Un duel fou aura lieu pendant la finale de Challenge Cup entre Ox Nche et l’un des meilleurs lutteurs de Russie !

Un duel fou aura lieu pendant la finale de Challenge Cup entre Ox Nche et l’un des meilleurs lutteurs de Russie !

21 mai 2024 - 18:36

0 Commentaire

Publicité

Vendredi soir se jouera la finale de la Challenge Cup entre les Sharks de Durban et Gloucester.

Interrogé via Midi Olympique, le pilier international Sud-Africain Ox Nche s’est confié sur cette finale à venir.

Le joueur des Sharks explique prendre ce match très au sérieux. Extrait:

Je prends cette rencontre très au sérieux car sérieux, c’est ce qu’il faudra être face à Gloucester. Remporter cette compétition, nous ne l’avons jamais fait en tant que club donc cela sera un défi de taille pour nous. Nous allons donc prendre cette rencontre avec la même intensité et le même sérieux que les plus grandes rencontres internationales car nous voulons devenir la première équipe sud-africaine à remporter un titre européen ! Cela serait une récompense immense pour nous de gagner cette compétition. On est concentré car ça sera, je pense, un gros match pour tout le monde. Nous sommes enthousiastes et nous voulons donner le meilleur de nous-mêmes.

Il évoque un très grand événement et indique que les internationaux Sud-Africains des Sharks vont faire le maximum pour bien encadrer l’équipe. Extrait:

Nous essayons de partager notre vécu autant que nous pouvons mais il y a différentes manières de le faire parce que chacun de nos coéquipiers est différent, chaque situation est spéciale. Nous nous efforçons surtout de garder calme nos coéquipiers, qu’ils ne soient pas stressés mais seulement concentrés sur ce qu’ils doivent faire durant la rencontre pour aider l’équipe, pas sur l’événement en lui-même. Notre plus grande tâche en ce moment c’est de faire en sorte que nos coéquipiers ne soient pas submergés par le fait de disputer un si grand événement qu’est cette finale.

Dans la foulée, il a expliqué à quel point la mêlée est un secteur important pour les Sud-Africains. Extrait:

Pour nous, sud-africains, c’était une super arme. Pour moi, ce secteur est une grande, grande part de ce sport ! C’est la raison pour laquelle le rugby est fait pour tout le monde, qu’importent la taille et le poids. C’est aussi une partie importante de ce jeu car c’est là où les gros gabarits peuvent se défier. Je pense que si quelqu’un arrive du rugby à XIII et regarde des mêlées, il trouvera ça amusant et facile à comprendre.

Il s’attend à une grosse mêlée de Gloucester. Extrait:

Cela sera un gros challenge ! Lors de leurs cinq dernières rencontres, ils ont gagné treize pénalités en mêlée ! Ils ne sont pas en finale par hasard. Ils ont beaucoup travaillé tout en étant soudés pour en arriver là.

Il se retrouvera face à Kirill Gotovtsev, un des meilleurs lutteurs Russes avant de devenir rugbyman. Il s’attend à un défi totalement fou. Extrait:

Je suis très heureux de ne pas avoir à faire un combat de lutte avec lui vendredi car j’ai vu qu’il a fait des podiums nationaux à l’époque (rires). En mêlée, face à lui, je vais devoir faire dans l’escroquerie (rires). J’ai beau être un champion du monde, on ne peut jamais se relâcher dans ce sport. Il faut rester humble et cela sera un super challenge pour moi de défier en mêlée un joueur comme lui qui a représenté son pays un grand nombre de fois et qui a déjà joué une Coupe du monde.

Il explique pourquoi il est si fort en mêlée. Extrait:

Je pense que c’est ma façon d’être. Je suis capable de travailler littéralement avec tous les gars qui m’entourent, mon pack. Je suis toujours ouvert d’esprit, même pour savoir ce que mes deuxièmes lignes ressentent, ce qu’ils préfèrent que nous fassions et, oui, j’essaie toujours que tout le monde soit sur la même longueur d’onde. Vous ne gagnez pas la mêlée tout seul, mais vous gagnez la mêlée ensemble. Le plus important c’est de comprendre les mecs qui t’entourent et, évidemment, de nous assurer que nous tirons tous dans le même sens pour dominer les mecs en face.

Il rappelle avoir des joueurs d’expérience à ses côtés. Extrait:

Ce sont des joueurs d’expérience, ouverts d’esprit et toujours disposés à apprendre des nouvelles choses pour progresser. Vous savez, il n’y a pas beaucoup de rugbymen qui, en réalité, peuvent dire qu’ils jouent avec des partenaires qui ont gagné deux Coupe du monde et qui ont plus de 100 sélections chacun. Cela fait une grande différence et cela aide beaucoup !

Pour conclure, il est revenu sur la courte victoire remportée contre Clermont en demi-finale. Extrait:

Clermont est une équipe de qualité qui a joué un excellent rugby ! Ils nous ont pas mal mis sous pression. Nous nous sommes compliqué la tâche à certains moments mais nous avons tenu bon et joué l’un pour l’autre. La manière dont nous sommes revenus est incroyable !

Je pense que nous avons trop laissé jouer Clermont, on leur a laissé obtenir des libérations rapides et ils ont pu mettre de la vitesse. Nous n’avons jamais réussi à leur imposer notre jeu et je pense que c’est ce qui nous a rendu la tâche difficile. Nous avons commis des erreurs stupides, des pénalités concédées ici et là.

Publicité

0 Commentaire