Franck Azéma : « Dès la première journée, tout le monde disait qu’on allait descendre ! »

Franck Azéma : « Dès la première journée, tout le monde disait qu’on allait descendre ! »

19 mai 2024 - 1:12

1 Commentaire

Publicité

Ce samedi après-midi, Perpignan n’est pas passé loin de renverser l’Aviron Bayonnais à Jean-Dauger.

Les Catalans ont échoué de trois petits points (23-20).

Interrogé à l’issue de la rencontre via L’Indépendant, le manager de l’USAP, Franck Azéma n’a pas manqué d’exprimer sa déception.

Cependant, il rappelle que son équipe est proche du top 6 alors qu’il y a encore quelques semaines, tout le monde pensait que Perpignan allait redescendre en Pro D2.

Il se confie. Extrait:

« Il y a de la déception parce qu’on a quatre ou cinq occasions franches. J’ai vu un autre visage que ce que j’ai vu la semaine dernière, c’est bien. Mais nous avons pris un point ce soir et c’est bien aussi. On peut se projeter sur Bordeaux en étant au même point qu’avant ce match. Donc ça va nous dire où nous en sommes.

On a d’abord redressé la barre par rapport au match de Clermont, mais maintenant il faut vigilant et retrouver de l’efficacité. Le maintien est une bonne chose de réaliser. On connaît le cheminement de l’USAP et c’est important. Il ne faut le passer de côté parce que les joueurs s’y sont filés ! On est 9e, il reste deux journées, tout est encore possible.

Dès la première journée, tout le monde disait qu’on allait descendre. Si aujourd’hui nous sommes toujours en vie c’est parce que nous sommes désormais capables d’aller chercher un point ce soir. Est-ce que l’année prochaine on sera au même point ? On ne sait pas. Il faut saisir les opportunités. Ce soir, on ne l’a pas fait. Mais on ne va pas lâcher, c’est le haut niveau.

J’ai envie de profiter de ça et de rendre aux supporters tout ça lors du dernier match à domicile. Quand on voit l’arrivée au stade cet après-midi… C’était dur de se contenir. »

Le troisième ligne Catalan Lucas Bachelier a également exprimé sa déception.

Il a analysé la défaite de son équipe. Extrait:

« Il ne nous manque pas grand-chose au score. Mais dans le jeu il manque beaucoup de choses. On donne des essais trop facilement. Au retour de deuxième mi-temps, en même pas deux minutes, on leur offre un essai. Puis nous avons beaucoup d’occasions aussi. On n’a pas les concrétiser. Il y a eu beaucoup de combats, mais comme toujours en Top 14, on s’est régalé. Bayonne a su faire le dos rond et bien exploiter leurs ballons.

À deux journées de la fin on a réalisé l’objectif principal : le maintien. Mais il y a peut-être quelque chose de plus beau à aller chercher. Ça ne se présentera peut-être pas tous les ans. On va ferrailler et voir ce qu’on peut aller arracher contre Bordeaux et à Pau. Il ne faut pas se satisfaire de ce maintien. Ça faisait un moment que je n’avais pas joué. Mais c’est la force du groupe de s’entraîner pour être au niveau quand on est appelé. Et ça fait plaisir d’être là. »

Publicité

1 Commentaire