils ont été blessés et ont été usés, mais moi, tout cela, c’est de l’enfumage. A un moment donné il faut répondre présent. Ils ont su répondre présents tout au long de la semaine car ça les a froissé. Mais c’est normal et j’attendais cela d’eux car ce sont de grands champions et ils nous devaient autre chose. Ce soir, ils nous l’ont montré. »

Désormais, Christophe Urios se penche sur la demi-finale de Top 14 à venir contre Montpellier, samedi prochain à Nice. Extrait:

« Maintenant, on va s’amuser. On a vécu une semaine avec de la tension et difficile. Ce n’est pas en une semaine que tu prépares les phases finales. Cela fait dix mois que l’on travaille comme des cons d’arrache pied, ce n’est pas pour vivre des moments comme ça où chacun reste… Mais en même temps, ça forge le caractère et on a besoin de cela. On va se retrouver demain pour préparer la demi-finale contre Montpellier. On est à un match d’une finale et on sait que Montpellier sera frais. Nous, on sera un peu moins frais mais on aura trouvé de la confiance aujourd’hui notamment sur la deuxième mi-temps et c’est plutôt intéressant pour nous. »

Publicité

5 Commentaires

  1. Publicité

  2. L INDIEN 12 juin 2022 at 23h- Répondre

    mais quel grand manager ! nos starlettes surpayees ne savent pas ce que c est de se faire rentrer dans la gueule , resultat , 4 ans sans phases finales !!…mais ca derange personne a toulon !

    J'aime 18
    J'aime pas 11
  3. desmorct 13 juin 2022 at 06h- Répondre

    Il a joue avec le feu,mais vu son resultat depuis son arrivee a l’ubb tout le temps qualifie a t’il pas raison????

    J'aime 14
    J'aime pas 3
  4. Sylvestre Twester 13 juin 2022 at 10h- Répondre

    Quelle sera sa sortie médiatique si son équipe perd en demie ? Ce gars c’est mis les joueurs à dos et le vestiaire risque de craquer. Cela a marché devant une faible équipe du Racing. Attention Christophe tu marches sur des œufs et la réaction de M. Jalibert hier sur C+ montre que les joueurs en ont ral le bol de tes sorties médiatiques.

    J'aime 3
    J'aime pas 1
    • steph19 13 juin 2022 at 19h- Répondre

      Mais la sortie de jalibert , pas certain que Fabien galthier apprécie lui aussi …
      Il regardera les matchs de l’équipe de France depuis les tribunes …ça ne pourra que lui mettre du plomb dans la tête

  5. RAINERI Maurice 13 juin 2022 at 12h- Répondre

    Si l’UBB est championne de France, je crois pas que les joueurs vedettes feront la gueule à Urios !

  6. Publicité