Félix Lambey réagit aux propos très piquants de Baptiste Couilloud : « Baptiste a parlé à chaud »

Félix Lambey réagit aux propos très piquants de Baptiste Couilloud : « Baptiste a parlé à chaud »

7 juin 2024 - 9:59

2 Commentaires

Publicité

Le deuxième ligne du LOU Rugby, Félix Lambey s’est confié via Midi Olympique.

Ce-dernier a notamment évoqué la saison très délicate vécue par le LOU ainsi que le match à venir contre le Stade-Toulousain, le dernier de leur saison 2023 / 2024.

Il est revenu sur cette nouvelle défaite à l’extérieur contre Montpellier.

Il évoque de la déception et de l’agacement dans le groupe Lyonnais. Extrait:

Il y avait évidemment pas mal de déception après Montpellier, parce qu’il s’agissait d’une treizième défaite à l’extérieur en autant de déplacements. Forcément, après ce genre de match, il y a de l’agacement, de l’énervement…

Mais en même temps, sachant notre maintien déjà validé, je ne pense pas que cela puisse gâcher ce dernier match. Comme on est plutôt performant à domicile, il y a au sein du groupe la motivation de le rester jusqu’au bout. On a la chance de pouvoir célébrer nos partants et nos retraités de façon sereine, ça doit rester un bon moment. Cette défaite à Montpellier a fait ressortir la frustration de cette saison mais honnêtement, au fond de moi, ce n’est ce match-là qui me fait ressentir le plus de déception cette saison. Les efforts, on aurait pu et dû les faire avant.

A l’issue de la défaite contre Montpellier, le demi-de-mêlée Lyonnais Baptiste Couilloud n’a pas manqué de recadrer son groupe, estimant que certains joueurs ont triché toute la saison.

Félix Lambey relativise les propos de Baptiste Couilloud, estimant que son coéquipier avait parlé à chaud. Extrait:

Baptiste a parlé à chaud après le match, et s’il y en a bien un au sein du groupe qui a le droit et la légitimité pour dire ce genre de choses, c’est bien lui, et je le rejoins à 200 %. On est arrivé à un tel point cette saison que plus grand-chose ne nous impacte, aujourd’hui.

Honnêtement, même après ça, il ne s’est rien passé d’exceptionnel cette semaine. Il y a eu beaucoup de déception lundi, de la frustration, de l’énervement, et surtout l’envie de clôturer cette saison qui nous pèse. À tous. Personne n’a remis en cause le discours de Baptiste parce que lui, au moins, il a fait ce qu’il fallait sur le terrain cette saison. Contrairement, peut-être, à d’autres.

Il espère sincèrement que cette saison galère servira à Lyon pour repartir de l’avant dès cet été. Extrait:

J’ai bon espoir, au-delà des départs et des arrivées, que cette saison nous serve. À titre personnel, je l’ai tellement mal vécue que je n’ai plus jamais envie de revivre ça, je ne peux pas l’imaginer. J’espère que ce que je ressens moi, les autres le ressentent aussi, et qu’il y aura un déclic à partir de là. Toutes les saisons servent, et j’espère qu’on aura appris de celle-là, pour ne pas renouveler les mêmes erreurs, autant pour les joueurs que pour le staff.

On doit trouver des solutions en tant que groupe, et la motivation sera là pour prendre un maximum de points en début de saison. On a bien compris que le moindre écart à domicile peut se payer durant toute une saison. C’est la leçon de l’année, et j’espère qu’on saura s’en servir.

Pour conclure, il évoque le match à venir contre Toulouse qui a offert le maintien aux Lyonnais en allant s’imposer sur la pelouse de Montpellier il y a deux semaines. Extrait:

(il se marre) On se l’est beaucoup dit cette semaine, on peut remercier Toulouse, c’est vrai. Après, on a quand même aussi joué nos matchs, on s’est fait mal sur le terrain… Certes, Toulouse nous a fait basculer du bon côté en gagnant à Montpellier, mais on s’est aussi battus dur de notre côté pour maintenir le club. Dans le même temps, on a bataillé jusqu’au bout des arrêts de jeu pour vaincre le Racing, et avant cela on avait battu Bordeaux, La Rochelle… ce à quoi Montpellier n’était pas arrivé.

Ce n’était pas notre objectif, le maintien, mais on l’a mérité sur l’ensemble de la saison autant que Toulouse a mérité sa victoire à Montpellier, donc non, il n’y aura pas de cadeau prévu pour le Stade (sourire).

Publicité

2 Commentaires