Julien Hériteau motivé comme jamais pour le match contre Toulon à Mayol

Julien Hériteau motivé comme jamais pour le match contre Toulon à Mayol

17 septembre 2022 - 10:12

2 Commentaires

Publicité

Le trois-quarts centre Julien Hériteau a quitté le Rugby Club Toulonnais cet été afin de rejoindre les rangs de Clermont.

Le centre Auvergnat s’apprête à effectuer son retour à Mayol, dimanche soir, pour y défier le XV de la Rade à l’occasion de la troisième journée du Top 14.

Interrogé via Midi Olympique, Julien Hériteau explique que les Toulonnais attendent ce rendez-vous avec impatience.

Selon lui, ce défi est très excitant et il l’annonce : il sera très motivé pour l’occasion. Extrait:

« J’ai déjà eu la chance d’affronter le RCT lors de notre préparation, mais je suis très heureux de les retrouver si tôt dans la saison. En plus, pour avoir connu Mayol pendant trois saisons en tant que joueur je sais bien comment les Toulonnais préparent les réceptions d’une équipe comme Clermont. Aux yeux des joueurs, du public, c’est un rendez-vous très important. Cela rend ce défi encore plus excitant, et sera un motif supplémentaire de motivation pour moi. »

Il affirme que le jeu pratiqué par le RCT n’a pas véritablement changé par rapport à celui qui était joué en fin de saison dernière. Extrait:

« Leur jeu ressemble encore pas mal à ce que nous produisions en fin de saison dernière. Mais il ne faut pas non plus que je me mette en tête que rien n’a changé et chercher à anticiper, car il peut toujours y avoir une surprise, et c’est un coup à se faire prendre.

Le club a enregistré au sein du staff l’arrivée de Jared Payne en tant que spécialiste de la défense, dont l’approche n’est pas de responsabiliser certains joueurs davantage que d’autres, mais bien d’impliquer tout le monde. On sent que c’est un secteur sur lequel le staff veut mettre l’accent et être très performant, car on y passe beaucoup de temps à tous nos entraînements. Cela me convient bien, car la défense est un secteur du jeu que j’apprécie beaucoup. »

Pour conclure, Julien Hériteau explique pouvoir aussi bien évoluer au poste de 12 et de 13. Extrait:

« J’ai davantage joué deuxième centre à Toulon, mais je suis capable d’évoluer aux deux postes. En outre, à Clermont, la position n’a pas vraiment d’importance, on s’adapte plutôt aux profils. Par exemple, la semaine dernière, George Moala était deuxième centre parce que Irae Simone a davantage un profil de deuxième ouvreur, mais il avait très souvent joué numéro 12 la saison dernière. En ce qui me concerne, j’ai toujours eu l’habitude de bouger aux deux postes, donc ce n’est pas quelque chose qui me gêne. »

Publicité

2 Commentaires

  1. Publicité

  2. reveur83 17 septembre 2022 at 11h- Répondre

    On est vachement inquiets !

    J'aime 8
    J'aime pas 3
  3. Troll 83 - le turquoise c'est de la merde 17 septembre 2022 at 11h- Répondre

    Lui sera motivé c’est certain !
    Espérons qu’il ne sera pas meilleur que ce qu’il nous a montré !…

    J'aime 8
    J'aime pas 1
  4. Publicité