L’anecdote de Bernard Laporte sur Bakkies Botha qui l’a fait pleurer

L’anecdote de Bernard Laporte sur Bakkies Botha qui l’a fait pleurer

1 avril 2021 - 12:04

12 Commentaires

Publicité

Invité paraBeIn Sports sur le plateau de Salon VIP, l’ancien manager du Rugby Club Toulonnais, Bernard Laporte est revenu sur sa relation avec le deuxième ligne Sud-Africain Bakkies Botha qu’il a entrainé à Toulon.

Et l’ancien entraineur du RCT s’est remémoré d’une scène dont il se rappellera à vie : le jour où Bakkies Botha lui a dit aurevoir et l’a salué.

Dans un premier temps, il indique que Bakkies Botha est le plus grand joueur qu’il n’a jamais entrainé au cours de sa carrière. Extrait:

« Pour moi, Bakkies Botha est le plus grand joueur au monde que j’ai entrainé de ma carrière. Après, c’est difficile de comparer car Jonny Wilkinson était excellent, Matt Giteau était monstrueux. Mais Bakkies Botha était tellement fort physiquement… Et j’aurais tellement voulu être comme lui sur un terrain pour faire peur à tout le monde et défoncer tout le monde. C’était mon idole Bakkies Botha. »

Lorsqu’il a quitté le RCT à l’issue de son contrat avec Toulon, Bakkies Botha n’a pas manqué de saluer son entraineur Bernard Laporte en précisant qu’il n’avait jamais connu un entraineur aussi talentueux. Extrait:

« Il est arrivé à Toulon en même temps que moi. Quand il est parti, il m’appelle pour me dire qu’il voulait me voir. Il est venu me voir et m’a serré la main. Il m’a dit qu’il ne savait pas si on allait se revoir, mais il voulait me dire que j’avais été le meilleur entraineur qu’il n’avait jamais eu. J’en pleurais ! Je me suis demandé comment un mec comme lui, avec 90 sélections chez les Springboks qui a tout connu et qui a été champion du monde peut me dire cela. J’en ai encore les larmes aux yeux car je me rappelle de la scène. C’est beaucoup de fierté. »

Bernard Laporte a précisé avoir aimé ses joueurs comme ses enfants. Extrait:

« J’ai aimé mes joueurs comme j’aime mes enfants. Avec ton enfant, tu peux être très dur car c’est le tien. Quand tu fais pareil avec tes joueurs, c’est là que tu les fais progresser. Je ne vais pas dire de nom, mais il y a deux ou trois joueurs que je n’ai pas aimé et je ne les ai jamais recruté ou sélectionné car je savais que je n’allais pas être bon avec eux. Je n’avais pas envie de les faire progresser et de leur donner. C’est comme ça. »

Pour conclure, il précise aussi avoir toujours des relations avec certains de ses joueurs. Extrait:

« J’ai eu beaucoup plus d’émotions quand j’étais joueur que quand j’étais entraineur. Quand tu es joueur, tu es sur le terrain et tu es concerné. Quand tu es entraineur, tu ne joues pas et tu te sens parfois impuissant. Au-delà des titres, ce qui me reste de ma carrière d’entraineur ce sont les types que j’ai entrainé. C’est à vie ça ! Un bon entraineur, c’est celui qui reste des relations à vie avec ses joueurs. Cela veut dire que tu les a marqués. Quand Bakkies Botha, Matt Giteau ou Drew Mitchell m’écrivent, avec le recul, je me dis qu’on a fait de grandes choses. »

Publicité

12 Commentaires

  1. Publicité

  2. Jeanfrançois 1 avril 2021 at 12h- Répondre

    Putain de merde!!!!! Mr Laporte vous nous manquez grave!!!!! Voilà un entraîneur de niveau International qui faut à Toulon.

  3. BakkiesTheBest 1 avril 2021 at 12h- Répondre

    Vous vous en doutez… J’adore… On adore tous ! Quels hommes !! Quels charismes… et quelle chance on a eu…

  4. fm 1 avril 2021 at 12h- Répondre

    Et il disait tellement vrai notre Bakkies , Bernard . Que de souvenirs inoubliables . Encore Merci pour tout Bernard . De même pour Bakkies .

  5. GGallo 1 avril 2021 at 12h- Répondre

    Un seul mot pour qualifier ces grands du rugby…LA CLASSE…

  6. Yo83 1 avril 2021 at 12h- Répondre

    pour les joueurs qui « n’aimait pas » je pense peut-etre à Mermoz ou Michalak qui étaient souvent remplaçant ou pas alignés. Mais de la pure spéculation.

    • dagobert71 1 avril 2021 at 14h- Répondre

      Sur les phases finales, Laporte était très conservateur et pragmatique. Il préférait renforcer son secteur défensif. Alors il préférerait Bastareaud / Giteau au centre. Mais Mermoz est le centre qui a joué le + de match avec le Toulon de Laporte.
      Pour Michalak, c’est un peu comme Ollivon. Il a été blessé à l’épaule avec des rechutes alors qu’il s’était fait opéré . Il pensait même arrêter sa carrière. Il faut dire qu’il est polyvalent. Impec pour renforcer le poste de 9 avec STB et Durand ainsi que dépanner au poste de 10 pour reposer Wilkinson, voire Giteau par la suite.
      Donc je suis sûr que Laporte ne parlait pas de ces joueurs

    • Xav 2 avril 2021 at 11h- Répondre

      Justement non, car il dit que ces joueurs là il ne voulait pas les recruter ni même les entraîner. Et à cette époque, les joueurs du Presidents c’était pas ceux là. Donc non je suis quasi sûr qu’il ne parlait pas d’eux.

  7. piratehistorique 1 avril 2021 at 13h- Répondre

    J’ai les larmes aux yeux en repensant à toutes ces belles années.
    Et quand je vois ce qu’est devenu le club aujourd’hui, le niveau qu’a l’équipe aujourd’hui, ca fait vraiment mal.
    Mais le président est content, il a son campus rct

  8. LaMecque 1 avril 2021 at 14h- Répondre

    UNIQUE.

  9. Eric 1 avril 2021 at 21h- Répondre

    Et dire que quand on l’a annoncé à Toulon, 90% des gens de ce forum l’ont assassiné!

  10. Gerard 2 avril 2021 at 20h- Répondre

    Le meilleur entraîneur avec le meilleur seconde ligne au monde
    Quelle époque que de souvenirs
    Pour la nouvelle équipe il faut du temps mais ca va marcher j’en suis sur
    Vive le rct

  11. Philou Pilou 60 4 avril 2021 at 12h- Répondre

    Arrêtez de comparer l’équipe actuelle à la sélection mondiale basée à Toulon voulue, à grands frais, par Mourad B. Oui c’était génial, les titres etc… mais 3 brennus laissés en route… Les dépenses folles c’est fini, mais on a qd mm une belle équipe si elle est au complet ! Touououou Lon !

  12. Publicité