Jono Gibbes : « On n’a pas existé ! »

Jono Gibbes : « On n’a pas existé ! »

2 janvier 2023 - 11:03

6 Commentaires

Publicité

Le manager de Clermont, Jono Gibbes s’est confié en conférence de presse sur la défaite concédée à domicile contre Toulouse, ce dimanche soir à l’occasion de la 14ème journée du Top 14.

Ce-dernier l’affirme : son équipe n’a pas existé.

Il ne veut se trouver aucune excuse. Extrait:

« Aujourd’hui on est pris devant et nous n’avons pas existé. Il n’y a pas d’excuse, on doit analyser et trouver des solutions pour proposer mieux que cela. Ces 80 minutes ne sont pas au niveau de notre public. Nous n’avons pas lâché mais nous n’avons pas trouvé de solution. »

Publicité

6 Commentaires

  1. Publicité

  2. Marco 2 janvier 2023 at 11h- Répondre

    Ben c’était écrit a l’avance il doit être le seul surpris !

    Les supporters comprennent des choses qu’il n’arrive pas a comprendre pourtant ce n’est pas compliqué.

  3. Kean 2 janvier 2023 at 13h- Répondre

    Hé oui comme beaucoup de club vs n’avez pas la profondeur de banc suffisante pour exister sur une aussi longue saison, et j’inclus notre rct

  4. MerciJojo63 2 janvier 2023 at 14h- Répondre

    Jono pour moi n’est plus l’entraîneur de la situation ainsi que Sadourny, ils n’ont certainement pas la main sur leur groupe et n’arrive pas à les fédérer autour de leur projet de jeu et sur le futur du club, la preuve tous les joueurs partent les uns après les autres! Jono pour revenir à lui, a toujours et de + en + l’air largué et n’arrive pas à aligner 2 phrases compréhensibles… donc quand rien ne va plus et qu’on arrive pas à s’exprimer comment voulez vous reprendre la situation en main?

    • Mola the best 2 janvier 2023 at 16h- Répondre

      Je sais pas si c’est lui le responsable, mais j’ai trouvé l’ASM d’une faiblesse inquiétante. Toulouse y était certainement pour quelque chose mais quand même. La défense inexistante, pas d’envie sauf les 10 dernières minutes, pas de c-onquêtes etc….Même c-ontre l’Usap le we prochain c’est pas gagné si l’ ASM joue comme ça. L’après De Cromières semble difficile pour ce club historique et il va falloir une reprise en main efficace et urgente pour qu’il garde sa place en Top 14 qui se situe au moins dans les 6.

      • ST 2 janvier 2023 at 18h- Répondre

        Eh oui, Azéma a senti le vent tourné, la fin d’un cycle. Il faut que la solution émerge de leur centre de formation sinon les années à venir vont être très difficiles…

  5. Danslaverte 2 janvier 2023 at 21h- Répondre

    Azema à tellement senti le vent tourner, qu’il est parti dans un club qui joue les 1ers rôles… Mdr !!!

  6. Publicité