JB Lafond : « On va dire que je parle toujours de Toulouse, mais Toulouse c’est exceptionnel ! »

JB Lafond : « On va dire que je parle toujours de Toulouse, mais Toulouse c’est exceptionnel ! »

20 mai 2024 - 19:58

70 Commentaires

Publicité

Dans sa chronique diffusée sur Eurosport, Jean-Baptiste Lafond est revenu sur les matches qui se sont joués ce week-end.

Il ne manque pas d’encenser le Stade-Toulousain qui s’est imposé sur la pelouse de Montpellier avec son équipe « de gamins ». Extrait:

« Le fait marquant de la 24ème journée du Top 14, c’est Toulouse qui assomme Montpellier avec son équipe de gamins. C’est le Racing qui revient bredouille de son déplacement à Lyon. C’est Clermont qui effectue une remontada et qui peut espérer le top 6. C’est le Stade-Français qui bat Bordeaux en costaud. Et enfin, c’est Lyon, Bayonne et Perpignan qui se maintiennent. Pour eux, la saison est terminée.

Toulouse peut entrevoir avec optimisme la prochaine décennie avec une équipe de gamins. On va dire que je parle toujours de Toulouse, mais Toulouse c’est exceptionnel ! Ils ont décidé de ne plus taper. Ils tapent seulement au coup d’envoi. Ensuite, c’est une orgie de jeu, de combat et de passes. L’obsession de la possession, de la conservation et de la redistribution. Toulouse suit parfaitement la mode. Les chandelles, c’est terminé ! »

Dans la foulée, il a évoqué la bataille en Pro D2 pour la montée en Top 14 et l’access match qui se profile. Extrait:

« Il y a ceux qui espèrent monter et ceux qui ne veulent pas descendre. C’est la période où le Top 14 croise la Pro D2 par l’intermédiaire de l’access match. On pourrait l’appeler le match de la descente. Je l’appelle personnellement le stress match, qui opposera Montpellier au perdant de la finale de la Pro D2, contre Vannes, Aix-en-Provence, Brive, Dax, Grenoble ou Béziers.

Ce sera une opposition entre les ex du Top 14 avec des stades trop grands pour la Pro D2, et ceux qui attendent depuis longtemps, qui ont investi et qui méritent le Top 14 comme Vannes, Provence Rugby et pourquoi pas Dax avec son micro budget de 5 millions d’euros qui fait des miracles avec son pack de fer. Mais ce serait sympa de voir le Top 14 se déplacer à Vannes ou à Provence Rugby ! »

Pour conclure, il félicite le Stade Niçois pour sa montée en Pro D2. Extrait:

« En attendant, saluons le retour dans l’élite du Stade Niçois après 20 ans de purgatoire. Monsieur le maire, le rugby c’est comme le loto, ça ne coûte pas cher et ça peut rapporter gros en terme d’image. Donc bienvenu au Stade Niçois et bonne saison à vous en Pro D2. »

Publicité

70 Commentaires