Des supporters de l’USAP rassurent des supporters de Montpellier inquiets : « Des insultes sur les réseaux sociaux, des messages d’intimidation… »

Des supporters de l’USAP rassurent des supporters de Montpellier inquiets : « Des insultes sur les réseaux sociaux, des messages d’intimidation… »

26 avril 2024 - 19:59

4 Commentaires

Publicité

Le match de la 22ème journée du Top 14 entre Montpellier et Perpignan s’annonce incroyable.

Plus de 3 500 supporters de l’USAP effectueront le déplacement pour l’occasion.

Pour le plus court déplacement de la saison (150 kilomètres), la délégation Catalane a décidé de partir, quand même, la veille du match. Une manière, également, de mettre les joueurs dans les meilleures conditions avant cette rencontre importante au GGL Stadium de Montpellier.

Aussi, en partant vendredi après-midi, le bus de l’USAP ne s’expose pas à des imprévus de dernière minute. Entre la pluie prévue, le monde sur la route, les plusieurs milliers de supporters catalans qui vont monter dans l’Hérault en fin de matinée…

Du côté des supporters, il est prévu un arrêt sur l’air de Fabrègues, juste avant Montpellier, pour réaliser un pique-nique collectif.

C’est après ce pique-nique qu’un convoi géant entre bus et voitures prendra la direction du GGL Stadium.

Un autre « rendez-vous supporters » est fixé à 14 h 40 sur le parking du Carrefour market à 900 m de l’entrée du stade.

Laurent Penabieres du groupe de la Penya Trabuayres, présente le programme via Midi Olympique. Extrait :

« Nous partons à 10h30 de Perpignan avec une arrivée prévue à 12h30. Au total, il y a aura sept bus mais cela représente une minorité car nous estimons à environ 4.000 le nombre de supporters présents au stade. Peut-être même plus car nous avons beaucoup de connaissances qui ont acheté des places par d’autres réseaux. À 12h30, nous mangerons au parc de la Peyrière, à Saint-Jean-de-Védas. Et vers 14h15 on reprendra le bus pour se diriger vers le stade. » 

Du côté de Montpellier, certains supporters craignent l’avant et l’après-match.

Et pour cause, la tension est grande entre les deux équipes, sur les réseaux sociaux.

Sylvie Sidobre, présidente des Clapas’Cistes se confie. Extrait:

« J’appréhende plus l’avant et l’après-match que la rencontre en elle-même car l’a côté a pris des proportions assez folles avec des insultes sur les réseaux sociaux, des messages d’intimidation. C’est la première fois que je vois un contexte aussi fort autour d’un match. J’avoue être un peu inquiète.

Avec le club et les trois clubs de supporters, nous avons travaillé main dans la main pour recevoir dignement le club de l’Usap. Montpellier est davantage une ville de sport qu’une ville avec une âme rugby, mais nous serons prêts à encourager les nôtres. Nous avons appelé nos supporters à venir avec les couleurs du club et j’espère que tout se passera bien et que l’ambiance restera bon enfant. »

Mais le club de Montpellier se veut rassurant. Extrait:

« Nous avons travaillé depuis des jours voire des semaines avec le club de l’Usap et la préfecture de l’Hérault pour que la fête soit belle. Avec tous les supporters. Nous souhaitons que les 3.000 supporters perpignanais puissent assister dans les meilleures conditions à la rencontre. Notre objectif numéro un est que la sécurité soit parfaite et nous avons tout fait pour que cela soit le cas. »

Vincent Penabieres de la Penya Trabuayres se veut très rassurant aussi. Extrait:

« Les gens présents à Montpellier auront des places et seront là pour faire la fête dans une bonne ambiance. En termes d’échange avec les supporters, rassurez-vous il n’y aura aucun problème et aucune animosité. Nous avons été peiné, je dois l’avouer, par la gestion des places et même l’organisation sur place avec le cortège qui n’est finalement pas autorisé, mais après avoir dit ça, nous sommes là pour aider notre club qui nous enchante depuis des semaines et nous restons tous des passionnés de rugby. »

L’ambiance s’annonce exceptionnelle au GGL Stadium.

Malheur au vaincu.

Publicité

4 Commentaires