Laurent Labit : « C’est terminé les playstations et les téléphones »

Laurent Labit : « C’est terminé les playstations et les téléphones »

21 juillet 2021 - 23:31

9 Commentaires

Publicité

L’entraineur adjoint du XV de France, Laurent Labit s’est longuement confié via Poulain Raffute sur Rugbyrama pour évoquer la Tournée estivale des Bleus en Australie.

Ce-dernier a évoqué les joueurs qui ont marqué des points lors de cette Tournée.

Il cite notamment le talonneur Gaëtan Barlot et l’arrière Melvyn Jaminet et rappelle que l’objectif du staff est le Mondial de 2023, mais pas que. Extrait:

« Barlot fait partie des joueurs qui ont marqué des points et qui n’ont pas perdu leur temps, un peu comme Melvyn Jaminet. Gaëtan Barlot est arrivé à Castres et il a fait la saison que tout le monde a vue. Il était venu travailler pendant le Tournoi des Six-Nations avec nous car on l’avait appelé. Il connaissait notre fonctionnement et il est arrivé avec énormément d’ambitions. On peut parler de hiérarchie et de joueurs cadres qui sont installés. Alors oui, notre mission à court terme c’est 2023, mais il ne faut pas oublier qu’il y aura aussi un après 2023. On a des joueurs qui ont 22 ou 23 ans. Ils sont partis pour faire deux ou trois Coupes du monde. Si on fait les choses comme il faut, je pense que l’équipe de France peut régner dans le rugby mondial pendant de longues années et c’est notre but. On ne sait pas ce que l’on fera après 2023, mais notre rôle c’est aussi de transmettre et de laisser quelque chose pour faire en sorte que le rugby Français rivalise avec les meilleurs pendant plusieurs années. »

Dans la foulée, Laurent Labit a détaillé l’ambiance au sein du groupe France lors de cette Tournée en Australie. Extrait:

« Pour nous et la sélection, pour que ça fonctionne, ce qui fait une équipe de rugby, ce sont les hommes. Si tu ne connais pas tes hommes et que tu ne t’apprécies pas, ce n’est même pas la peine d’aller sur le terrain. Ce qui nous intéresse, c’est l’humain afin de connaître les qualités et les défauts des joueurs. Ils peuvent d’ailleurs venir nous parler librement en journée, on prend du plaisir à parler avec les joueurs pour se connaitre différemment. On prend le repas en commun et ça créé forcément des liens. On s’attache à ce maillot et il faut comprendre ce que représente cette équipe de France. On voit l’équipe vivre. Avant, ils s’enfermaient dans les chambres. Maintenant, ils sont dans la salle de vie. On avait une table de ping pong pendant le confinement et ça jouait toute la journée. C’est terminé les playstations et les téléphones. »

Publicité

9 Commentaires

  1. Publicité

  2. Aldo 22 juillet 2021 at 00h- Répondre

    Donc la différence entre un (vrai) entraîneur et … le notre, c’est la table de Ping pong!!!
    Qui l’eu cru?…

  3. arm 22 juillet 2021 at 07h- Répondre

    Labit se tend dès qu’ils touchent leur téléphone

  4. Archibald 22 juillet 2021 at 07h- Répondre

    Visiblement tout le monde n’a pas le même avis sur le Ping Pong,
    je me me demande si l’on ne fait pas fausse route à force de se renvoyer la balle ? Il va falloir tirer ça au clair et tout mettre sur la table !
    Il y va de la motivation et de l’esprit d’équipe de nos joueurs, Play station, téléphone ou Ping Pong, où est la vérité ?
    Je réclame une enquête impartiale !!!

    • DedeLePremier 22 juillet 2021 at 08h- Répondre

      Archibald, n’oublies pas qu’il faut y aller pas à pas, match après match, mettre tout les ingrédients être forts sur les fondamentaux ne pas se mentir et surtout penser au raton-laveur à la belette et à la marmotte !

    • Brubru 22 juillet 2021 at 11h- Répondre

      Le maestro inove vraiment cette année avec la punition de la table de ping pong….
      La ou l équipe de France va le maestro en revient…
      Il est vraiment en avance…
      Cet homme est un visionnaire…
      Je me demande quand même la position de Collazo vis à vis de la PlayStation…
      Par contre faut s attendre peut être à ce que pour la coupe du monde 2023 L EDF laisse les data et fasse à l œil…. Le maestro va t il imposer son style jusqu’à L EDF ?

      • Flowrian 22 juillet 2021 at 14h- Répondre

        Effectivement pour votre dernière phrase.

        Je commence à comprendre pourquoi Lemaitre a verouillé Collazo pour 5 ans, il avait peur que l’EDF nous le vole et remette l’église au milieu du village Marcoussis!

  5. Brubru 22 juillet 2021 at 11h- Répondre

    Le maestro inove vraiment cette année avec la punition de la table de ping pong…. Je me demande quand même la position de Collazo vis à vis de la PlayStation…

    • Aldo 22 juillet 2021 at 11h- Répondre

      Ben … c’est très simple…
      Il ne sait pas ce que c’est!

  6. à10mètres 22 juillet 2021 at 21h- Répondre

    PC est le spoiler de Labit, ça fait foirer tout le suspence sur cette magnifique interview…

  7. Publicité