La Fédération Française de Rugby réagit après les propos très forts de Jessy Trémoulière

La Fédération Française de Rugby réagit après les propos très forts de Jessy Trémoulière

21 novembre 2022 - 15:41

12 Commentaires

Publicité

L’arrière de l’équipe de France, Jessy Trémoulière a dézingué le staff des Bleus lors d’un entretien accordé au journal L’équipe.

Celle-ci explique notamment que le staff lui a manqué de respect en ne la faisant débuter qu’un seul match lors du Mondial et parce qu’il ne s’était pas montré honnête avec elle. Extrait:

« Non, je n’ai pas compris. Sur les six matches du Mondial, j’ai eu deux entretiens avec les entraîneurs. Les choix n’ont pas été justifiés. Il n’y a pas eu d’honnêteté dans nos entretiens, ils m’ont fait des reproches mais ce n’était pas du tout constructif. Ils ont pointé du doigt ce qui n’allait pas, notamment un manque de vitesse. Mais ils savaient dès le début que je n’étais pas la plus rapide. 

Je leur reproche un manque de respect. Ils ont été malhonnêtes parce qu’il n’y avait pas du tout de discours constructif. J’ai le sentiment qu’on m’a mis la tête sous l’eau, à me rabaisser. En ressortant des entretiens, j’avais l’impression d’être nulle, de ne plus savoir jouer au rugby. »

La sortie de Jessy Trémoulière n’est évidemment pas passée inaperçue.

Ce lundi, la Fédération Française de Rugby a pris connaissance « des propos critiques à l’encontre de son encadrement » et précisé dans un communiqué « qu’un qu’un travail de débriefing et d’analyse a démarré au lendemain de la compétition avec l’ensemble des acteurs de la Coupe du monde ».

Le travail en question prendra fin le 20 décembre après l’audition des joueurs du groupe France ainsi que du staff.

« L’objectif est de bâtir un plan d’action qui sera mis en œuvre dès le début d’année prochaine pour améliorer encore les conditions de travail et de performance du XV de France féminin en vue du prochain Tournoi des Six Nations 2023« , conclut la FFR.

Publicité

12 Commentaires

  1. Publicité

  2. Jojo83 21 novembre 2022 at 16h- Répondre

    De l’enfumage la réponse de la fédé !

    J'aime 36
    J'aime pas 6
  3. Gilles Pellegrin 21 novembre 2022 at 17h- Répondre

    BRA VO jessie,
    Tu as ENTIÈREMENT raison, on t’a traitée comme une moins que rien !
    Darraq et son staff n’ont RIEN COMPRIS au film.
    C’est du travail de FUMISTE !

    J'aime 24
    J'aime pas 5
  4. Gilles COURTENS 21 novembre 2022 at 18h- Répondre

    Jessy a eu raison de « monter au créneau » mais je crains que , comme pour Morgan Parra qui avait « osé » critiquer le staff , cette intervention judicieuse ne marque la fin de sa belle carrière internationale…..ce sont souvent ceux qui ont raison qui sont évincés en premier…en attendant notre équipe de France féminine a raté une belle occasion de se hisser en finale et qui sait de la remporter……au lieu de ça , elle doit se contenter d’une médaille de bronze qui , en soi , reste une belle performance mais une performance déjà réalisée à de maintes reprises…..Quant à la Fédé , il est évident qu’elle cherche à noyer le poisson….comme en politique , quand une question devient gênante , on créée une commission

    J'aime 28
    J'aime pas 3
  5. Jean Paul 21 novembre 2022 at 18h- Répondre

    les filles étaient en auto-gestion après la défaite contre l’Angleterre … faut virer Darracq

    J'aime 14
    J'aime pas 1
  6. Vincent 21 novembre 2022 at 20h- Répondre

    Un audit, un audit… Merci Serge

    J'aime 10
    J'aime pas 1
  7. PatCracker 21 novembre 2022 at 22h- Répondre

    Jessy que je suis depuis son 1er match en EdeF, il lui est reproché de ne pas aller aussi vite que d’autres, mais c’est le genre de bûteur (exceptionnel pour une fille) de taper une pénalité de 45/50m, d’être précise du bord de touche, et d’être sûre et tranquille sous un coup de pied adverse.
    Avec elle la pénalité de la gagne contre les Anglaises, ça aurait été réglé et les Françaises jouaient la finale.
    Mais voilà quand tu veux te débarrasser de quelqu’un tu l’accuses de tous les maux et c’est ce qu’il s’est passé, mais comme c’est une taiseuse, pour une fois elle s’est exprimée et sa voix porte plus que certains ou certaines qui sont souvent interviewés par les médias.

    J'aime 20
    J'aime pas 2
  8. Carboni patrick 21 novembre 2022 at 23h- Répondre

    Les rencontres effectuées par Mme Tremoulieres ne souffre que de peu de critiques, contrairement à la nouvelle « botteuse » de l’Edf. Un jeu au pied excellent, une précision et une présence en défense manifestement importante. Changer pour mieux je suis d’accord. Mais là, dans ce cas le staff a tout faux

    J'aime 14
    J'aime pas 2
  9. Ribaut 22 novembre 2022 at 02h- Répondre

    Je suis daccord5 , pourquoi s’en être privé et surtout les raisons de l’encadrement ne sont pas claires en plus ils font butter à la fin du match au lieu de la penaltouche , les ferons étant en infériorité numerique

    J'aime 5
    J'aime pas 1
  10. PEDENAU 22 novembre 2022 at 10h- Répondre

    C’est clair. La seule capable de buter comme un homme. Donc indispensable à une équipe de haut niveau. Avec elle la France était en finale. Je n’ai rien contre Drouin dans le jeu mais on a besoin d’une fille qui passe des pénalités de 40 m. Même chose pour le jeu au pied pour gagner du terrain.

    J'aime 10
    J'aime pas 1
  11. Perouse 23 novembre 2022 at 08h- Répondre

    Il semble que Jessy, jugée meilleure joueuse du monde , s inscrive dans la lignée de joueurs de talent qui, par leur prise de position, leur caractère, leur intelligence en somme, indisposent ceux qui pensent détenir la vérité, leur vérité. Sauf que ces errances de jugement sont lourds de conséquences non seulement sur le plan sportif ( pas de finale) mais aussi sur le plan psychologique ou les dégâts sont dévastateurs en termes de respect de la personne humaine et de l athlète.
    Combien d incompris comme Jessy, sont rejetés par de médiocres censeurs. Se résigner oui mais à quel prix !,,

    J'aime 3
    J'aime pas 1
  12. Feigné 23 novembre 2022 at 11h- Répondre

    Si elle était rentrée rien que pour tirer la pénalité de la gagne : elles auraient jouées la finale !! Et qui sait……

  13. Brivet 23 novembre 2022 at 15h- Répondre

    Aucune fille n’a démérité Seul Thomas Darracq à révélé son incompétence par une gestion désastreuse du potentiel de son Banc. Le mot gestion étant inapproprié pour un homme qui se pavane sur des succès qui ne sont pas les siens

  14. Publicité