Le président du LOU Rugby évoque les parcours catastrophiques de son équipe en Champions Cup

Le président du LOU Rugby évoque les parcours catastrophiques de son équipe en Champions Cup

10 décembre 2020 - 9:54

6 Commentaires

Publicité

Lors de ses deux premières participations à la Coupe d’Europe, le LOU Rugby n’a vraiment pas été à la hauteur.

C’est bien simple : les Lyonnais ont 11 de leurs 12 matches de poule et sont très loin d’approcher les quarts de finales.

A l’approche de la Coupe d’Europe 2020 / 2021, le président du LOU Rugby, Yann Roubert espère que son club pourra évoluer cette saison.

Interrogé via Rugbyrama, il fait le point sur la situation. Extrait:

« J’espère que l’on va faire quelque chose dans cette compétition, parce qu’on n’a pas toujours été performant. J’espère que l’on va savoir basculer sur la façon de jouer et d’être arbitré, et s’adapter. J’espère que l’on va concrétiser. »

Il explique pourquoi le LOU n’a pas été performant dans cette compétition, jusqu’à présent. Extrait:

« Nos deux premières campagnes n’ont pas été des succès, un peu de notre faute sans doute car on manquait d’expérience, beaucoup aussi à cause de nos adversaires. On n’a jamais été épargné par le tirage. On a rencontré beaucoup de très belles équipes et affronté les deux tiers des équipes d’Angleterre, d’Ecosse, d’Irlande, du Pays de Galles et de l’Italie sur deux saisons. On n’a jamais galvaudé ou méprisé cette Champions Cup mais on est tombé sur des équipes sacrément habituées, préparées et affutées. Charge à nous de nous mettre à ce niveau, chose que l’on n’a pas su faire ces deux dernières années. Et espérons que ce sera aussi l’occasion de voir que l’on a progressé. Je pense que l’on a plus d’atouts que jamais pour essayer, enfin, de bien figurer dans cette Coupe d’Europe. »

Yann Roubert concède que ses joueurs n’étaient pas encore suffisamment prêts pour cette compétition. Il espère que la situation a évolué désormais. Extrait:

« Peut-être qu’inconsciemment, effectivement, on n’était pas assez préparé ou l’on ne mettait pas les ingrédients qu’il fallait. Espérons que cette année, alors que le groupe s’est encore étoffé et que l’on peut enfin disposer de toutes nos forces, que l’on puisse bien figurer sur les deux tableaux que sont le championnat et la coupe d’Europe. Après, est-ce qu’on en sera capable ? On va tout faire pour. On y avec beaucoup d’humilité mais aussi de l’envie de l’envie et de l’enthousiasme. »

Publicité

6 Commentaires

  1. Publicité

  2. Vigneron 10 décembre 2020 at 10h- Répondre

    C’est vrai que ton coach connaît pas la coupe d’Europe
    Et tu as pas de joueur internationaux capable de faire avancer ton équipe genre basta ou tuisova…. ou d’autre
    A un moment faut juste te dire que le curseur n’est pas assez haut ou que ton équipe a pas le niveau européen
    Et dire que tu affrontes des équipes anglaise écossaise ou autre ben c’est pas une surprise c’est la coupe d’Europe…
    Tu crois que les mecs se disent quoi quand ils doivent jouer le racing Toulouse ou même le rct chic on va les defoncer ????

  3. dagobert71 10 décembre 2020 at 10h- Répondre

    Les arguments sur la qualité des adversaires c’est un peu too much car Ok la 1ere année en 2018/2019 tu as les Saracens , tu peux jouer la 2e place car il y a Glasgow et Cardiff. De bonnes équipes mais à votre portée. Sauf que vous prenez 0 point. Même pas 1 point de bonus défensif chez vous. Et puis OK la 2e année tu as le Leinster mais tu peux jouer encore la 2e place car tu as Northampton et Trevise. De bonnes équipes mais largement à votre portée. Et là 5 défaites !! La seule victoire c’est à domicile contre les italiens. Donc soyez déjà content que depuis quelques années la formule des chapeaux vous avantage. En effet, avant on faisait les chapeaux en fonction des résultats en Hcup des 5 années précédentes. Au lieu d’être dans le chapeau 2 et 3 grâce aux résultats en TOP14, vous seriez les 2 fois dans le 4e chapeau. C’est plus la même histoire.

  4. Fred 10 décembre 2020 at 15h- Répondre

    Vite recruter plein de joueur du RCT qui ont connu la coupe cet année et l’année dernière !!!!

  5. bébert 10 décembre 2020 at 16h- Répondre

    ….. » on a pas été toujours performant « … MDR..!!!
    Dernier ou avant dernier ! Il devrait plutô dire : « ….on a pas toujours été dernier … »
    Et comme celà a été rappelé plus haut , avec des joueurs qui ont déjà disputé cette compétition ( en plus torpillés au RCT …!!! ), avec un entraineur , P.M , qui n’a eu que de bons conseils auprès de B.L pendant des années !!!
    Bon …c’est vrai qu’il avait grand besoin « encore et encore d’apprendre « , s puisque un peu  » tendron  » ( sans quoi il aurait été conservé par Mourad évidemment ….)
    Du reste absolument rien de gagné depuis toutes ces années , pas même en championnat ….
    J’ajoute qu’ils ont effectivement été très avantagés et en de nombreux points comme celà a été dit sur les posts précédents : chapeau , poule , tirage au sort , et très peu ( trop peu …) de joueurs concernés par les doublons !!!

    Il est gentil le prez …. !!! Patient , et suffisamment richissime apparemment pour s’en battre les cou….

  6. minca 10 décembre 2020 at 21h- Répondre

    Ils nous ont piqué presque la moitié de notre effectif, et les joueurs connaissaient bien la champions cup pour l’avoir gagné pour certains, ils avaient déjà bien appris.

  7. minca 10 décembre 2020 at 21h- Répondre

    Ils nous ont piqué presque la moitié de notre effectif, et les joueurs connaissaient bien la champions cup pour l’avoir gagné, pour certains ils avaient déjà bien appris.

  8. Publicité