Laurent Marti : « Sans faire injure à nos avants… »

Laurent Marti : « Sans faire injure à nos avants… »

Le lundi 1 juillet 2024 à 19:27 par David Demri

4 Commentaires

Publicité

Le président de l’Union Bordeaux-Bègles, Laurent Marti s’est confié via Sud-Ouest pour évoquer la saison effectuée par son équipe.

Ce-dernier estime que l’effectif de la saison 2023 / 2024 n’était pas forcément beaucoup meilleur que celui de la saison 2022 / 2023.

Selon lui, son paquet d’avants n’est pas encore au niveau requis.

Il souhaite rajouter de la densité devant. Extrait:

« Je ne suis pas persuadé que l’effectif était bien meilleur que celui de l’année dernière. Il s’est un peu amélioré. Mais je crois que nos jeunes ont confirmé et le staff a fait un excellent travail, il a fait progresser ce groupe. L’effectif sera encore un peu meilleur l’année prochaine, mais il faudra encore travailler pour se dire qu’on est armés pour aller au bout.

Sans faire injure à nos avants, il faut ajouter de la qualité au niveau du pack. Mais avec les Bochaton, Gazzotti, Depoortere, Bielle-Biarrey… nous avons une belle génération que tous les présidents rêvent d’avoir. Ils ont de la qualité, un état d’esprit irréprochable. Ca donne beaucoup de confiance.

Mais il faut continuer à être pertinents dans le recrutement. Ce n’est ni un bon président, ni un bon manager, ni un bon directeur commercial qui font la différence dans un club. Le recrutement, c’est la clé. »

Laurent Marti confirme que son groupe va se renforcer cet été, mais il n’est pas certain que cela sera suffisant pour remporter un titre. Extrait:

« Prenez ce groupe de qualité tel qu’il est aujourd’hui, il sera encore en amélioration la saison prochaine mais pas encore de manière très importante. Est-ce que ça suffit pour gagner ? Peut-être pas. Donc on cible. Je sais par expérience qu’il faut anticiper le plus possible. »

Publicité

4 Commentaires

  1. Rico 1 juillet 2024 at 19h- Répondre

    Il faut du qualitatif avec 25 joueurs de niveau international pour l’équipe type au moment des grands matchs mais ça suffit pas.

    Il faut de la fraîcheur physique, avoir pu faire tourner au long de l’exercice.
    Et donc du quantitatif aussi.

    Dans cette optique, vu le Salary cap , il faut la notoriété suffisante pour que les joueurs aient envie de venir, pour ne pas être obligé de les payer trop cher….
    C’est la perspective de gagner des titres qui attire les meilleurs.

    J'aime 5
    J'aime pas 3
    • Lord 1 juillet 2024 at 22h- Répondre

      Ou intégrer les espoirs sur les matches à moindre enjeu. C’était quoi l’objectif de mettre l’équipe type face à Oyo avant les phases finales? Les rincer un peu plus, et péter Jalibert?

      • Lou 4 juillet 2024 at 06h- Répondre

        Ce n’est pas en conservant Poirot…

  2. JbtristeLafond 1 juillet 2024 at 23h- Répondre

    Fallait faire jouer Jolmes ça aurait déménagé ^^