Emilien Gailleton dépité

Emilien Gailleton dépité

2 juin 2024 - 15:28

1 Commentaire

Publicité

En s’inclinant contre le Racing 92, Pau a dit adieu aux phases finales du Top 14.

Interrogé via Le Figaro, le centre Palois Emilien Gailleton a exprimé sa déception. Extrait:

En première mi-temps, on a manqué d’intensité et de précision sur tout. On a beaucoup d’occasions chez eux, on se crée des occupations chez eux mais on ne les concrétise pas. Eux marquent trop facilement et l’écart est très important à la mi-temps. Malgré tout, on arrive à revenir en seconde mi-temps à l’orgueil. Mais ce n’était pas suffisant pour renverser le match.

Il se dit extrêmement déçu. Extrait:

Honnêtement, j’étais… déçu, c’est le mot. On a l’occasion de se jouer un 16e de finale et on se loupe complet dès le début du match. Bien sûr, il y a le top 8 (qualificatif pour la Champions Cup, NDLR) qu’il faut aller chercher. Même si on n’a pas toutes les cartes entre nos mains. Je suis déçu, on avait à cœur de finir dans ce Top 6 à la fin d’une saison qui était accomplie, avec des hauts et des bas. Tout n’était pas parfait mais on fait plutôt une bonne saison. C’est décevant de revenir dans le ventre mou…

Selon lui, Pau continue d’évoluer chaque saison. Extrait:

Je crois à une évolution. Si l’on compare l’année dernière et cette année, il y a vraiment une grande évolution positive pour nous. Je veux garder l’aspect positif. Mais ce match est un peu un résumé de notre saison : on a des occasions et on ne les met pas.

Il évoque ensuite les difficultés rencontrées dans le jeu au sol. Extrait:

Le jeu au sol, cela concerne les avants et les arrières. Nous derrière, on n’a pas été suffisant bons là-dessus. On manque beaucoup trop de précisions. Les avants ont fait une bonne deuxième mi-temps. C’est toute l’équipe qui a perdu.

Oui, mais on a su redresser la barre en deuxième mi-temps. Mais c’est vrai qu’en première mi-temps, on subit tout… C’est triste à dire mais, même offensivement, on a eu du mal à les mettre à mal. En attaque, on a beaucoup changé de sens pour rien, on a eu des courses qui n’étaient pas assez tranchantes. On n’a pas été assez menaçants sur la hauteur de la ligne. Leur défense a été dominante.

Pour conclure, il explique être déçu de ne pas avoir pu s’exprimer lors de cette rencontre face au Racing. Extrait:

Je suis déçu aussi à ce titre. On a connu des matches où on arrivait mieux à mettre en place notre jeu. Cela ressemblait à notre match contre La Rochelle, où l’on n’arrivait pas à finir nos actions. C’est un point qu’il faudra que l’on travaille. Comme les rucks…

Publicité

1 Commentaire