Jean-Marc Lhermet : « On sait très bien que nous ne présenterons pas notre meilleure équipe pour la tournée d’été »

Jean-Marc Lhermet : « On sait très bien que nous ne présenterons pas notre meilleure équipe pour la tournée d’été »

14 mai 2024 - 10:17

3 Commentaires

Publicité

Le vice-président de la Fédération Française de Rugby, Jean-Marc Lhermet s’est confié via Midi Olympique.

Questionné sur la tournée estivale des Bleus, il explique ne rien attendre de celle-ci sur le plan personnel. Extrait:

À titre personnel, rien. J’attends des choses pour l’équipe, pour le groupe France. Moi, personnellement, j’ai connu une période d’arrivée et de découverte, de prise de connaissance des gens et de l’environnement du XV de France. J’ai essayé de comprendre comment cette équipe fonctionnait, son écosystème pour m’y intégrer au mieux. Maintenant, on se tourne tous vers un nouveau cycle, celui qui nous emmènera vers la Coupe du monde 2027. Cette tournée en est la première étape, la première pierre.

Selon lui, les Bleus étaient encore trop sur l’échec du Mondial lors du dernier Tournoi des Six-Nations. Extrait:

Je le pense. Ce Tournoi est arrivé vraiment très vite après la déception que l’on sait. Trois mois sans jouer, cela peut-être très long mais dans ce contexte, c’était extrêmement court au regard de l’intensité émotionnelle générée par cette Coupe du monde et la façon dont elle s’est terminée. Il n’y avait pas suffisamment de temps pour tourner la page et tout le monde a pu s’en rendre compte, au cours des premiers matchs. Les comportements des acteurs, les attitudes, les résultats… Ce Tournoi des 6 nations, ce fut d’abord la fin du chapitre « Coupe du monde ». Sur la deuxième moitié, on a vu des choses évoluer, de nouveaux joueurs émerger, de nouveaux leaders se révéler et s’exprimer. On a vu une bascule s’opérer. Mais le premier rendez-vous pleinement tourné vers 2027, ce sera cette tournée en Amérique du sud.

L’équipe de France Développement ne jouera finalement pas un match contre la sélection mondiale, du côté de Bilbao. Pour Jean-Marc Lhermet, ce n’est pas un problème. Extrait:

Pas grand-chose. La tournée ne commençait pas par Bilbao mais par le premier rassemblement des joueurs, au soir des barrages de Top 14. Ce premier stage est maintenu pour commencer à se préparer et s’entraîner. Le match de Bilbao devait participer à cette préparation, avec une opposition de qualité, dans un endroit exotique et un joli. On programmera donc une autre opposition à la place, plus classique. Mais sportivement, cela ne change pas grand-chose.

C’était un match bonus, une opposition sportive dans de bonnes conditions. On ne va pas se le cacher, le deal financier était aussi intéressant pour la FFR. C’était entré dans notre réflexion quand nous avons accepté ce match.

Le contrat était signé et la FFR sera payée, puisque l’annulation n’est pas de son fait. Mais, par honnêteté, nous avons convenu d’essayer de trouver une nouvelle échéance pour ce match et cette équipe de France développement, un peu plus tard. Cela afin de compenser l’annulation.

A noter que 28 joueurs seront appelés dans un premier temps pour préparer la tournée estivale, puis 14 autres joueurs seront appelés à l’issue des demi-finales du Top 14. Extrait:

L’annulation est très récente et nous n’avons pas encore fait le point avec tout le staff. Mais, d’après les discussions que j’ai pu avoir avec Fabien Galthié, on devrait conserver cette organisation : un premier groupe de joueurs, entre 26 et 30, au soir des barrages pour une semaine de préparation ; puis le complément au soir des demi-finales.

Il est conscient que cette Tournée ne sera pas avec les meilleurs joueurs. Extrait:

En équipe de France, le premier enjeu est toujours le résultat, la victoire. Quand on porte ce maillot, c’est toujours pour gagner. Ceci étant dit, on sait très bien que nous ne présenterons pas notre meilleure équipe théorique. Pour des raisons de régénération et de gestion du groupe, aussi pour des raisons de deal avec les clubs et la Ligue, il y aura des adaptations. Mais nous présenterons notre meilleure équipe du moment, compte tenu de tous ces facteurs. Avec, donc, l’envie de gagner. Et la France a prouvé, par le passé, lors de tournées disputées dans des conditions similaires, qu’elle pouvait être compétitive et obtenir de bons résultats. Il peut y avoir de bonnes surprises.

Nous ne cachons pas que cette tournée est aussi l’opportunité de voir en situation des joueurs qui n’auraient peut-être pas eu leur chance, en temps normal, quand tout le monde est disponible pour faire la meilleure équipe de France possible. Ces trois matchs nous permettront de voir de nouveaux éléments en situation. Ils vont s’entraîner en bleu, passer du temps, découvrir le projet de vie et de jeu. L’expérience collective est bien évidemment un autre objectif de cette tournée. L’équipe de France est toujours là pour gagner mais quoi qu’il arrive, cette tournée sera riche en enseignements pour ce nouveau cycle qu’on veut construire.

Sur le plan personnel, il explique découvrir la vie d’une sélection nationale. Extrait:

C’est totalement différent de la vie des clubs. Pour la première fois cet hiver, j’ai vécu un Tournoi des 6 nations de l’intérieur. C’est une machine à broyer ! Tout est très intense, jour et nuit. Huit semaines pied au plancher. Toutes les décisions doivent se prendre vite. Le staff en sort rincé. C’est très particulier, à la fois usant et très stimulant.

Publicité

3 Commentaires

  1. MIESTON 14 mai 2024 at 12h- Répondre

    BARRE FERTE JAMINET
    ATTISOGBE TIBERGHIEN ERBINARTEGARAY RAKA
    GAILLETON FRISCH DARRICARRERE PARISIEN
    HASTOY REUS GIBERT
    LE GARREC JAUNEAU COUILLOUD
    TANGA JOSEPH NOUCHI BAUDONNE TUIFUA TIXERONT JEGOU WILLIAM
    TUUILAGI HALAGAHU GUILLARD LAVAULT VANVERBERGHE
    TATAFU COLOMBE BAMBA LACLAYAT
    BOURGARIT MASSA CHAT TARRIT
    PENVERNE BERIA ALO EMILE KOLINGAR

  2. MARC HASCOET 14 mai 2024 at 17h- Répondre

    Envoi personne

  3. Michel 11 14 mai 2024 at 18h- Répondre

    J’espère seulement que la priorité reste les u20 et leur cdm