Crise à l’UBB : Trois joueurs songent à partir, encore un international vers Toulouse ?

Crise à l’UBB : Trois joueurs songent à partir, encore un international vers Toulouse ?

11 novembre 2022 - 13:25

8 Commentaires

Publicité

La crise demeure en interne à l’Union Bordeaux-Bègles.

Le président Laurent Marti songerait à se séparer rapidement de son manager Christophe Urios.

La relation entre les deux hommes se serait clairement refroidie ces derniers mois, au point que l’homme fort de l’UBB souhaiterait changer son staff.

Cette instabilité n’incite forcément pas certains joueurs en fin de contrat à prolonger leur bail.

Selon les informations du Midi Olympique, le deuxième ligne international Français Cyril Cazeaux – qui verra son contrat se terminer au mois de juin prochain – se poserait des questions sur son avenir.

Son président Laurent Marti souhaite clairement le conserver. Mais le Stade-Toulousain se serait positionné sur le joueur de 27 ans qui compte deux sélections avec le XV de France. Des négociations seraient en cours et l’UBB pourrait donc perdre un cadre de son paquet d’avant. Il s’agirait d’un nouvel international Français dans les rangs du Stade-Toulousain…

L’ailier Geoffrey Cros songerait lui aussi à partir. L’Aviron Bayonnais l’aurait approché pour tenter de le convaincre de signer.

Enfin, ce n’est plus un secret pour personne : l’ouvreur international Français Matthieu Jalibert souhaiterait également claquer la porte et changer de club. Le Racing 92 suivrait le dossier de très près. D’ailleurs, le futur manager Francilien Stuart Lancaster apprécierait énormément le profil de Matthieu Jalibert.

Vous l’avez compris : l’UBB pourrait subir une fuite de quelques-uns de ses talents.

Affaire à suivre…

Publicité

8 Commentaires

  1. Publicité

  2. Lorenz 11 novembre 2022 at 13h- Répondre

    Et pas des moindres : qualitativement et en tant que Jiffs !

    Ouh, ça risque de faire mal.

    J'aime 9
    J'aime pas 2
  3. Ovale13 11 novembre 2022 at 15h- Répondre

    Le divorce Urios- UBB était prévisible et inéluctable.

    J'aime 8
    J'aime pas 2
  4. arler que d eux 11 novembre 2022 at 16h- Répondre

    c est sur qu a un moment entre le lisse platonique marti et le grognard bouillant uriosçrisquait fort de degoupiller et si en plus les resultats ne sont pas là,ça n arrange rien,bordeaux et urios ont perdu 3 gros joueurs pas vraiment remplacés:woki- lam-roumat ,ça fait beaucoup,urios est connu pour faire des miracles,mais d une part,il n est plus le seul,broncan,gibbs,o gara ont demontré cette qualité pour ne p

    J'aime 2
    J'aime pas 1
  5. arler que d eux 11 novembre 2022 at 16h- Répondre

    parler que d eux

  6. christo 11 novembre 2022 at 19h- Répondre

    l’ubb fait sa crise d’ado

  7. Mamie 81 11 novembre 2022 at 20h- Répondre

    Qui condamner dans ces départs ?
    Les joueurs qui font leur crise d adolescents, peut-être,le président qui lui non plus n arrive pas à tenir son bateau . Et puis c’est plus facile de prendre l entraîneur comme bouc émissaire.Allons messieurs faites tous votre mea culpa et peut être que vous vous sentirez mieux 😂

    J'aime 4
    J'aime pas 2
  8. Le dacquois 11 novembre 2022 at 22h- Répondre

    Cyril cazeaux ,sacré bonne pioche , la copie conforme de Fabien pelous , sont pas fous les toulousains !!👍👍, en plus c est un landais pur jus !! Un de plus !😜

  9. Sylvestre Twester 11 novembre 2022 at 23h- Répondre

    La fuite en avant. Christophe Urios a largement fait son temps. Entraîneur de petites équipes mais incapable de faire avec une grosse écurie. Heureusement qu’il n’a pas obtenu le droit d’être selectionneur de l’edf car nous serions en grande difficulté.

  10. Publicité