Le président du SU Agen sort complètement de ses gonds et risque une sanction

Le président du SU Agen sort complètement de ses gonds et risque une sanction

18 septembre 2022 - 1:32

6 Commentaires

Publicité

Vendredi soir, le SU Agen s’est incliné à domicile contre Colomiers à l’occasion de la quatrième journée de la Pro D2 (21-22).

C’est dans les cinq dernières minutes de jeu que la rencontre a basculé en faveur de Colomiers.

Et le staff Agenais est en colère contre l’arbitre M. Lasausa.

Interrogé à ce sujet en conférence de presse, le manager Agenais Bernard Goutta a refusé de s’étendre sur le sujet.

Il a cependant passé près d’une heure dans le vestiaire des arbitres pour revoir les actions avec les officiels du match et avoir des explications sur certaines décisions litigieuses.

De son côté, le président Jean-François Fonteneau a pris la parole ce samedi pour exprimer sa grande colère.

Dans les colonnes du journal Sud-Ouest, il peste ouvertement contre l’arbitre du match. Extrait:

« On peut aussi s’en vouloir, l’arbitre n’est pas la cause de tous nos problèmes. Mais sur un match très serré, où on n’est pas très efficace avec 70 % de possession, on n’est pas du tout récompensé. Il y a même des fautes d’arbitrage flagrantes. Il y a un profond sentiment d’injustice, une mêlée mal récompensée, trois ou quatre faits de jeu déterminants…

À la 76e, il considère que Farrance écroule le maul, alors que ce sont les Columérins qui font tout tomber volontairement. Et la dernière action à la 80e est terrible. On remonte le terrain durant quatre minutes sur 60 mètres et les mecs en face ne font pas une faute, comment c’est possible ? Même les Blacks ne font pas ça…

Il y a deux hors-jeu, deux « plaquages boules », un joueur allongé chez nous qui empêche la sortie du ballon et il nous sanctionne sur un plaquage columérin alors que c’est le gratteur qui fait faute. Ce n’est pas normal.

Sur tous ces temps de jeu avec des fautes face aux barres, on sent bien qu’il ne veut surtout pas siffler. J’ai été choqué. J’en veux à l’arbitre. On peut tuer le match avant et faire ce qu’il faut pour qu’il n’y ait pas cette ambiguïté en fin de match. Mais les équipes sont tellement proches qu’il faut des décisions équilibrées et impartiales.

 Il y a cette mêlée sous les poteaux contre Grenoble (11-16) où on n’est pas récompensé. À Montauban (26-25), Martinez se fait descendre dès la 2e minute, c’est un scandale qu’il n’y ait pas rouge. Le rôle d’arbitre n’est pas simple, mais le SUA est vraiment mal arbitré, c’est un délit de sale gueule. Toutes ces décisions sont profondément injustes et ça nous fout une pression terrible, même si on peut aussi s’en prendre à nous-mêmes. »

Jean-François Fonteneau risque forcément d’être cité et d’écoper d’une suspension suite à cette sortie médiatique.

Affaire à suivre…

Publicité

6 Commentaires

  1. Publicité

  2. Bernard 18 septembre 2022 at 07h- Répondre

    tiens donc…la roue tourne, Agen a si longtemps été grandement favorisé par l’arbitrage, bien sûr ça leur fait drôle maintenant…le temps des Ferrasse, Basquet Lapasset est fini

    J'aime 18
    J'aime pas 11
    • Doc83 18 septembre 2022 at 09h- Répondre

      Ca fait un moment que ce n’est plus le cas.
      Mais c’est vrai que ce n’est pas un club que j’apprécie, le RCT a souffert de cette époque avec le chouchou berbizier qui a pris l place de Galion en EDF.
      Une époque que les moins de 40 ans ne comprendront pas

      J'aime 21
      J'aime pas 5
  3. Mistermagoo 18 septembre 2022 at 07h- Répondre

    Les s……ies arbitrales ça me rappelle quelque chose …

    J'aime 10
    J'aime pas 1
  4. Chris83 18 septembre 2022 at 11h- Répondre

    C’est vrai que pour ceux qui comme moi ont connu l’époque Ferrasse durant laquelle Agen était un club protégé, la déclaration du président agenais a une certaine saveur …

    J'aime 15
    J'aime pas 2
  5. Mieston 18 septembre 2022 at 17h- Répondre

    Il a raison ce president , pourquoi le corp arbitral aurait toujours raison , s’ ils font des fautes et ils en font , apres tout , on est tous des humains ( heum peut etre pas tous ) le dialogue peut faire avancer les choses , sinon ça devient comme en Ukraine, un dialogue de sourds et apres c’est la guerre

    J'aime 2
    J'aime pas 1
  6. Pontacq 18 septembre 2022 at 19h- Répondre

    Je ne suis pas pro agenais.
    Je n’ai vu que les 5 dernières minutes et franchement que le mec au sifflet ne pénalisé pas sur le temps de jeu précédent le coup de sifflet final est une honte…

    J'aime 6
    J'aime pas 1
  7. Publicité