La Fédération Française de Rugby va lancer un audit interne !

La Fédération Française de Rugby va lancer un audit interne !

21 novembre 2022 - 22:59

1 Commentaire

Publicité

L’arrière de l’équipe de France, Jessy Trémoulière s’est confié dans les colonnes du journal L’équipe suite à la Coupe du monde féminine disputée en Nouvelle-Zélande.

Et celle-ci n’a pas manqué de régler ses comptes.

Elle a notamment recadré le staff Tricolore, elle qui n’a débuté qu’une rencontre lors de ce Mondial. Extrait:

« Non, je n’ai pas compris. Sur les six matches du Mondial, j’ai eu deux entretiens avec les entraîneurs. Les choix n’ont pas été justifiés. Il n’y a pas eu d’honnêteté dans nos entretiens, ils m’ont fait des reproches mais ce n’était pas du tout constructif. Ils ont pointé du doigt ce qui n’allait pas, notamment un manque de vitesse. Mais ils savaient dès le début que je n’étais pas la plus rapide. »

Elle ne mâche pas ses mots. Extrait:

« Je leur reproche un manque de respect. Ils ont été malhonnêtes parce qu’il n’y avait pas du tout de discours constructif. J’ai le sentiment qu’on m’a mis la tête sous l’eau, à me rabaisser. En ressortant des entretiens, j’avais l’impression d’être nulle, de ne plus savoir jouer au rugby. »

Suite à ces propos, la Fédération Française de Rugby a décidé de lancer un audit interne afin d’analyser et de débriefer le Mondial des Bleues.

Cet audit, qui a pour objectif de recueillir la parole de l’ensemble des joueuses du groupe France ainsi que du staff, devrait se terminer d’ici la fin d’année, aux alentours du 20 décembre.

Selon la FFR, ce travail devrait permettre de bâtir un plan d’action et d’améliorer les conditions de travail des Bleues, et donc de préparer au mieux le Tournoi des 6 Nations 2023.

Publicité

1 Commentaire

  1. Publicité

  2. Name 22 novembre 2022 at 07h- Répondre

    Un audit interne, ça veut dire un audit qui n’est pas indépendant. La FFR va donc enquêter sur elle-même, dans une affaire qui la met en cause.
    Autant dire que les résultats de l’audit seront d’une sévérité guignolesque ! Mais que beaucoup de gens seront bien rémunérés pour cet audit.

    J'aime 5
    J'aime pas 1
  3. Publicité