Fabien Galthié dévoile la liste des 20 joueurs premium du XV de France : 50% sont Toulousains !

Fabien Galthié dévoile la liste des 20 joueurs premium du XV de France : 50% sont Toulousains !

6 juin 2024 - 19:07

14 Commentaires

Publicité

Ce jeudi, le sélectionneur du XV de France, Fabien Galthié s’est longuement confié via L’équipe.

Ce-dernier a notamment indiqué suivre au total 100 joueurs pour l’équipe de France.

Mais il précise avoir une liste de 20 joueurs premium.

Il explique en quoi cela consiste. Extrait:

« L’objectif est de réfléchir à un modèle pour accompagner au mieux l’élite du rugby français jusqu’à la Coupe du monde 2027 et même plus loin. Nous suivons cent joueurs. Mais nous avons surtout identifié un groupe « Premium » de vingt joueurs. Nous souhaitons qu’ils aient un développement cohérent. Nous voulons travailler main dans la main avec la Ligue et les clubs.

Notre objectif est que les joueurs puissent donner le meilleur d’eux-mêmes en équipe de France, mais aussi en club. On veut aller plus loin tout en prenant en compte les enjeux des clubs. Il est hors de question de remettre en cause notre écosystème, qui est indispensable. Je ne souhaite pas engager un rapport de force. Au contraire. J’ai pris mon bâton de pèlerin pour me rendre dans tous les clubs. Nous souhaitons du gagnant-gagnant afin de construire quelque chose de cohérent pour les futures générations. »

Il indique que tout est calculé avec précision concernant ces 20 joueurs de la liste premium. Extrait:

« Nous avons scindé la saison d’un joueur « Premium » en deux parties. La première de début septembre à fin mars. Elle sera découpée ainsi : 8 semaines en club puis 4 semaines en équipe de France avec 3 matches (Tournée d’automne). Puis à nouveau 8 semaines en club et enfin 8 semaines en équipe de France avec 5 matches (Tournoi des Six Nations). Ce qui correspond à 28 semaines et 24 matches potentiels. Nous allons identifier des semaines de « matches » et des semaines de « régénération/développement » pour trouver le meilleur équilibre pour les joueurs. Ce sera décidé en cogestion avec les clubs, la Ligue et l’équipe de France, tout en incluant les joueurs qui doivent s’investir dans ce projet. C’est très important.

La seconde partie de saison, qui s’étendra de la fin du Tournoi à la fin de saison, elle sera totalement gérée par les clubs. Enfin, la période juillet/août sera sanctuarisée. Les joueurs bénéficieront de quatre semaines de congé obligatoires et de quatre semaines sans matches. J’avais évoqué la possibilité pour les joueurs de faire des breaks à l’image de celui effectué par Greg Alldritt. Finalement, on sera plus sur des semaines de match, à 100 % avec le club, ou des semaines de « régénérations » ou de « préparation » entre étroite collaboration. C’est nécessaire. À nous de trouver un aménagement spécifique et sur mesure avec quatre maîtres-mots : régénérer, préparer, développer et jouer. »

Il explique comment il souhaite protéger les joueurs premium. Extrait:

« Entre le Top 14, la Coupe des champions et les matches de l’équipe de France, potentiellement, un joueur français peut prétendre à 48 feuilles de match potentiel (29 en Top 14, 8 en Coupe d’Europe et 11 en équipe de France). Sur les cinq nations majeures (Angleterre, Irlande, Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud et France), la moyenne de matches joués par les internationaux est de 20, sauf pour nous. Elle est à 27. Sur les derniers mandats, nos joueurs arrivaient à la Coupe du monde en mode survivants avec par exemple seulement 35 % de victoires, ce qui engendrait un turn-over important. Quant à ceux qui passaient entre les gouttes des blessures ou des contre-performances, ils étaient très attendus et devaient donc gérer une charge mentale très élevée.

Sur mon premier mandat, avec 80 % de victoires, le turnover a été limité et les critiques moins nombreuses. Nous avons construit sur la confiance tout en aménageant la gestion de la saison internationale en choisissant de laisser au repos nos « Premium » pendant les tournées d’été. C’était un premier pas. Notre équipe s’est développée avec une croissance permanente rugbystiquement et physiquement. Nous souhaitons aller encore plus loin. Ce qui impliquera que nous partirons en tournée à l’été 2025 en Nouvelle-Zélande sans nos « Premium ». C’est un choix assumé. Mais c’est comme ça depuis 4 ans. Pourquoi changer de stratégie ? Parce qu’on se déplace chez les All Blacks ? Il faut être cohérent. »

Il confirme que 50% des joueurs premium sont des joueurs du Stade-Toulousain, club avec lequel il a de très bons rapports. Extrait:

« J’ai échangé avec tous les clubs, j’ai senti une écoute. Toulouse ? Ils sont très ouverts, même si près de 50 % des « Premium » seront issus du club. La clé sera de trouver le bon équilibre. On parle déjà de doublons, de triplons… Je comprends les craintes.

L’un des objectifs de mon second mandat sera de convaincre. En premier lieu les joueurs. Avoir le statut de joueur « Premium » n’est pas gratuit. Ils auront des comptes à rendre à leur club comme à l’équipe de France. Ce statut pourra aussi se perdre. En fonction des performances, à la fin du Tournoi, on donnera une nouvelle liste. Rien ne sera figé. »

Pour conclure, il évoque le cas Antoine Dupont qui est assez particulier. Extrait:

« Il y a deux ans, Antoine a clairement évoqué la motivation de faire les Jeux Olympiques. Le projet s’est construit avec son club et la fédération. C’était sa volonté. Quand des joueurs sont moteurs, c’est bien. L’autre intérêt est la charge mentale. En prenant cette décision, il se gérait et se régénérait. Aujourd’hui, au-delà de la performance exceptionnelle avec le Stade Toulousain (champion d’Europe) et l’équipe de France à 7 (champion du monde), il y a une cohérence dans la planification. C’est exemplaire et inspirant avec cette volonté de co-construire comme on a avec les joueurs Premium. Antoine est un exemple de réussite. C’est bénéfique d’abord pour lui mais aussi immédiatement pour son club et l’équipe de France à 7. »

Voici la liste des 20 joueurs premium du XV de France : 

Reda Wardi
Cyril Baille
Peato Mauvaka
Julien Marchand
Uini Atonio
Thibaud Flament
Emmanuel Meafou
Romain Taofifenua
François Cros
Grégory Alldritt
Charles Ollivon
Anthony Jelonch
Antoine Dupont
Nolann Le Garrec
Romain Ntamack
Matthieu Jalibert
Gaël Fickou
Yoram Moefana
Damian Penaud
Thomas Ramos

Publicité

14 Commentaires