Il n’aura manqué que le bonus offensif… (BDM)

Il n’aura manqué que le bonus offensif… (BDM)

24 septembre 2010 - 23:05

Publicité

Avec 2 essais marqués, le RCT échoue d’un souffle dans la quête du bonus offensif. Toulon s’impose 26 à 3.

Pierre-Rajon se remplissait peu à peu et l’on entendait déjà les « Allez Toulon ! »à l’adresse des Joueurs Varois.

Sous un ciel noir de jais et avec une pelouse grasse, les Toulonnais effectuaient leurs gammes pour se chauffer. Ils en avaient besoin, la température ne dépassant guère les 15°…

Pierre Buée, l’Homme de terrain de Canal ce soir, prenait les dernières indiscrétions auprès du Staff Toulonnais, tandis que Bernard Labouré, arrière des années 60/70 du RCT, était venu encourager ses « descendants » sous le maillot Rouge et Noir.

Bourgoin avait annoncé qu’il comptait mettre la pression sur le RCT et c’était fait dès l’échauffement avec le défilé des Supporters Berjalliens avec mascotte, banderole et fanfare…

Le retour des Ciel et Grenat aux vestiaires après leur échauffement sur un terrain annexe était salué comme il se doit par le public. Les Toulonnais rentraient dans plus d’indifférence…

Alors que le speaker lançait un « Allez Bourgoin, tes supporters sont là » proscrit par les règlements de la LNR, les deux formations faisaient leur entrée sur la pelouse.

C’était à Di Bernardo de donner le coup d’envoi face au Faron. Toulon commettait un en-avant sur la réception et M. Poite sifflait la première mêlée dans nos 40’’ (1e). Le RCT obtenait un bras cassé et attaquait la ligne. Jonny Wilkinson tapait un petit coup de pied que Tian maitrisait mal avec un en-avant dans ses 40’’.

Cette fois la mêlée était introduction Pierrot Mignoni.

Le pack Toulonnais faisait l’effort. L’action partait à gauche du terrain avec un maul. Toulon multipliait les pick and go. Sur une sortie de balle, Bourgoin se mettait à la faute, Jooste tapant le ballon en avant (4e).Troisième mêlée dans les 40’’ berjallien et Toulon met la misère à la mêlée adverse : pénalité pour le RCT. Face aux perches, Jonny ouvre le score (0 – 3, 4e).

Sur le renvoi, c’est aux Varois de se mettre à la faute. Di Bernardo ramène les deux formations à égalité (3 – 3, 6e).

Les Rouge et Noir sont bien dans le match et sont entreprenants à l’image de George Smith qui, en position d’ailier et servi sur un pas par Saimone Taumoepeau, tape un petit coup de pied qu’un Berjallien met en touche (9e).

Mais Dewald Senekal commet une faute dans l’alignement… Sur la sortie en mêlée, Di Bernardo dégage son camp (10e).

Toulon cafouille avec un dégagement direct en touche (12e). Jooste transperce la ligne sur la touche et Bourgoin porte le danger dans les 22’’ Toulonnais. Le RCT défend bien et récupère une pénalité (13e).

George Smith est pris en l’air sur la touche qui s’en suit : pénalité que va tenter Wilko des 52’’ à droite (14e).

Sous quelques sifflets, le ballon s’élève et touche le poteau extérieur…

Mais les Varois repartent à l’attaque. Les pick and go sont légions mais Bourgoin défend bien. Fotu Auelua perce mais oublie le ballon. Rory Lamont le reprend mais est stoppé. M. Poite donne toutefois mêlée introduction Toulon dans les 40’’ Berjalliens (18e).

