Kieran Brookes : « On est très déçu »

Kieran Brookes : « On est très déçu »

6 septembre 2021 - 11:45

6 Commentaires

Publicité

Arrivé au Rugby Club Toulonnais cet été en provenance des Wasps, le pilier droit international Anglais Kieran Brookes a disputé son premier match officiel avec le XV de la Rade ce samedi soir contre Montpellier, au Stade Mayol.

Interrogé via le journal régional Var-matin à l’issue du match nul concédé contre Montpellier, le joueur Anglais a exprimé sa grande déception.

Il espérait réellement remporter ce premier match à Mayol.

Il regrette un manque de maîtrise en fin de rencontre. Extrait: 

« On est très déçu par la fin du match car on était tout proche d’une première victoire cette saison. Il nous a manqué un peu de maîtrise et de discipline dans les cinq dernières minutes. J’espère qu’on arrivera à corriger ça pour le prochain match. »

Publicité

6 Commentaires

  1. Publicité

  2. PAGE IV.XX.III 6 septembre 2021 at 12h- Répondre

    Vous avez loupé le match car vous avez rendu trop de ballons faciles à Montpellier, leur laissant l’initiative du jeu, c’est pas plus compliqué que ça.
    La tactique du « non jeu » pdt 70 minutes, favorise forcément l’adversaire, car sans ballon, l’adversaire ne peut pas marquer d’essai, plus les petites erreurs stupides, qui ont donné entre 6 et 9 points au MHR, nous coûtent le match.
    Pour moi, avec les 3/4 qu’on a, rapides et joueurs, le RCT joue à l’envers.

    Alors oui, on avait 21 joueurs absents avec une équipe nouvelle sans automatisme, ce qui ne permet pas d’avoir de cohésion, donc je comprends qu’on ressert le jeu sans trop prendre de risque, mais donner tous les ballons à l’adversaire, qui plus est à domicile, ne permet pas de sécuriser et de contrôler une victoire qui était toute faite.

    Le jeu au pied « facile » a été, comme la saison dernière, abusif….

    Tout le match, le RCT a fait le jeu de la défense montpelliéraine.
    Collazo a dit qu’il voulait « casser la tronche » des adversaires avant de mettre du rugby en place, mais avec les absents de marque qu’on a, on peut pas vraiment « casser la tronche » de nos adversaires…. on l’a vu sur le dernier essai du MHR, où c’est eux qui nous ont défoncé sur la ligne de but….
    On manque tjs d’intelligence de jeu, c’est pénible, c’était trop facile pour le MHR, qui n’a rien fait du match, si ce n’est de se nourrir de nos munitions rendues ultra facilement, mais bon c’était les consignes….. « gérer »… Gérer alors qu’on avait seulement 4 ou 7 points d’avance tout le match…. On ne gère pas une avance si petite, mais on gère au moins à partir d’un break de 10 points d’avance minimum ou avec deux essais d’avance ou avec 15 point d’avance, là tu peux gérer, car l’adversaire doit marquer 3 fois…. Là il suffisait que le MHR marque et c’était cuit, c’est ce qui est arrivé. Belle gestion…..

    A Toulouse faudra éviter de rendre trop de ballon mais plutôt de le garder si on veut éviter la branlée avec un jeu au pied intelligent et non systématique.
    Surtout qu’on aura des joueurs rapides derrière, alors autant les utiliser en gardant le ballon dans les mains et utiliser le jeu au pied uniquement pour renverser la pression quand c’est utile ou jouer derrière le rideau défensif quand il n’y a pas de couverture, et non comme l’a fait Belleau avec 250 montpelliérains en défense… Rattez n’avait plus qu’à faire un arrêt de volée…. trop facile…. une attaque avortée….

    Toulon joue sans être patient, sans mettre de pression offensive. Dès que le RCT attaque, ils se séparent du ballon….. la défense n’a plus qu’à ramasser le ballon au sol avec un joli rebond et lancer une contre attaque, qui nous fait mal….
    Le RCT attend trop sur « la chance du rebond » avec leur jeu au pied….
    Le RCT n’a quasi jamais de réussite, donc faut éviter de miser trop la dessus. On n’est pas Toulouse avec leur baraka légendaire, qui leur a permis de gagner encore un match grâce à leur réussite sur des faits de jeu, bien qu’ils étaient dominés tout le match face à des rochelais aveugles, qui ont joué à l’envers tout le match….

    Bref, si Toulon a perdu l’opportunité de gagner son 1er match, c’est dû à un trop grand nombre d’absent, à un manque de cohésion et à un jeu au pied stérile et abusif, rendant trop de munitions faciles à l’adversaire. Une tactique basée sur la faiblesse, la peur, et non sur l’intelligence et la confiance.
    Quand on veut éviter de prendre des essais, alors faut priver l’adversaire de ballon, faut leur enlever l’initiative du jeu, surtout à domicile.

    Bref, je veux pas trop taper sur Toulon parce qu’ils ont fait aussi des choses bien malgré une équipe très, très diminuée.
    Certains ont sorti leur épingle du jeu. J’ai bien aimé Moretti en défense, il a rien laissé passé sur son aile et à sauver un essai. L’équipe s’est bien battue sur l’envie, même si je trouve qu’il en manque encore, mais notre jeu au pied stérile nous a laissé en permanence sous pression tout en laissant l’adversaire systématiquement dans le match à portée de tir….

    Toulon va devoir mettre plus d’envie et de cerveau pour le match suivant si on veut exister. Les quelques renforts vont faire du bien, mais sans intelligence, ses renforts ne serviront à rien, à moins qu’il y ait des exploits individuels.

    Il serait temps que le RCT se mette à jouer au rugby à la main sans oublier le pied bien sûr mais de manière intelligente, sinon la saison risque d’être très longue…. et surtout dans le contenu, inintéressante.

    Toulon, JOUEZ !!!! Et vous gagnerez…. le potentiel est là….
    Et comme le dit notre nouveau sponsor maillot :
    Just do it !

    J'aime 10
    J'aime pas 1
  3. Annenath 6 septembre 2021 at 13h- Répondre

    On est sur la bonne voie avec un tel état d esprit mais il faut absolument que colazzo lâche les chevaux offensivement en laissant nos trois quarts prendre des initiatives
    Les chandelles un peu ça va, mais trop ça gonfle et c est trop lisible par nos adversaires

    J'aime 9
    J'aime pas 1
  4. Lou provençau 6 septembre 2021 at 13h- Répondre

    Si Colazzo avait une stratégie de jeu de trois quarts très aiguisée ça se saurait…. .

    J'aime 4
    J'aime pas 3
    • Sapristi 6 septembre 2021 at 14h- Répondre

      Et on connait bien les qualités de Colazzo en 3/4… D’ailleurs à la Rochelle, c’était lui qui entrainait les 3/4…… Garbajosa, à l’aide. Force est de constater que la paire garba-collaz fonctionnait, mais que seuls, ils ne font rien.

  5. O 6 septembre 2021 at 16h- Répondre

    En tout cas individuellement il a été costaud

  6. Michel Fery 7 septembre 2021 at 09h- Répondre

    PATIENCE , Kieran !.. Ce n’était que la toute première rencontre . Continuer de construire avec hardiesse les futurs beaux jours que nous attendons tous avec beaucoup d’envies . Enfin , déjà pour les plus optimistes !..

  7. Publicité