Des élus estiment que la ville de Toulon subventionne beaucoup trop le RCT : Hubert Falco s’agace et leur répond !

Des élus estiment que la ville de Toulon subventionne beaucoup trop le RCT : Hubert Falco s’agace et leur répond !

23 septembre 2021 - 9:24

8 Commentaires

Publicité

Dans son édition de mercredi, le journal régional Var-matin se penche sur les subventions de la municipalité accordées au Rugby Club Toulonnais.

Très récemment, la Chambre régionale des comptes s’est penchée sur le sujet et certaines voix se sont élevées à l’encontre de ces aides jugées trop importantes.

Entre les subventions allouées à la SASP RCT et à l’Association RCT, la modernisation du Stade Mayol ou encore le faible loyer demandé au Rugby Club Toulonnais pour la location du Stade Mayol, la ville de Toulon a décidé de grandement aider le XV de la Rade pour qu’il puisse faire briller la ville.

Mais la Chambre régionale des comptes n’approuve pas forcément ces diverses aides.

Celle-ci pointe du doigt le budget alloué au RCT au sujet des missions d’intérêt général du RCT. Aussi, elle laisse entendre que la mise à disposition du centre d’entraînement de Berg ne caractérise pas une opération d’intérêt général directement rattachable aux missions du service public de la ville.

Récemment, la ville a fait un effort financier important pour procéder à la rénovation du Stade Mayol pour un total de 28 millions d’euros. Selon le Chambre régionale des comptes, la ville aurait dû compenser ces dépenses par une révision du loyer à la hausse. Et pour cause, il est avancé que le RCT est une SASP qui dégage des bénéfices et des recettes.

D’ailleurs Var-matin précise que pour la location du Stade Mayol, le Rugby Club Toulonnais dépense la somme de 1 384 euros par match, soit moins d’un euro par siège occupé.

La Chambre régionale des comptes explique que ce tarif est probablement le plus bas à l’échelle nationale pour les stades de Ligue 1, Ligue 2 et de Top 14.

L’élu de gauche, André de Ubeda demande à ce que le sport scolaire soit davantage soutenu financièrement par la ville. Extrait:

« Nous soutenons sincèrement, avec passion même, le RCT, le Sporting, le HTV et les associations sportives en général. Mais nous soutenons aussi le sport scolaire et nous appelons à un retour citoyen des subventions… »

Amaury Navarranne, membre du Rassemblement national se veut encore plus ferme. Extrait:

« En 2017, en 2018 et en 2019, nous avons eu de grands débats sur le sujet. On est tous passionné par le RCT. Mais la manière dont on peut quantifier les avantages en nature et les subventions au club n’est pas raisonnable. Et d’après la CRC, ce manque de transparence fait courir à la ville des risques juridiques… »

Révolté par ces propos, le maire de la ville de Toulon, Hubert Falco n’a pas manqué de réagir via Var-matin. Extrait:

« Rien n’est contraire à la loi! Il faut dire à Monsieur Navarranne que ce n’est pas une histoire de sensibilité…Vous avez vu cette victoire? Ces 15.000 Toulonnais heureux? Partout en France où je suis allé au cours de ma vie publique, j’étais d’abord le maire du RCT. En termes d’image pour Toulon, c’est un vecteur extraordinaire. » 

Le journal régional précise que la ville de Toulon verse chaque année 575 000 euros au RCT dont 200 000 de subvention pour des missions d’intérêt général, et 375 000 d’euros d’acaht de places et d’emplacements publicitaires.

La ville verse également 188 000 euros par an de subvention à l’Association RCT.

Publicité

8 Commentaires

  1. Publicité

  2. Michel Fery 23 septembre 2021 at 09h- Répondre

    Il faut que cet homme prenne tout simplement exemple sur son collègue du *R.N* *Mr Robert Ménard* de Béziers , qui lui par conséquent , aura plutôt tout mis en oeuvre pour que son club si mythique puisse longuement perdurer et au moins à présent avancer dans le temps futur . ( Comme quoi encore une fois , nul n’est conçu de la même façon et surtout ne fonctionne pas toujours à l’identique ) !.. C’est notre vie .

    J'aime 6
    J'aime pas 6
  3. Name 23 septembre 2021 at 09h- Répondre

    « Le journal régional précise que la ville de Toulouse verse chaque année 575 000 euros au RCT dont 200 000 de subvention pour des missions d’intérêt général, et 375 000 d’euros d’acaht de places et d’emplacements publicitaires. »

    Hum… Toulouse ? V’là aut’ chose ! Merci les Toulousains, alors !

    J'aime 6
    J'aime pas 3
  4. Airct 23 septembre 2021 at 09h- Répondre

    Bonjour, moi je pense qu’il faudrait subventionner beaucoup plus le RCT,
    La majorité des gens connaissent la ville de TOULON uniquement par rapport au RCT. Donc triplons les subventions. Youpi.

    J'aime 16
    J'aime pas 7
  5. RCT Yoda 23 septembre 2021 at 10h- Répondre

    Je crois qu’il y a une coquille à la fin de l’article (Toulouse-Toulon…).

    • Olivier 23 septembre 2021 at 12h- Répondre

      Je ne suis pas un fan d’Hubert Falco, m’ayant bloqué sur Tweeter… Je partage, oui.. Et plus…

      J'aime 2
      J'aime pas 1
  6. marc 23 septembre 2021 at 11h- Répondre

    On adore le RCT, c’est pas la question mais même si c’est purement démago, cet élu RN a raison. C’est trop, il s’agit de l’argent du contribuable là, il n’est pas tombé du ciel !

    J'aime 11
    J'aime pas 8
    • Olivier 23 septembre 2021 at 12h- Répondre

      Je ne partage pas, l’élu RN est démago… Pourtant suis un opposant par l’écriture à Hubert Falco, n’acceptant le contredit il m’a blackliste sur Tweeter… Concernant le RCT, oui je le soutiens

      J'aime 4
      J'aime pas 4
  7. Name 24 septembre 2021 at 09h- Répondre

    N’oubliez jamais ce que le FN a fait pour le RCT (« ce sport populaire qui se joue à 11 » ; le refus de la subvention pour éviter la relégation…) et la façon dont ils ont géré les finances de la ville quand ils étaient à la mairie.
    Après ça : ils peuvent raconter n’importe quoi, ils n’ont plus aucune crédibilité

  8. Publicité