Damian Penaud craint la réaction des supporters Clermontois

Damian Penaud craint la réaction des supporters Clermontois

29 décembre 2022 - 13:38

8 Commentaires

Publicité

C’est officiel depuis mercredi : Damian Penaud quittera Clermont dès la fin de la saison actuelle afin de rejoindre l’Union Bordeaux-Bègles pour les trois prochaines saisons.

Interrogé via L’équipe, ce-dernier a expliqué qu’il se souviendra toujours de son expérience avec l’ASM. Extrait:

« Il y a tellement de choses ! Des choses incroyables. Mes débuts professionnels, le Brennus en 2017, le Challenge européen en 2019. Mais il y a aussi la finale de Coupe d’Europe perdue face aux Saracens en 2017 (28-17) ou celle de Top 14 perdue face à Toulouse en 2019 (24-18). Je suis fier d’avoir fait ce bout de chemin avec l’ASM et, je le répète, j’ai une histoire à terminer avec le club. Je serai bordelais la saison prochaine, mais jusqu’à la fin de saison, je suis clermontois et mon objectif sera de qualifier le club. Je souhaite terminer ce chapitre du mieux possible. »

Il rajoute d’ailleurs qu’il ne se voyait pas faire toute sa carrière dans un seul club. Il avait vraiment envie de découvrir une nouveau challenge sportif. Extrait:

« Je ne me voyais pas faire toute ma carrière dans le même club. Je voulais me challenger ailleurs. Je suis excité à l’idée de relever ce nouveau défi. Mais attention, je ne suis pas déjà parti. C’est très clair dans mon esprit. Aujourd’hui, je suis à l’ASM. J’ai envie de terminer mon aventure avec Clermont de la meilleure façon. J’espère qu’on va aller chercher la qualification et même partir sur un titre. Ma motivation reste toujours la même. Je ferai tout pour atteindre cet objectif. »

Pour conclure, Damian Penaud ne cache pas craindre la réaction des supporters Clermontois, lesquels exprimeront peut-être leur déception dimanche au Stade Marcel-Michelin, à l’occasion du match contre le Stade-Toulousain comptant pour la 14ème journée du Top 14. Extrait:

« J’ai conscience que mon choix ne sera pas accepté de tous. Je peux comprendre que certains soient déçus. Les supporters ont été d’un soutien incroyable durant mes huit années ici. La ferveur est indescriptible. Nous aurons besoin d’eux jusqu’à la fin de la saison. Mais j’ai fait un choix. Une page va se tourner, mais je garderai beaucoup d’affection et de respect pour le club et les supporters. »

Publicité

8 Commentaires

  1. Publicité

  2. Roro63 29 décembre 2022 at 13h- Répondre

    Il a intérêt à mouiller un peu plus le maillot que lors de ses dernières sorties !

    J'aime 14
    J'aime pas 3
  3. guitou 83 29 décembre 2022 at 14h- Répondre

    LE rugby est pro, les carriéres sont courtes !!

    J'aime 11
    J'aime pas 2
  4. ANDRE 29 décembre 2022 at 14h- Répondre

    Damian, l’ambiance au Michelin est sûrement  » indescriptible  » mais lorsque tu vas rentrer, après un long tunnel , sur la pelouse de Chaban où trente mille supporters vont t’attendre, je pense que tu auras de quoi en faire un souvenir particulier si ce n’est impérissable !

    J'aime 4
    J'aime pas 16
  5. dede89 29 décembre 2022 at 14h- Répondre

    Bientôt avec la tendance actuelle à l’hyper communication les joueurs annoncent leur départ de plus en plus en tôt. Les spéculations autour de Penaud et Jalibert durent depuis 3 mois. C’est quoi l’objectif? Faire du papier? Faire monter les enchères?
    A quoi sert-il de tout déballer et d’annoncer son départ 6 mois à l’avance?
    Et qu’on ne réponde pas que c’est la professionnalisation, merci

    J'aime 22
  6. Danslaverte 29 décembre 2022 at 15h- Répondre

    C’est le jeu ma pauv’ lucette ! Tu quittes le navire qui tangue sérieusement on va pas te faire une hola !!!

    J'aime 16
    J'aime pas 5
  7. André 29 décembre 2022 at 15h- Répondre

    C’est pas tout les jours que l’on a un Aurelien Rougerie !! Grand joueur sur le terrain et hors du terrain fidèle à l’ASM dans les bons et les mauvais moments.

    J'aime 23
    J'aime pas 3
    • dede89 30 décembre 2022 at 08h- Répondre

      tu as sans doute raison mais il y a un problème générationnel, un gars comme Rougerie a fait de l’ASM sa vie…il n’ en a plus Rougerie est le dernier il n’y en aura plus.
      Penaud rêve de titres et l’ASM n’offre plus cette perspective à court terme comme le RCT du reste, les deux meilleurs ennemis de l’époque ne font plus peur aujourd’hui.
      Problème générationnel parce qu’aujourd’hui dès qu’un minot entre dans un centre de formation et est sélectionné en EDF jeunes, il pense qu’il est le meilleur et qu’il va gagner énormément de fric . Et ne veut plus faire carrière dans son club formateur.
      Trop de jeunes oublient que même si le rugby se « footballise » on ne mise pas encore des briques sur des juniors.

      • André 30 décembre 2022 at 12h- Répondre

        @ dede
        Effectivement tu as raison c’est tout le changement entre notre génération et celle d’aujourd’hui , après il n’ont peut être pas tort la carrière d’un joueur au niveau top14 se situe entre 5 et 10 ans donc ils ont intérêts à engranger, beaucoups vont vers des lendemains difficiles s’ils n’ont pas pris le temps de préparer leurs avenir.

  8. Publicité