Jiuta Wainiqolo très ému : « Il va me rester gravé toute ma vie ! »

Jiuta Wainiqolo très ému : « Il va me rester gravé toute ma vie ! »

1 août 2021 - 21:57

1 Commentaire

Publicité

Le nouvel ailier du Rugby Club Toulonnais, Jiuta Wainiqolo s’est confié via Rugbyrama suite à son titre Olympique remporté avec l’équipe Fidjienne de rugby à VII.

Il explique dans un premier temps combien ce titre Olympique a provoqué des émotions au sein de son pays. Extrait:

« Ici, au pays, il y a tant d’émotions ! Il faut savoir qu’en raison du contexte sanitaire, un couvre-feu est en vigueur dès 18 heures. Eh bien, le soir de la finale, de nombreux Fidjiens ont bravé ce couvre-feu pour aller fêter le titre dans les rues ! (rires) Le VII est très important pour les Fidjiens. Au pays, tout le monde s’attendait à ce que l’on gagne et à ce qu’on ramène un titre. Les gens voulaient revivre ce qu’ils avaient vécu il y a cinq ans, à Rio. Pour eux, cette finale était un peu le moment de l’année. »

Lors du dernier sacre des Fidjiens pour les JO de Rio, il se rappelle avoir regardé le parcours des Fidjiens devant sa télévision. Extrait:

« J’étais à la maison, tranquille, assis en face de la télévision, les yeux rivés vers les joueurs. À ce moment-là, je m’étais dit : « Je serai aux prochains Jeux olympiques ». Je me l’étais juré. Et après ça, eh bien, j’ai compté les années… jusqu’à aujourd’hui. Le rêve est devenu réalité. »

Il revient ensuite sur la finale remportée contre les Blacks. Un moment très particulier. Extrait:

« Vous savez, jouer les Blacks, c’est très particulier. Ils sont très expérimentés et, lorsque j’étais à l’école, pour la plupart, je les regardais déjà jouer. Donc là, c’était assez incroyable de les affronter dans une finale olympique. »

D’ailleurs il n’est pas près d’oublier l’incroyable essai qu’il a inscrit lors de cette finale. Extrait:

« Celui-là, je ne l’oublierai jamais. Il va me rester gravé toute ma vie. En plus, c’est vrai que c’est l’un des plus jolis que j’ai eu l’occasion d’inscrire au cours de ma carrière. Au moment où je prends la balle, je ne pense qu’à une chose, c’est contourner toute cette défense néo-zélandaise, et battre mes adversaires. »

Pour l’heure, les Fidjiens sont en quarantaine. Mais ils n’ont qu’une hâte : fêter ce titre avec les Fidjiens. Extrait:

« Nous sommes actuellement en quarantaine, mais on a hâte d’en sortir pour revoir nos familles, qu’on puisse célébrer tout ça à la maison ! »

Pour conclure, Jiuta Wainiqolo affirme s’être réellement mis au rugby à l’âge de 18 ans. Il était alors fan de Semi Radradra. Extrait:

« Alors, moi, je joue au rugby depuis que je suis à l’école. En revanche, je dois dire qu’à l’époque, j’étais un peu plus football. C’est par ce sport que j’ai réellement commencé. Le rugby, je m’y suis vraiment mis plus tard, lorsque j’avais 18 ans ! Lorsque j’étais plus jeune, j’étais fan de Semi Radradra. Et aujourd’hui, je joue avec lui ! Je suis si heureux d’avoir pu évoluer avec ce joueur. Et si je pouvais faire équipe avec lui de nouveau, je le serais encore plus… »

Publicité

1 Commentaire

  1. LOLOBRIGNOLES 2 août 2021 à 08h- Répondre

    Bravo à Wainiqolo ! Très impressionné par de joueur. J espère juste qu’il ne va pas demander à Nagusa de lui reserver les billets d avion pour venir en France. Hâte de le voir sous le maillot du RCT.