Jean-Marie Dominici : « Si Christophe avait voulu se suicider, il se serait jeté sous un train »

Jean-Marie Dominici : « Si Christophe avait voulu se suicider, il se serait jeté sous un train »

24 novembre 2021 - 12:04

5 Commentaires

Publicité

Il y a un an, l’ancien ailier international Français Christophe Dominici trouvait la mort dans le Parc de Saint-Cloud. Un choc pour l’ensemble du rugby Français tant Christophe Dominici était apprécié.

Le papa de Christophe Dominici, Jean-Marie s’est longuement confié dans les colonnes du journal Le Parisien pour évoquer le décès de son fils et cette année passée sans lui.

Dans un premier temps, il se rappelle du dernier coup de téléphone qu’il a passé à son fils. Extrait:

« Dimanche dernier, ça a été dur. Un an avant, exactement, je l’avais appelé au téléphone. J’ai senti qu’il n’était pas bien. J’étais chez moi dans le Sud, lui à Saint-Cloud. Je lui ai dit: « Tu veux que je monte ? » Il m’a répondu : «Papa, ne t’inquiète pas, je suis bien. » Mais ça me tracassait Je n’ai pas pu y aller car j’étais fatigué et j’avais des problèmes de dents. Le mercredi, ça allait mieux. J’ai décidé de prendre ma voiture pour aller le voir quand… Avec sa mère, nous avons beaucoup de regrets. Nous en parlons toujours et encore. Nous aurions dû aller le voir, même à pied s’il avait fallu. Il fallait qu’on le soigne. Il n’a pas été bien suivi. »

Il confirme que son fils a fait une grosse dépression avant le drame. Extrait:

« Il n’était pas bien. Il avait passé trois mois à la maison. C’est moi qui lui donnais ses médicaments tous les matins. Il fallait l’entourer constamment. Il est remonté à Paris et on n’a plus su comment il allait. Beaucoup de gens n’ont pas fait ce qu’il fallait. Il est sorti de chez lui un matin. On n’aurait jamais dû le laisser sortir. »

Il précise que ce n’était pas sa première dépression. Extrait:

« Il souffrait beaucoup. Maintenant il ne souffre plus. Il avait déjà fait une dépression juste après la Coupe du monde 1999. Il était bien reparti et puis elle est revenue. Il y a eu cette histoire de reprise de Béziers. Il était beaucoup trop passionné. Des gens l’ont berné. Il a été très déçu. Il y a eu la pandémie aussi et le confinement qui ont ralenti ses affaires. »

Concernant les circonstances du drame, Jean-Marie Dominici est sûre d’une chose : ce n’est pas un suicide. Extrait:

« Je me pose beaucoup de questions. On voulait savoir, même si ça ne le fera pas revenir. L’enquête a été classée et a conclu à un accident. Pour moi, c’est un accident. Il n’avait rien laissé, pas de mot, rien. Il aimait trop ses petites, il tenait trop à sa mère, à son père. Il n’était pas bien et il est tombé. S’il avait voulu se suicider, il se serait jeté sous un train. »

Publicité

5 Commentaires

  1. Publicité

  2. Michel Fery 24 novembre 2021 at 17h- Répondre

    Je ne peux pas croire qu’il est mort , je m’y refuse !.. Je n’y parviens pas du tout !.. C’est horrible . Et cependant , j’ai pourtant assisté à ses obsèques !.. J’aimais beaucoup trop ce joueur , ce très sensible Garçon !.. Fort souvent , je regarde encore ses vidéos fournies de tous ses grands exploits . Il me semble qu’il est toujours à côté de nous !.. Jean-Marie , je reste admiratif devant votre grand courage de père et suis vraiment de tout coeur avec vous par la pensée !..

  3. rete 24 novembre 2021 at 17h- Répondre

    Ca faisait des mois qu il etait en depression , qu il prenait des medicaments .
    Mais non impossible qu il se soit suicider, c est evident …

    J'aime 1
    J'aime pas 3
  4. LeCorse 30-40 24 novembre 2021 at 18h- Répondre

    Vous ne savez rien… Donc fermez vos G…..

  5. flat6 24 novembre 2021 at 19h- Répondre

    le courage dont font preuve les parents est incommensurable , perdre 2 enfants ca depasse l entendement !!

  6. Publicité