Gabin Villière explique pourquoi il porte toujours un casque

Gabin Villière explique pourquoi il porte toujours un casque

6 février 2022 - 15:31

1 Commentaire

Publicité

L’ailier du Rugby Club Toulonnais, Gabin Villière s’est longuement confié dans les colonnes du Midi Olympique pour évoquer sa carrière internationale.

Ce-dernier explique être conscient d’être un ailier atypique, lui qui met toujours énormément d’engagement lors d’un match. Extrait:

« Je suis conscient d’être atypique et ça me va bien. Je sais bien que je ne suis pas le meilleur marqueur du championnat et je ne mets pas des « cad-deb » à tous les matchs. Mais sur l’engagement et le combat, on ne peut rien me reprocher. J’essaye d’apporter à l’équipe en amenant mes propres qualités. Je sais que l’on considère que le travail numéro 1 d’un ailier est de finir les coups et je ne le néglige pas. J’ai aussi envie de marquer. C’est important pour le collectif que je remplisse cette part du boulot. »

Il précise d’ailleurs qu’il aurait aimé jouer au poste de troisième ligne s’il avait été plus costaud. Extrait:

« Si j’avais été plus costaud, j’aurais aimé jouer troisième ligne ou centre. Mais quand j’étais enfant, c’est le poste de demi de mêlée qui me plaisait le plus. C’est là que j’ai été formé. Physiquement, j’étais le plus petit, le plus maigre et je n’avais pas forcément une bonne passe. J’avais déjà cette propension à aller dans les rucks, à partir au ras… J’aime le défi physique. Vous savez, j’ai pratiqué plein de sports de combat, de la boxe, du karaté… Ça m’a toujours plu. »

Et c’est finalement Christophe Dominici qui lui a donné envie de jouer à l’aile. Extrait:

« Oui et c’est en partie Christophe Dominici qui m’a inspiré et m’en a donné l’envie. J’adorais le voir jouer. Il montrait que l’on pouvait être ailier tout en se montrant combatif, hargneux, actif dans le jeu. »

Dans la foulée, Gabin Villière explique pourquoi il porte toujours un casque lors des matches. Extrait:

« À l’université, j’avais pris un gros coup à la tête. Dans la foulée, ma mère m’avait acheté un casque. J’avais dit que je ne le porterai jamais. Finalement, je l’ai mis. Et je ne l’ai plus quitté. J’aime bien. Ça m’apporte un sentiment de sécurité, ça me protège le cuir chevelu et ça permet à mes parents de me suivre plus facilement sur le terrain (rires). »

Publicité

1 Commentaire

  1. Publicité

  2. lolo1963 6 février 2022 at 19h- Répondre

    Il est , c’est certain dans la lignée de c Dominici !
    Aujourd’hui encore il l’a prouvé !
    Quand on parle de leader au RCT il en fait partie
    GO Gabin …

    J'aime 28
  3. Publicité