Saimone Taumoepeau et le droitier isérois sont appelés par le référé qui les sermonne sur des problèmes de tenue en mêlée…
Sur la deuxième introduction, M. Poite donne pénalité pour les Joueurs de Juan Fernandez-Lobbe. En bord de touche gauche et de 32’, Jonny W. ne la rate pas (3 – 6, 20e).
Les Gros d’Aubin Hueber font le métier en mêlée sur le renvoi et Jonny trouve une touche dans les 2’’ adverses (21e).  Dewald Senekal prend le ballon et Jonny tente le drop. Il est contré. Gabby Lovobalavu repart. Le ballon arrive dans les mains de Rory Lamont qui est pris sur la ligne (23e). L’arrière écossais ne libère pas et Bourgoin peut se dégager sur pénalité…
Sur un temps fort Berjallien dans nos 30’’, Toulon récupère le cuir par Joce Suta sur une mêlée ouverte et se dégage (26e).
Wessel Jooste vient se jeter dans un regroupement (28e) et Toulon trouve une touche dans les 22’’ Ciel et Grenat.
Joce Suta dévie sur Pierre Mignoni et le ballon file à l’aile gauche où Thierry Brana est projeté en touche (29e).
Le RCT met la pression et campe dans le camp adverse. A 10’’ de la ligne, Saimone Taumoepeau lâche le ballon (32e).
Toulon multiplie les temps forts mais ne score pas. Attention à ne pas laisser trop de points en route…
Sur la mêlée introduction CSBJ, c’est Toulon qui sort le ballon mais un « contact » annihile une nouvelle action chaude (33e).
Les Joueurs de PSA sont dominateurs dans tous les secteurs du jeu et occupent le terrain. Cependant, l’avance n’est toujours que de 3 petits points à moins de 10 minutes de la pause…
Sur une nouvelle action initiée sur l’aile droite, au terme d’un regroupement, Jonny claque le drop (3 – 9, 35e).
Bourgoin se met à la faute et des 60’’ en bord de touche droit, Jonny prend ses responsabilités. Le ballon sera un peu court (37e).
Sur le renvoi, Jonny récupère et tape à suivre. Gabby Lovobalavu est le plus véloce. M. Poite demande l’arbitrage vidéo. Anthony Forest n’a pas empêcher le Fidjien de marquer puisque l’essai est accordé (38e).
Sur la ligne des 22’’, légèrement à gauche, Jonny porte le score à 16 à 3 (39e).
Et Toulon repart à l’assaut. Di Bernardo se blesse et c’est Laloo qui le remplace sur la sirène.
Sur la mêlée, Bourgoin est une nouvelle fois pénalisé. Le porte-tee DCNS 1000 rentre sur le terrain et des 45’’ très légèrement à gauche, Jonny rate sa 3ème pénalité de la soirée…
Les Joueurs du Président Boudjellal ont réalisé une première période dans la lignée de celui de samedi face à Clermont.
Forts en mêlée, sérieux en touche et disciplinés, les Toulonnais doivent toutefois concrétiser un peu plus leurs actions. Pour Bourgoin, le constat est plus délicat : dominés, ils se montrent en plus trop indisciplinés.
Sur le coup d’envoi de la 2nde période, le ballon finit directement en touche… Toulon reprend le ballon en mêlée. Toulon attaque par ses centres. Change d’aile et revient au centre. Mais finalement Bourgoin se dégage. Sauf que le ballon tapé par Basson finit dans les bras de Wilko qui claque le drop des 35’’ (3 – 19, 43e).
A la 46e, Bourgoin commence le coaching. Toulon continue à presser.
Mais les locaux redressent la tête. Comme avec cette touche trouvée par Forest dans nos 22’’ (47e). Ou sur une longue séance de pcik and go à la 48e. La maladresse iséroise stoppera l’action.
Dewald Senekal est remplacé par Christophe Samson (49e).
Les Varois sont encore dangereux avec un ballon qui sort en touche dans les 22’’ Berjalliens (51e). Le dégagement des locaux ne sortira pas des 22’’. Toulon commet un en-avant… Toulon ne respecte pas les commandements et M. Poite siffle un bras cassé (53e). Puis, magnanime avec les Joueurs d’Eric Catinot siffle une pénalité contre Toulon…
Jean-Charles Orioli remplace Sébastien Bruno à la 54e.
Lorsque Bourgoin attaque, ils perdent le ballon et c’est Pierre Mignoni qui trouve une touche dans les 40’’ adverses (55e). Le lancer n’est pas droit et mêlée introduction Toulon.
Bourgoin écope d’un bras cassé. Mais les Varois vendangent le ballon qui est rendu par le référé aux Isérois…
David Janin transperce la défense Toulonnaise et Anthony Forest vient se faire prendre par la défense Varoise (58e). Alors que le banc isérois hurle au loup en réclamant un « jaune », c’est une pénaltouche qui est choisie.
Juan Fernandez-Lobbe vient perturber l’alignement et M. Poite siffle mêlée à 5’’ introduction Pierre Mignoni. Le Capitaine Toulonnais part au ras et Jonny peut dégager (59e).
Bourgoin commet des fautes puériles comme sur cette touche gagnée où un Berjallien ceinture Pierre Mignoni pour l’empêcher de défendre au ras (61e).
Au terme d’une action, sans doute entachée d’un écran par un Toulonnais, Rudi Wulf marque en coin (3 – 24, 64e).
En bord de touche droit et sur la ligne des 22’’, Jonny aggrave le score : 26 à 3 tandis que Joe El Abd est remplacé par Olivier Missoup.
Bourgoin n’abdique pas à l’image d’Anthony Forest qui perce une nouvelle fois mais sert en-avant un de ses partenaires (67e).
Pierre Mignoni sort, remplacé par Matt Henjak (67e) et Saimone Taumoepeau par Benji Bastères.
Touché sur une action, Gabby Lovobalavu est remplacé par Felipe Contepomi (68e).
Felipe Contepomi récupère le cuir sur une attaque Berjallienne, Rudi Wulf transperce et sert acrobatiquement Rory Lamont qui ne peut contrôler à 10’ de l’en-but (70e).
Davit Kubriashvili remplace Carl Hayman (72e) et Clément Marienval, Rory Lamont (74e).
Bourgoin jette ses dernières forces dans la bataille mais se montre toujours maladroit.
En mêlée, Bourgoin est au supplice et Toulon tente de marquer un 3ème essai synonyme de bonus offensif.
Sur une mêlée introduction Bourgoin, c’est Juan Fernandez-Lobbe qui part derrière son pack (78e). Mais M. Poite siffle en faveur du CSBJ tandis que des « Toulon ! Toulon ! » partent de derrière les perches.
Cette fois, l’introduction est pour Matt Henjak. Les Gros font l’effort. Bourgoin se met à la faute. La sirène retentit.
Toulon prend la mêlée. Bourgoin défend sa ligne. Les charges Rouge et Noire viennent s’échouer sur de courageux Isérois.
M. Poite siffle sur le score de 26 à 3.
Il n’aura manqué que le bonus au RCT…

Publicité

  1. pierre 25 septembre 2010 à 11h

    trop de précipitations et encore une foi de plus lamont mange les ballons

Comments are closed.