David Marty : « Cela s’est mal passé, mais je n’ai pas envie d’en parler »

David Marty : « Cela s’est mal passé, mais je n’ai pas envie d’en parler »

27 juillet 2022 - 9:01

1 Commentaire

Publicité

L’ancien trois-quarts centre international Français, David Marty est devenu, cet été, le nouvel entraineur en chef de l’USAP, en lieu et place de Patrick Arlettaz, lequel a pris de la hauteur.

Lors d’un entretien accordé au journal L’équipe, David Marty explique dans un premier temps pourquoi il a eu envie de devenir entraineur à l’issue de sa carrière sportive. Extrait:

« Ça me trottait dans la tête sur mes dernières années de joueur. Ça me plaisait d’échanger avec les jeunes, de leur donner des conseils. Peut-être que j’ai commencé à y penser aussi parce que la fin se rapprochait (rires). J’avais envie de partager des choses et la suite s’est faite naturellement. J’ai eu une fin de carrière de joueur un peu compliquée…

Cela s’est mal passé, mais je n’ai pas envie d’en parler (il souhaitait prolonger, mais n’avait pas senti de réciprocité de sa direction, arrêtant donc sa carrière à 33 ans). C’est un peu égoïste, mais plonger dans ce rôle d’entraîneur m’a permis de mieux digérer cette fin de carrière. Ça m’a évité d’en faire le deuil car j’étais encore dans le rugby, sur le terrain, au contact des joueurs dans un vestiaire. »

Désormais entraîneur en chef, David Marty explique que s’il devait se retrouver en difficulté, il n’hésiterait pas à faire intervenir Patrick Arlettaz. Extrait:

« Je n’ai aucun problème à dire que si on est en difficulté, Patrick Arlettaz pourra intervenir. Oui, j’ai des responsabilités et si vous voulez me faire dire que j’ai la pression, oui, je l’ai (sourire). Après, tu te mets la pression du résultat et l’envie de la gagne que tu as envie de te mettre. Là, j’augmente les curseurs, mais c’est mon boulot.

C’est tellement important pour moi de laisser ce club en Top 14. Dans la rue, on me parle du match qui est passé ou de celui qui arrive. Là, après quelques jours de préparation, les gens sont là et m’interpellent. Même vous les journalistes, vous venez me voir, donc c’est que la pression n’est pas la même (sourire). »

Questionné sur la saison à venir, il affirme ne pas vouloir réinventer le rugby et concède que l’USAP jouera le maintien. Extrait:

« On a vu de bonnes évolutions dans notre jeu la saison dernière, mais c’est vrai qu’on ne va pas réinventer des choses pour notre deuxième saison de Top 14. Mais j’espère voir l’équipe se lâcher un peu plus. Quand tu joues le maintien, il y a des matches sous pression à domicile et d’autres où tu n’as pas grand-chose à perdre. Il faut se lâcher, mais avec de la maîtrise et de la cohérence tactique. »

Publicité

1 Commentaire

  1. Publicité

  2. le nougatier 28 juillet 2022 at 00h- Répondre

    Je ne sais pas pourquoi y a un article de David Marty sur un blog du rc
    Mais j’en profite pour dire que je ne le remercierai jamais assez de mon plus beau beau fou rire au stade Mayol
    https://www.youtube.com/watch?v=tGevdXcQyIQ

  3. Publicité