Laurent Marti a tranché pour l’après Urios !

Laurent Marti a tranché pour l’après Urios !

21 novembre 2022 - 23:46

7 Commentaires

Publicité

C’est officiel depuis mercredi dernier : Christophe Urios n’est plus l’entraineur de l’Union Bordeaux-Bègles.

Ce-dernier a été licencié par le président Laurent Marti en raison des résultats très décevants de l’UBB en ce début de saison mais également parce que les relations entre les deux hommes étaient devenus glaciales depuis quelques mois.

Pour le remplacer, Laurent Marti souhaite recruter Yannick Bru.

Problème : ce-dernier est actuellement lié avec la franchise Sud-Africaine des Sharks jusqu’à la fin de la saison. Il ne sera donc pas disponible avant l’été prochain.

Sauf retournement de situation, Yannick Bru devrait donc prendre les commandes de l’UBB dès l’été prochain.

En attendant, Laurent Marti a décidé de laisser les commandes aux deux adjoints de Christophe Urios, à savoir Frédéric Charrier et Julien Laïrle, les deux hommes, respectivement entraineur des arrières et entraineur des avants vont ainsi mener l’UBB jusqu’à la fin de la saison.

Aucun technicien ne sera donc recruté par l’Union Bordeaux-Bègles pour remplacer Christophe Urios.

Publicité

7 Commentaires

  1. Publicité

  2. Sylvestre Twester 22 novembre 2022 at 09h- Répondre

    Beaucoup trop de joueurs sont partis du temps d’Urios et d’autres voulaient en faire de même. Après avoir montré sa Grande Gueule, C.Urios a fini à la trappe. Le vestiaire a fini par craquer. Triste fin pour « le Meilleur Entraîneur Mondial « 

    J'aime 6
    J'aime pas 10
  3. Max08 22 novembre 2022 at 10h- Répondre

    Urios a toujours eu des départs pourris
    Oyo ou il annonce son départ en octobre pour Castres
    Castres ou il perd contre nous et ne va pas au BBQ
    et là….

    J'aime 9
    J'aime pas 2
    • Don Juan 22 novembre 2022 at 14h- Répondre

      Maintenant faudrait trancher pour l’après Marti.

      • Don Juan 22 novembre 2022 at 14h- Répondre

        A Toulon nous on va trancher pour l’après après Lemaître. Il vaut mieux en sauter deux directement (en tout bien tout honneur)

  4. ANDRE 22 novembre 2022 at 14h- Répondre

    Moi, je ne vais pas critiquer C Urios. Quand il a pris en main l’UBB, nous n’avions JAMAIS intégré le Top 6. Il est parvenu en deux ans à en 2019 (covid) terminer la saison tronquée avec 10 pts d’avance … pour rien malheureusement. L’année suivante nous avons deux demi-finales et en 2021 une demi-finale. Rien que ces résultats consécutifs en si peu de temps méritent le respect et C Urios est un grand entraîneur. Son talon d’Achille est peut-être sa personnalité trop marquée par une discipline implacable et un langage sans retenue qui peut heurter l’ego de certains joueurs.

    J'aime 12
    J'aime pas 2
  5. Rey 22 novembre 2022 at 18h- Répondre

    C,est nikel les infos attention de ne pas bluffer

  6. Mamie 81 23 novembre 2022 at 09h- Répondre

    Oui les critiques vont bon train sur Urios sauf que Bordeaux ne s était jamais retrouvé dans le top 6 🤔 sauf sous Urios dommage qu’il y ait eu le COVID qui a freiné son élan car je pense que Bordeaux aurait fini champion de France.
    Mais ça personne ne le regarde oui il a un franc parlé mais au moins on sait où on va .
    Quand a ces soit disant cadors qui n acceptent aucune remarque car ils se prennent pour plus qu ils ne sont je leur souhaite que le club avance comme ça on pourra dire leur dire merci 😅

  7. Publicité