Le Racing 92 est au taquet du Salary Cap et ne peut absolument plus débourser un centime !

Le Racing 92 est au taquet du Salary Cap et ne peut absolument plus débourser un centime !

11 mars 2024 - 10:29

5 Commentaires

Publicité

Le saviez-vous ?

Le Racing 92 est actuellement au taquet du Salary Cap.

En effet, le club Francilien n’a absolument plus aucune marge de manœuvre concernant sa masse salariale.

A tel point que le Racing 92 n’est même pas en mesure de recruter un joker médical au poste de demi-de-mêlée.

Ces-dernières semaines, le club Francilien s’est retrouvé en grande difficulté au poste de 9 suite à l’absence de Nolann Le Garrec retenu avec les Bleus mais également de James Hart qui s’est gravement blessé à un genou.

De son côté, Clovis Le Bail est régulièrement indisponible en raison de divers pépins physiques.

Souvent, le Racing a été contraint d’aligner l’habituel arrière Max Spring en 9.

En temps normal, Jacky Lorenzetti et les siens auraient recruté un joker médical pour renforcer le groupe.

Reste que le Racing 92 est au taquet du Salary Cap et ne peut absolument plus débourser un centime comme l’explique le manager Stuart Lancaster. Extrait:

« Le Racing n’avait pas la capacité de creuser cette option à cause du Salary Cap. Les jeunes espoirs ne sont pas encore prêts et cette situation met aussi en lumière notre manque de profondeur à certains postes. Nous avons connu la même situation au poste de talonneur cette saison quand Camille Chat et Peni Narisia étaient blessés au même moment et qu’Eddy Ben Arous a dû dépanner. Ce manque de profondeur d’effectif est un point que nous devons vraiment solutionner pour l’avenir. »

Malgré les absences de Nolann Le Garrec, James Hart, Siya Kolisi, Wenceslas Lauret, Baptiste Chouzenoux, Guram Gogichashvili, ou encore Trevor Nyakane, le Racing 92 n’a pas tremblé pour s’imposer contre le Rugby Club Toulonnais ce dimanche soir.

Publicité

5 Commentaires

  1. Georges+83 11 mars 2024 at 12h- Répondre

    Plus personne ne tremble contre le rct, le seul qui peut trembler c’est pierre, malgré toute l’affection que j’ai pour lui,enfant du mourillon, il va droit dans le mur, le message envoyé la semaine dernière ne passe pas auprès des joueurs, il les fait passer pour des bringueurs, même s’il y a peut-être une part de vérité, résultat devaux s’en va, j’espère que coulon et d’autres ne feront pas le même chemin, un president digne de ce nom doit vite réagir avant la catastrophe.

  2. Wilko974 11 mars 2024 at 12h- Répondre

    Même l’équipe senior du Vatican ne tremblerait pas devant notre équipe qui n’est plus que l’ombre d’elle-même 😜

  3. Ralfin 11 mars 2024 at 13h- Répondre

    Malheureusement le rct est au fond du trou ,on peut espérer avec les retours d ollivon et serin finir entre 8 et 10 mais guère mieux le départ d azema n à pas été digéré ni comble mignoni n à pas les capacités d un grands et encore moins d avoir toutes les responsabilités du sportif comme collazo ne l avait pas on aurait du laisser le leader ship du coaching de la 1ere à azema et mignoni un rôle de directeur sportif ou vice président du sportif,la c est la faillite on a l impression qu une partie du vestiaire à lâche le coach et un président âgé qui n à peut être plus ou pas l énergie de reprendre les rênes et changer ce qui doit l etre

  4. No scrum no win 11 mars 2024 at 15h- Répondre

    Les bobos parisiens auraient ils menti concernant leur budget ?

  5. Bougnatix 12 mars 2024 at 16h- Répondre

    Enfin !