Julien Dumora est-il le joueur le plus sous-côté du Top 14 ? Il réagit !

Julien Dumora est-il le joueur le plus sous-côté du Top 14 ? Il réagit !

18 mai 2024 - 0:59

2 Commentaires

Publicité

Ce samedi, le Castres Olympique défiera Clermont au Stade Marcel-Michelin à l’occasion de la 24ème journée du Top 14.

Le CO peut encore espérer se qualifier dans le top 6.

Pour cela, il faudra que les Tarnais s’imposent du côté de Clermont.

Interrogé via Actu Rugby, l’arrière Castrais Julien Dumora a évoqué une saison particulièrement serrée. Extrait:

« Franchement, je pense que c’est l’une des saisons où c’est le plus resserré. Et puis tout le monde, toutes les équipes ont quelque chose à jouer. Habituellement, tu as 7, 8 équipes qui se disputent la qualification, tu as un petit peu le ventre mou au milieu, les clubs qui ne peuvent plus trop espérer, et tu as ceux qui jouent la descente. Là cette année, sur ces 3 derniers matchs qui restent, tout le monde a de l’enjeu à tous les étages. 

Tout le monde a eu un petit coup de mou, à différentes périodes de la saison. C’est ça peut-être qui explique le fait que tout le monde soit dans un mouchoir de poche, on va dire jusqu’à la 10e ou peut-être la 11e place même. »

Il fait ensuite le point sur la saison Tarnaise. Extrait:

« Nous, on a été plutôt bien sur le début de saison, on a eu un petit passage à vide pendant presque deux mois où on a enchaîné cinq ou six défaites d’affilée. Ce n’était pas facile de sortir de cette spirale négative de la défaite.

Ce sont des scénarios où il faut avoir beaucoup de lucidité. Maintenant, il reste trois matchs. On est toujours en vie. Il n’y a plus à réfléchir sur la mauvaise passe, la bonne passe. Il faut se lancer à fond dedans. »

Il l’affirme : le moindre échec mettra un terme aux ambitions du CO. Extrait:

« On est vraiment rentrés dans nos phases finales parce que le moindre échec impliquerait que notre objectif de qualification est quasiment terminé. Ce sont vraiment des matchs couperets sur les trois derniers qui restent. À commencer par ce gros déplacement à Clermont. »

Sur le plan personnel, il indique ressentir énormément d’excitation. Extrait:

« Je suis plus proche de la fin que du début, et je ressens beaucoup d’excitation. Surtout sur ces matchs de fin de saison où on a toujours quelque chose à jouer. Cette année, quand on a l’opportunité, je me jette à fond dans la bataille. Je me sens plein d’énergie. La blessure que j’ai connue pendant deux mois m’a permis de me régénérer mentalement, ce qui est important, comme physiquement. »

Il rappelle que sa priorité absolue est de prendre du plaisir sur le terrain et répond à ceux qui estiment qu’il est un joueur sous-côté. Extrait:

 « Le plus important, c’est me régaler sur le terrain. Si les gens remarquent du positif sur moi, ça fait toujours plaisir. Mais le joueur le plus sous-coté, je n’y prête pas forcément attention. J’ai pu me régaler pendant beaucoup d’années ici à Castres. C’était vraiment ça pour moi le plus important dans ma vie de joueur. Prendre du plaisir sur le terrain et en donner forcément au public. Donc, si on me reconnaît pour ça, ça me touche aussi. »

Dans la foulée, il regrette de ne jamais avoir été appelé en équipe de France. Extrait:

« J’aurais aimé être sélectionné, bien sûr. Parce que c’est toujours un honneur de pouvoir représenter son pays, comme j’ai pu le faire chez les moins de 20 (4 capes). Maintenant, si je n’y ai pas été, c’est qu’il y a quelque chose qui a fait que je ne devais pas y être. Du regret, il y en a forcément un peu aussi. Parce que quand on évolue en Top 14 depuis des années maintenant, c’est toujours un objectif. »

Publicité

2 Commentaires