Daniel Herrero gravé sur les murs du lycée Claret

Daniel Herrero gravé sur les murs du lycée Claret

17 décembre 2011 - 12:03

Publicité

Après la visite du parrain de promotion Stéphane Diagana, il y a deux semaines, un autre sportif était, hier, dans les locaux du lycée Claret, Daniel Herrero, rugbyman héros des Toulonnais.

Entraîneur du RCT lorsque, en 1987, l’équipe avait ramené le bouclier de Brennus, le troisième ligne centre avait accepté l’invitation du proviseur Patrice Mascarte à dévoiler une fresque sur laquelle son visage a été peint. Un projet initié à son arrivée, il y a un an, par le proviseur, financé par le conseil régional, dessiné par le professeur d’arts appliqués Christophe Marques avec les élèves et mis en œuvre par les deux sociétés Méditeo Jardin et Studio 832.

« Le sport est pris au-delà de la simple discipline, pour les valeurs qu’il incarne, d’humilité, de solidarité, de courage… »

Ainsi Daniel Herrero figure parmi les emblèmes de la ville désormais inscrits sur les murs de la cour, avec le Charles-de-Gaulle, le Faron, la ville et les arts et sciences, face à un ensemble de tables ombragées par des voiles. « Je suis honoré par ce choix évidemment, même si j’évite toute boursouflure d’ego, a commenté le rugbyman poète. J’aime l’idée que dans ce lieu où se forment les tonicités de demain, où les hommes éduqués peuvent être utiles aux autres, mettre la courge de Daniel Herrero m’interroge sur le symbole. Et, finalement, en ce lieu où le tas ordinaire peut devenir le tout, cela me rappelle le rugby qui est une aventure collective par excellence. »

Var Matin

Publicité

  1. fafane40 17 décembre 2011 à 13h

    mérité, mon pote Daniel.

  2. Georges 17 décembre 2011 à 14h

    😀 😀 …sacré DANIEL…c'est vrai qu'avec lui l'aventure Ovalienne ne peut être que….collective….." au lieu de deux n'être qu'un seul !!"…Le banquet..Platon…. 😀 😀 😀

  3. RABOLIO 17 décembre 2011 à 15h

    Daniel, 3ème ligne centre ! N° 8 ! et pourquoi pas N°2 !

    J'ai sûrement,loupé un épisode .

    Il me semble, l'avoir vue en 3ème ligne aile, mais avec l'âge on peut parfois partir en sucette .

    Sacré famille les herrero, toute ma jeunesse (petite larme). Là, il y avait du costaud, d'ailleurs Daniel était le plus frêle, mais aussi le plus teigneux, pas question à l'époque de "cui! cui! les petits oiseaux!" .

    Presque 50 ans après, je les "idolâtre" encore !

  4. starlette 17 décembre 2011 à 17h

    RABOLIO 3/4 aile si je me souviens bien et accessoirement 3ème ligne côté ouvert.que des souvenirs.

  5. pers@onne 17 décembre 2011 à 19h

    GEORGES !! et toi c'est pour quand ta gravure dans les murs !!!

    reste plus qu'a trouver un endroit !!!

  6. Georges 18 décembre 2011 à 08h

    😳 :mrgreen: …aucune inquié[email protected] le clamait Guitry…"j'ai fait graver chez moi,à l'intérieur de ma porte…entrée libre.."….içi il y a de la mousse !!! 😀 😀 😀 😀 😆 😳

Comments are closed.