Découvrez ce que pourrait engendrer une condamnation de Bernard Laporte !

Découvrez ce que pourrait engendrer une condamnation de Bernard Laporte !

22 septembre 2022 - 19:03

6 Commentaires

Publicité

C’est le 13 décembre prochain que le tribunal rendra son jugement dans l’affaire Altrad – Laporte.

Pour rappel, le parquet national financier a requis trois ans d’emprisonnement à l’encontre de Bernard Laporte dont un an ferme.

En attendant ce 13 décembre, tout le monde se demande ce qu’engendrerait une éventuelle condamnation de Bernard Laporte pour le président de la Fédération Française de Rugby.

Quittera-t-il ses fonctions ou sera-t-il maintenu, tout cela à moins d’un an de la Coupe du monde de 2023 ?

Comme l’explique le journal régional Sud-Ouest, si le jugement lui est défavorable, il semble acquis que Bernard Laporte engagera une procédure d’appel. Rien ne l’oblige à démissionner. Dans l’attente d’un nouveau procès qui se déroulerait très probablement après la Coupe du monde, il bénéficierait de la présomption d’innocence et pourrait aller jusqu’au bout de son mandat en 2024.

En revanche, la Ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra pourrait – pour sa part – prendre une décision en défaveur de Bernard Laporte.

La pire des issues pour Bernard Laporte ? Qu’il soit condamné à une interdiction de gérer une société et celle d’exercer toute fonction en lien avec le rugby. Si la présidente Rose-Marie Hunault suivait ces réquisitions, Bernard Laporte serait donc contraint de quitter ses fonctions.

Dans pareille situation, un président par intérim sera désigné à la tête de la FFR jusqu’à la prochaine assemblée générale de la Fédération Française de Rugby.

La prochaine assemblée générale est programmée le 10 décembre. La suivante est prévue au mois de juillet. Elle pourrait être avancée en cas de condamnation de Bernard Laporte.

Il est évident que Florian Grill, le chef de file d’Ovale Ensemble, battu de peu par Bernard Laporte lors des dernières élections, briguerait la présidence de la FFR.

Enfin, se pose la question du sponsor de l’équipe de France : ALTRAD. Si Mohed Altrad venait à son tour à être condamné, qu’en serait-il de ce partenariat ? Le nom ALTRAD pourra-t-il rester sur le maillot du XV de France ?

Des questions qui restent encore sans réponse.

Publicité

6 Commentaires

  1. Publicité

  2. Freddy 23 septembre 2022 at 07h- Répondre

    Quel merdier !

  3. Dranix 23 septembre 2022 at 09h- Répondre

    Si Grill et sa clique reprennent les manettes de la FFR, c’est retour vers le passé assuré.

    J'aime 10
    J'aime pas 4
    • Name 23 septembre 2022 at 09h- Répondre

      C’est à dire ? Magouilles, privilèges bourgeois et favoritisme ? La marque de fabrique de la FFR depuis sa création, non ?

  4. Eddy 23 septembre 2022 at 10h- Répondre

    Vous rêvez complètement dans le Sud Ouest.
    Déjà il faudrait qu’il soit condamné….
    Puis dans ce cas il y aura appel, et si c’est confirmé en appel, ils iront en cassation.
    Son mandat sera terminé depuis belle lurette…
    Pourra il revenir manager à l’issue de cette affaire, la est la vraie question?
    Car en dehors du Rugby… Bernard Laporte comment dire…C’est compliqué

    • DedeLePremier 23 septembre 2022 at 17h- Répondre

      Non, l’appel ne suspendra pas certaines demandes des procureurs.

      La demande d’interdiction d’exercer une activité dans le rugby, même bénévole, est non suspensive, donc ne sera pas concernée par un appel.

  5. Mieston 23 septembre 2022 at 13h- Répondre

    Franchement vu sur youtube notre bernardo en pleur , ca me fait beaucoup de peine et je dis ça s’ en aucunes ironies , soutien total à bernie ainsi qu’à toute sa famille , tient le coup bernard , moi je suis avec toi

  6. Publicité