Florian Grill s’attaque encore à Bernard Laporte, Alexandre Martinez lui répond !

Florian Grill s’attaque encore à Bernard Laporte, Alexandre Martinez lui répond !

2 juillet 2022 - 0:19

1 Commentaire

Publicité

L’opposant de Bernard Laporte, Florian Grill s’est confié dans les colonnes du journal Sud-Ouest pour attaquer l’actuel président de la Fédération Française de Rugby.

Ce-dernier évoque un premier problème de gestion de la part des dirigeants de la FFR, concernant le prix des licences. Extrait:

« Le premier, c’est qu’après avoir baissé le prix de la licence-assurance avant les élections, la FFR programme aujourd’hui une augmentation de 34 %. C’est une vraie faute de gestion. Elle a été faite sciemment. C’est choquant. La FFR fait aussi du rétropédalage sur la réforme des compétitions. Elle a abandonné en 24 heures la refonte de la Fédérale 3 qu’elle avait envisagée sans le moindre débat. Je voudrais qu’on rediscute de la suppression de plus de la moitié des titres de champion de France de rugby territorial. Notre première mission, c’est de proposer des aventures humaines qui sont des souvenirs pour la vie. Le club qui allait en finale de 4e série, il faisait la même fête que celui de Top 14 et son parcours embarquait le village. »

Il estime également que tout l’argent engrangé par la FFR est ensuite déboursé pour le haut niveau et en aucun cas pour le rugby amateur. Extrait:

« Tout l’argent part sur le haut niveau. Il n’y a pas un euro pour le rugby amateur. Il y a eu pourtant 13,5 millions de revenus exceptionnels grâce au fonds d’investissement CVC. Ce qui est très inquiétant, c’est que le budget de l’année prochaine prévoit 1,5 million d’euros de profit. Mais si l’on enlève l’apport de CVC, la FFR perd 12 millions d’euros sans mettre un euro de plus sur le rugby amateur. On nous avait dit aussi que si l’on faisait entrer CVC, les frais d’arbitrage seraient payés. Ce qui représentait 9 millions d’euros d’économie. La promesse n’a pas été tenue. Quand les ligues demandent de l’aide pour promouvoir la Coupe du monde 2023 et pas pour faire du gras, elles sont renvoyées dans leurs 22 mètres alors même que France-2023 est allée récupérer de l’argent auprès de nos régions. »

Il peste également concernant l’annonce de la FFR au sujet d’une hausse des licenciés à hauteur de 6%. Extrait:

« Mais cette hausse, elle est calculée par rapport à l’année Covid qui a précédé. Elle n’est pas vraiment significative. Sur les catégories cadets et juniors, la politique de la fédération, qui était de favoriser les rassemblements de clubs, s’est montrée désastreuse. C’est la proximité qui est le premier critère de la pratique. Quand on regroupe des clubs, on éloigne le pratiquant. Il est temps d’ouvrir les yeux et de regarder la réalité en face : il y a l’équipe de France masculine et les féminines à VII qui sont une satisfaction. Mais le rugby amateur ne va pas bien du tout. »

Le trésorier de la FFR, Alexandre Martinez a souhaité répondre aux attaques de Florian Grill, notamment sur les dépenses de la Fédération vers le rugby de haut niveau. Extrait:

« Effectivement, nous concentrons beaucoup d’efforts sur le haut niveau. C’est une vision qui se rapproche un tout petit peu plus de l’entreprise : pour nous c’est une forme d’investissement. Vous savez lorsque l’équipe de France gagne, cela se traduit immédiatement par des recettes supplémentaires, de nouveaux partenaires, par une volonté de jeunes, de nos enfants de pratiquer le rugby. C’est un investissement qui s’étale dans le temps. On se donne les moyens de l’excellence sachant que c’est avant tout un investissement qui génère ensuite un retour. »

Publicité

1 Commentaire

  1. Publicité

  2. marc 2 juillet 2022 at 12h- Répondre

    Ce n’est pas des attaques c’est factuel… Quiconque a joué en amateur c’est ce que ça peut représenter pour un groupe des championnats de France, même en série !

    J'aime 4
    J'aime pas 1
  3. Publicité