Imanol Harinordoquy pointe du doigt les avants du Racing 92

Imanol Harinordoquy pointe du doigt les avants du Racing 92

9 décembre 2021 - 21:31

2 Commentaires

Publicité

L’ancien troisième ligne international Français, Imanol Harinordoquy s’est confié sur Rugbyrama au sujet de la période délicate traversée par le Racing 92 qui vient d’enchaîner trois défaites consécutives en Top 14.

Ce-dernier estime que le Racing 92 est un club qui s’est starisé.

Il explique pourquoi, selon lui, le club Francilien se retrouve dans la difficulté. Extrait:

« Le Racing, c’est un club qui s’est starisé. Que ce soit en terme d’effectif, de format… Ils ont révolutionné ce sport avec un attrait plus populaire, un public plus large. Quand on va à l’Arena, on va au spectacle ! On est en t-shirt, il fait 24 degrés, une surface rapide, des écrans géants de partout. C’est sûr que pour les joueurs, il faut assumer tout cela. Ce qui était leur force au début, à savoir jouer sur cette surface rapide sur laquelle les autres équipes n’étaient pas forcément habituées, c’était un avantage. Mais maintenant les équipes sont habituées à jouer sur cette surface désormais. Les autres équipes terminent bien leur match à l’Arena contrairement au Racing. »

Imanol Harinordoquy ne manque pas de pointer du doigt les avants du Racing 92 qui sont trop tendres selon lui. Extrait:

« Je pense aussi qu’il y a un problème d’envergure physique car je vois des joueurs qui terminent mal leur match. Il y a un travail à faire au niveau du physique du côté du Racing. Puis quand on a une ligne de trois-quarts comme ça, on ne doit pas avoir une deuxième ligne qui fait dans la dentelle. Et ça pêche à ce niveau-là. Ils avaient essayé de recruter des joueurs rugueux. Ils ont besoin de retrouver de l’agressivité devant. »

Publicité

2 Commentaires

  1. Publicité

  2. mistermagoo 10 décembre 2021 at 07h- Répondre

    ils ont choisi la photo ! il a l’air très intelligent ……

    J'aime 3
    J'aime pas 4
    • NAWAK 10 décembre 2021 at 14h- Répondre

      Comme l’image de ton encéphalogramme, certainement !

  3. Publicité