Et si Laurent Travers quittait la présidence du Racing 92 pour un autre club du Top 14 ?

Et si Laurent Travers quittait la présidence du Racing 92 pour un autre club du Top 14 ?

27 mai 2024 - 12:02

3 Commentaires

Publicité

Comme vous le savez, l’ancien manager du Racing 92, Laurent Travers a quitté son poste l’été dernier afin de devenir le nouveau président du club Francilien et remplacer ainsi Jacky Lorenzetti qui reste bien évidemment le propriétaire du club.

Pour le remplacer au poste de manager sportif, c’est l’Anglais Stuart Lancaster qui a été recruté.

Et pour l’heure, l’ancien entraineur du Leinster n’effectue pas vraiment des merveilles à la tête du Racing 92.

Dans son édition du jour, le Midi Olympique nous informe que Laurent Travers pourrait très bien de quitter rapidement son poste de président du Racing 92.

Et pour cause, l’ancien technicien du Racing 92 est seulement âgé de 55 ans et pourrait très bien entrainer pendant encore plusieurs années.

Laurent Travers n’a-t-il pas décidé de devenir président du club Francilien un peu trop tôt ? Certainement quand on sait combien il est passionné par le jeu.

Toujours selon le bi-hebdomadaire, de nombreux clubs du Top 14 se seraient rapprochés de Laurent Travers ces dernières semaines pour essayer de le convaincre de redevenir manager sportif.

Des clubs comme Castres et Provence Rugby auraient tenté de convaincre le président du Racing 92 de signer, en vain, du moins pour le moment.

Contacté par Midi Olympique, Laurent Travers a refusé de confirmer ces approches.

Concernant le club de Montpellier, il s’agirait d’une simple rumeur.

Reste qu’un départ de son poste de président du Racing 92 reste peu probable pour le moment.

Ce-dernier a récemment refusé de devenir le sélectionneur de l’Italie justement pour rester au Racing 92.

Lié avec le club Francilien, Laurent Travers ne pourra pas être libéré de son contrat si facilement, sauf pour un projet de très haut niveau, comme une sélection nationale par exemple.

Une source proche du Racing 92 a donné quelques détails sur le contrat de Laurent Travers. Extrait:

« Lorsque la Fédération Italienne lui a proposé de succéder à Kieran Crowley, il a préféré décliner car les conditions n’étaient pas réunies selon lui en termes de moyens pour disposer d’un staff de très haut niveau.

Des projets comparables à celui du Racing, il n’y en a pas beaucoup de comparables à l’heure actuelle en France ou dans le monde. C’est pourquoi je ne l’imagine pas donner suite à quoi que ce soit cet été. »

Si le projet semble être beau, en revanche, la réalité est toute autre car le Racing 92 pourrait sortir du top 6.

Affaire à suivre…

Publicité

3 Commentaires