Le manager de Biarritz furieux contre un joueur du Racing 92 !

Le manager de Biarritz furieux contre un joueur du Racing 92 !

20 septembre 2021 - 18:39

7 Commentaires

Publicité

Ce samedi après-midi à Aguiléra, le Biarritz Olympique s’est brillamment imposé contre le Racing 92 à l’occasion de la troisième journée du Top 14.

Au cours de cette rencontre, le talonneur Biarrot Lucas Peyresblanques s’est gravement blessé à une jambe.

Les examens médicaux effectués ce lundi matin ont révélé une rupture de l’ischio-jambier.

Le talonneur du BO sera écarté des terrains entre quatre et six mois. Il s’agit forcément d’un gros coup dur pour le club Basque tant Lucas Peyresblanques effectue un début de saison XXL sous les couleurs du Biarritz Olympique.

Interrogé via Sud-Ouest à l’issue de la rencontre, le manager du BO, Shaun Sowerby n’a pas manqué de pousser son coup de gueule.

Selon lui, le joueur Francilien à l’origine de cette blessure est complètement fautif sur cette action.

Il accuse un joueur du Racing 92 d’avoir blessé son talonneur lors d’une entrée dans le ruck d’une manière totalement illicite. Extrait:

« Je ne critique jamais l’arbitrage, on fait tout pour améliorer le jeu en Top 14. Mais quand je vois les images, l’angle avec lequel le joueur rentre, le niveau de danger de ce geste, cela peut mettre fin à la saison de quelqu’un. »

Voici le joueur du Racing 92 à l’origine de la blessure de Lucas Peyresblanques. En tentant de le déstabiliser depuis le côté du ruck, il lui a tordu la jambe et lui a donc rompu l’ischio-jambier, d’où la colère de Shaun Sowerby.

Publicité

7 Commentaires

  1. Publicité

  2. franck 20 septembre 2021 at 19h- Répondre

    et il a totalement raison , en direct ,je suis rester abasourdi de voir qu’il n’y avait aucune sanction pour ce geste….

    J'aime 20
    J'aime pas 4
  3. Brique 20 septembre 2021 at 19h- Répondre

    Péter l’ischio d’un talon..wow!

    J'aime 7
    J'aime pas 2
  4. Thomas 20 septembre 2021 at 20h- Répondre

    De fait, il a raison. On en parle moins comparé au 50-22 et renvoi d’en-but, mais le déblayage par les jambes est interdit depuis cette année.

    J'aime 11
  5. jumos 20 septembre 2021 at 21h- Répondre

    on peut aussi parler du coup de pied qu’à reçu Gabin villière. A aucun moment le parisien ne joue le ballon et vise carrément la cheville

    J'aime 21
    J'aime pas 2
    • Andin 21 septembre 2021 at 22h- Répondre

      Toujours pareil il y a les équipes qui peuvent blesser les autres et les vaillants qui luttent contre ces nantis ayant des passes droits.
      Je vous ça je vais sur leur terrain en renfort !

  6. Vigneron 20 septembre 2021 at 21h- Répondre

    Ouais mais là ça va devenir compliqué
    Si tu peux plus plaque en haut ni en bas on finira en touch rugby

    J'aime 4
    J'aime pas 4
  7. Stef65 20 septembre 2021 at 22h- Répondre

    Le coup de pied que reçoit Gabin Villieres sur la cheville, c’est carton rouge pour le 3 ème ligne du Stade Français. Il peut lui casser la cheville et le ballon n’est pas dans cette zone.

    J'aime 14
    J'aime pas 1
  8. Publicité